Accueil » Actualité » Oumuamua n’est pas un vaisseau alien, mais un corps céleste tout en glace

Oumuamua n’est pas un vaisseau alien, mais un corps céleste tout en glace

Le secret d’Oumuamua a été percé. Ce corps céleste en provenance d’une autre galaxie n’est finalement pas un vaisseau alien. Dommage pour les fans de science-fiction, mais bonne nouvelle pour les scientifiques puisque c’est l’objet gelé le plus intact jamais identifié.

Oumuamua, corps céleste gelé
Crédit : ESO/M. Kornmesser

Aperçu pour la première fois en 2017, Oumuamua faisait planer le mystère autour de ses origines interstellaires et sa nature. En effet, les scientifiques avaient tout de suite remarqué que ce corps céleste ne s’était pas formé dans notre galaxie. C’était donc un voyageur en provenance de galaxies lointaines visitant notre Voie lactée. Et oui, il a déjà quitté le système solaire, direction l’Espace lointain.

Espace : des explosions stellaires produiraient du lithium

Oumuamua est un objet interstellaire très particulier

Dès le début, sa forme, sa trajectoire et sa vitesse étaient complètement différentes du comportement des comètes que l’on connaît. En effet, il n’avait pas dégazé à son approche du Soleil. Les doutes persistaient donc sur son origine. Oumuamua pouvait aussi bien être un astéroïde (une planète mineure) qu’un vaisseau extraterrestre, le premier d’un escadron venu nous envahir et asservir notre civilisation.

La piste alien a été plutôt rapidement écartée par les scientifiques qui se sont affairés pour percer le mystère d’Oumuamua. Deux ans et demi plus tard, nous avons enfin la réponse. L’étude des astronomes de l’université de Chicago et de l’université Yale est disponible sur arXiv en attendant d’être publiée dans les Astrophysical Journal Letters. Ils ont confirmé que ce visiteur céleste est composé en grande partie de glace de dihydrogène.

Des astronomes découvrent des astéroïdes interstellaires cachés dans notre système solaire

« Un iceberg gelé d’hydrogène moléculaire »

D’après Darryl Seligman, chercheur postdoctoral au département de géophysique de l’université de Chicago, « c’est un iceberg gelé d’hydrogène moléculaire. Cela explique chaque propriété mystérieuse à son sujet. Et si c’est vrai, il est fort probable que la galaxie contienne plusieurs objets similaires ». Oumuamua est donc l’objet de glace le plus intact et le plus propre jamais observé par l’Homme. Il se serait formé dans un nuage moléculaire géant il y a environ 100 millions d’années et sa composition explique pourquoi sa queue de comète était complètement invisible. En effet, la glace de dihydrogène ne produit et ne réfléchit aucune lumière en brûlant.

De plus, Oumuamua a pris la forme inédite d’un vaisseau spatial à cause des particules du Soleil qui l’ont remodelé, un peu comme l’effet de l’eau sur un savon. Si les astronomes arrivent à identifier le prochain objet céleste gelé entrant dans le Système solaire, ils pourront prouver cette théorie. À moins que ce soit les aliens qui utilisent de l’hydrogène moléculaire pour propulser leur vaisseau à travers les galaxies…

Un magnétar émet les flashs radio les plus intenses jamais détectés dans la Voie Lactée

Source : CNET