Accueil » Actualité » Mars : pourquoi le dernier vol d’Ingenuity était-il aussi difficile ?

Mars : pourquoi le dernier vol d’Ingenuity était-il aussi difficile ?

Sur Mars, Ingenuity a réussi son 9e vol haut la main plus tôt cette semaine. L’hélicoptère a battu des records de temps, de vitesse et de distance. La NASA explique pourquoi ce vol angoissant était le plus difficile à réaliser par rapport aux précédents.

L’hélicoptère Ingenuity de la NASA a réalisé avec succès son 9e vol sur Mars le 5 juillet dernier. Pour les équipes de la NASA, ce vol était particulièrement difficile. L’agence spatiale avait même révélé que c’était le vol le plus angoissant depuis le premier vol du 19 avril dernier qui a marqué un moment historique pour l’aviation.

La région Séítah de Mars photographiée par le rover Perseverance
La région Séítah de Mars photographiée par le rover Perseverance – Crédits : NASA / JPL-Caltech

Lors de son neuvième vol, l’hélicoptère Ingenuity a battu tous ses records. Il a volé pendant 166,4 secondes sur une distance de 625 mètres à une vitesse de 5 mètres par seconde. Il n’avait jamais réalisé de telles performances auparavant. Néanmoins, ce n’est même pas le plus impressionnant. La NASA vient de révéler pourquoi le neuvième vol d’Ingenuity était aussi difficile à réaliser d’un point de vue technique.

L’hélicoptère Ingenuity survole une région inaccessible pour le rover Perseverance

Selon l’agence spatiale américaine, « ce qui a vraiment distingué le vol, c’est le terrain qu’Ingenuity a dû négocier pendant ses 2 minutes et 46 secondes dans les airs ». En effet, Ingenuity a survolé une région qui s’appelle Séítah. Vous pouvez voir à quoi elle ressemble dans l’image ci-dessus. Le terrain de cette région est tellement accidenté que même le rover Perseverance qui a créé de l’oxygène sur Mars aurait du mal à la traverser sans encombre.

De plus, Ingenuity faisait face à un autre défi de taille pour survoler Séítah. L’algorithme de son système de navigation conçu par la NASA perçoit toujours le terrain en dessous de l’hélicoptère comme s’il était plat. Bien que cela n’ait posé aucun problème pour les précédents vols d’Ingenuity, c’était une véritable difficulté pour ce neuvième vol. Ingenuity n’est tout simplement pas programmé pour prendre en considération le terrain de la région Séítah. L’image ci-dessous partagée par la NASA permet de se rendre compte à quel point le neuvième vol d’Ingenuity était extraordinaire. La ligne verte correspond à la distance parcourue par l’hélicoptère du premier au huitième vol tandis que la ligne jaune représente uniquement le neuvième vol.

La distance parcourue par Ingenuity pour son 9e vol comparée à celles des vols précédents
La distance parcourue par Ingenuity pour son 9e vol comparée à celles des vols précédents – Crédits : NASA / JPL-Caltech

Ainsi, grâce à Ingenuity, la NASA va pouvoir obtenir les toutes premières photos détaillées de Séítah et plus particulièrement des « cibles scientifiques majeures » de la région. L’agence spatiale américaine pense recevoir les images en couleur dès la semaine prochaine. Elle les partagera donc à ce moment. En attendant, elle prépare d’ores et déjà le prochain vol d’Ingenuity qui devrait nous permettre de découvrir de nouveaux horizons martiens.

Source : Slash Gear