Accueil » Actualité » Pourquoi Harry Potter n’a pas ressuscité Dumbledore ?

Pourquoi Harry Potter n’a pas ressuscité Dumbledore ?

Dans Les Reliques de la Mort, Harry Potter utilise la pierre de résurrection pour communiquer avec ses proches avant d’affronter son destin. Mais le sorcier ne fait pas apparaître Dumbledore malgré la relation très forte qui les unit. Un choix qui en a étonné plus d’un.

Image 1 : Pourquoi Harry Potter n'a pas ressuscité Dumbledore ?
Harry Potter et Dumbledore – Crédit : Warner Bros

Récemment, le premier tome Harry Potter de 1997 s’est vendu 471 000 dollars aux enchères, preuve de la passion qui gravite encore autour de la saga. Avec son univers magique fascinant et ses intrigues trépidantes, Harry Potter nous a fait passer par toutes les émotions, de la joie à l’émerveillement en passant par la peur et la tristesse lorsque le ciel s’assombrit pour nos personnages fétiches. À la fin du Prince de sang-mêlé, Albus Dumbledore est notamment tué par Severus Rogue. Victime d’une blessure incurable, le directeur était quoi qu’il en soit condamné. Il avait ainsi imploré Rogue de l’achever.

Un moyen d’éviter de laisser la tâche à Drago tout en renforçant sa crédibilité auprès de Voldemort. Toujours est-il que la disparition du directeur a provoqué une vive émotion dans le monde des sorciers et dans le cœur de Harry. Dans le livre suivant, la bataille de Poudlard fait rage. Après avoir découvert la vérité sur Rogue, Harry apprend que Voldemort l’avait transformé sans le savoir en horcruxe lors de la nuit où il avait tué ses parents. Alors que Lupin, Tonks et Fred Weasley sont décédés dans la bataille, Harry décide de se rendre au mage noir qui se trouve dans la forêt interdite, répondant à son ultimatum.

À lire > Harry Potter : pourquoi l’un des personnages les plus puissants est-il absent des films ?

Harry n’avait pas besoin de Dumbledore au moment de se sacrifier

Marchant vers une mort certaine, il comprend subitement que Dumbledore avait placé la pierre de résurrection dans le vif d’or, l’inscription « je m’ouvre au terme » prenant tout son sens. Il fait alors apparaître les esprits de ses parents, Sirius et Lupin qui le guident alors qu’il se sacrifie. Certains lecteurs pensaient toutefois qu’il invoquerait l’esprit de Dumbledore lors de ce moment fatidique.

À fleur de peau, prêt à se laisser terrasser par le Seigneur des Ténèbres, Harry avait besoin d’être réconforté par les personnes qui le chérissent le plus. Aussi fort soit-il, le lien qui unit Harry et Dumbledore se cantonne à une relation enseignant-élève. Auprès du vénérable sorcier, le Survivant apprend progressivement comment anéantir Voldemort et réaliser la prophétie pour le bien commun. Leur relation était ainsi cimentée par cet objectif ultime alors que seul l’amour véritable le lie avec Lupin, Sirius et ses parents. D’où sa volonté de les invoquer pour affronter la mort.

Plongé dans les limbes après que Voldemort a lancé son sort impardonnable, Harry a une vision du sorcier vénérable. Celui-ci lui explique qu’en façonnant son corps avec le sang de Harry, la protection insufflée par Lily vit en Voldemort. Conséquence, Harry ne peut pas succomber tant que son ennemi est debout. Dumbledore lui explique ensuite qu’il a le choix : retourner sur Terre et accomplir sa destinée ou accepter la mort. À ce moment-là, Harry avait besoin de la sagesse et des conseils avisés de son directeur pour décider quel virage il devait prendre. Avant son sacrifice, il cherchait seulement l’amour inconditionnel de ses proches que Dumbledore n’aurait pas pu lui apporter.

Toujours du côté de Poudlard, on vous explique de ce côté pourquoi Dumbledore a choisi Ron comme préfet dans Harry Potter.

Source : Screen Rant