Accueil » Actualité » Mission Artemis : la troisième tentative de lancement n’aura pas lieu avant octobre

Mission Artemis : la troisième tentative de lancement n’aura pas lieu avant octobre

Après deux premiers échecs, la mission Artemis ne décollera finalement pas avant quelques semaines. La troisième tentative de lancement est repoussée au mois d’octobre, probablement dans la deuxième moitié du mois.

L’agence spatiale américaine est contrainte de repousser le lancement de la mission Artemis I. C’est la première du programme Artemis qui a pour but de refaire marcher l’Homme sur la Lune. La première tentative de lancement a été annulée au dernier moment fin août à cause d’un problème technique. L’un des moteurs du lanceur SLS avait une fuite d’hydrogène. Une deuxième date avait donc été fixée quelques jours plus tard. Artemis I devait décoller samedi 3 septembre en direction de la Lune, mais une nouvelle fuite de carburant l’a empêchée de partir.

Le lanceur SLS avec le vaisseau spatial Orion au Kennedy Space Center
Le lanceur SLS avec le vaisseau spatial Orion au Kennedy Space Center – Crédits : NASA/Joel Kowsky

Finalement, il faudra encore patienter quelques semaines avant de voir le lanceur SLS quitter la Terre. Il s’envolera en direction de la Lune. Il doit mettre le vaisseau spatial inhabité Orion en orbite lunaire. Celui-ci y passera plusieurs dizaines de jours avant de revenir sur Terre de manière contrôlée. L’objectif est évidemment de simuler une mission lunaire habitée avec des astronautes.

Plusieurs solutions s’offrent à la NASA pour corriger la fuite d’hydrogène

Jim Free, administrateur associé de la NASA pour le développement des systèmes d’exploration, a confirmé que : « nous ne lancerons pas pendant cette période de lancement ». Les équipes du Kennedy Space Center ont essayé de corriger la fuite de carburant 3 fois avant le décollage samedi, mais ce n’était pas « une fuite gérable », selon Michael Sarafin qui est le responsable de la mission Artemis.

L’agence spatiale va donc passer les prochains jours et semaines à corriger ce problème. Il est encore trop tôt pour connaître la cause exacte derrière la fuite, mais deux solutions s’offrent désormais à la NASA : remplacer le joint de la rampe de lancement 39B ou le Vehicle Assembly Building (VAB) qui sert à assembler le lanceur SLS. Quelle que soit la solution choisie par l’agence, la prochaine fenêtre de lancement débutera le 16 septembre pour se terminer le 4 octobre. Néanmoins, une autre mission est déjà prévue pendant cette période. Il s’agit de Crew-5 qui décollera du Kennedy Space Center en direction de l’ISS le 3 octobre.

La prochaine tentative de décollage d’Artemis pourrait donc être prévue pour la fenêtre de lancement suivante. Elle s’ouvre à partir du 17 octobre jusqu’à la fin du mois. Nous devrions bientôt en savoir davantage. En tout cas, l’administrateur de la NASA, Bill Nelson, a confirmé que « nous ne lançons pas tant que nous ne pensons pas que c’est bon. Je considère cela comme faisant partie de notre programme spatial dont la sécurité est en haut de la liste ».

Source : Engadget