Accueil » Actualité » Netflix est en crise. Que va devenir la plateforme ?

Netflix est en crise. Que va devenir la plateforme ?

Netflix n’est pas particulièrement optimiste pour son futur. Quelles sont les transformations auxquelles nous devons nous attendre ?

Le bilan du premier trimestre de Netflix, cette année, se solde par la perte de 200 000 abonnés. Pour la première fois depuis sa création. Et si la nouvelle avait pu être un simple accident de parcours, la plateforme de streaming ne verrait pas l’avenir en rose.

Image 1 : Netflix est en crise. Que va devenir la plateforme ?
Que va devenir la plateforme ? – Crédits : Thibault Penin/Unsplash

Elle a informé ses investisseurs qu’elle prévoit de perdre deux millions d’abonnés supplémentaires dans la seule année à venir. En conséquence, son action en bourse a plongé, forçant à son tour la plateforme à réfléchir à de nouvelles politiques. Que va-t-il se passer ?

Quelles sont les raisons de cette baisse d’abonnés ?

La première concerne la crise du Covid. Cette dernière a forcé des centaines de millions de personnes à rester chez elles. Cette situation a créé un nouveau marché, touchant des personnes qui n’auraient pas particulièrement été intéressées par le service en premier lieu. Comme toute bonne chose a une fin, la crise du Covid étant plus ou moins passée, de nombreux abonnés résilient leurs abonnements.

La guerre en Ukraine et le retrait de la plateforme en Russie lui a fait aussi perdre un marché non-négligeable.

La compétition des plateformes de streaming est maintenant féroce. Des concurrents sérieux tels que HBO Max, Disney Plus, Prime Video, bénéficiant d’un support budgétaire massif sont maintenant mûres. Ainsi, l’offre de Netflix ne peut paraître aussi exceptionnelle qu’avant, ces plateformes plus récentes proposant leurs propres contenus originaux de qualité.

La dernière raison évoquée concerne les partages de comptes d’utilisateurs. Netflix affirme que ce phénomène s’est accentué et les pénalise.

Elon Musk a quant à lui donné son avis et affirme que la raison serait la qualité des contenus de Netflix, trop politiquement corrects.

Quelles stratégies pour le futur ?

La baisse de l’action de Netflix et de revenus force la plateforme à une politique d’urgence. Les investissements massifs de l’année précédente (environ 17 milliards de dollars) n’ont pas non plus produit les résultats escomptés.

Des économies

Netflix a déjà commencé à interrompre les productions de certaines séries coûteuses, tel Space Force avec Steve Carell. Ce cas n’est pas isolé, et une cascade de projets avortés (Bone, Pretty Smart etc.) est en marche.

En plus des annulations, Netflix va accentuer sa pression sur les productions pour réduire les budgets tout en tentant de sauvegarder la qualité.

Une version avec Pubs

Netflix arrive en version avec publicité. Si la formule est contraire aux souhaits initiaux de ses fondateurs, la plateforme est forcée de s’aligner sur des concurrents tels que Disney Plus qui planifie aussi une version de sa plateforme à prix cassé, tout en cherchant à augmenter ses revenus.

La chasse aux comptes partagés

La société a déclaré qu’elle prévoyait d’étendre les fonctionnalités qu’elle teste au Chili, au Costa Rica et au Pérou, offrant aux utilisateurs la possibilité de payer un supplément s’ils souhaitent partager leur compte en dehors de leur foyer.

À lire aussi > Netflix : un abonnement avec publicité pour bloquer le partage de comptes

Et les contenus….

On peut s’attendre à ce que Netflix reconsidère ses choix de productions originales. Prenant moins de risques en se concentrant sur ses valeurs sures, sur les genres qui ont déjà marché. Dans le cas où la plateforme ne se perdrait pas dans le low-cost, les productions bidons à deux francs six sous.

On croise les doigts et on espère que Netflix continuera de produire de la diversité audiovisuelle sans se perdre dans ses nouveaux schémas économiques.

Source : Variety