Accueil » Actualité » PS5 : la Fnac attaquée en justice par un client non servi le jour de la sortie

PS5 : la Fnac attaquée en justice par un client non servi le jour de la sortie

Un client PlayStation 5 de la Fnac a porté plainte contre l’enseigne après avoir été invité à aller chercher sa console… qu’il n’a finalement pas pu obtenir.

Mise à jour : le groupe Fnac-Darty a contacté la rédaction afin de rétablir les faits. Un point diffère d’avec les propos de l’intéressé. « La veille se sa venue au magasin pour retirer sa console, le client a été informé par mail que sa console ne serait pas disponible. Un chèque de 50 € lui a alors été offert en compensation pour la gêne occasionnée. » Il s’est tout de même rendu à la Fnac le lendemain, mais est rentré bredouille. Il recevra sa console durant la première quinzaine de décembre.


Ça y est, la PlayStation 5 commence à arriver dans nos salons, pour le plus grand bonheur des fans du monde entier. Peu après la sortie officielle de la PlayStation 5, de nombreux joueurs désireux de se procurer la nouvelle console de Sony ont été déçus. En effet, les stocks sont extrêmement limités, et à chaque fois qu’une vente s’ouvre, les consoles ne restent disponibles que pendant quelques secondes. Bien que très frustrante, cette situation est compréhensible, la situation mondiale actuelle étant inédite. Ce que les consommateurs n’avaient pas vu venir, en revanche, c’est que leur précommande ne leur garantisse pas l’accès à la console le jour J. C’est ce qui est arrivé à Joris, client de la Fnac à Toulouse, qui n’a pas pu retirer sa console le jour de la sortie, le 19 novembre dernier.

Crédits : YT/Unbox Therapy
Crédits : YT/Unbox Therapy

C’est le jour J. Joris, toulousain de 28 ans, fait partie des chanceux qui ont pu précommander la PlayStation 5 tant convoitée. Le jeune homme se rend donc à la Fnac pour récupérer sa console. Arrivé devant le vendeur, celui-ci trouve bien la console dans le stock du magasin, la ramène sur le comptoir et commence à valider le retrait sur son ordinateur. C’est alors que les choses se compliquent. Le vendeur dit à Joris qu’il n’arrive pas à valider l’achat sur son ordinateur. Il va donc chercher une responsable pour l’aider à corriger le problème. C’est alors que celle-ci informe Joris que sa console fait partie d’un lot de 5 consoles qui ont disparu, sans explication apparente.

PS5 : Le vendeur de la Fnac amène la console sur le comptoir, mais sa responsable la renvoie dans la réserve

C’est là que l’impensable s’est produit. Joris raconte : « Une responsable est venue et a demandé au vendeur de ranger la console. Elle m’a dit que je n’avais pas de chance, que sur les soixante PS5 commandées, cinq avaient disparu. ». Une situation qui ressemble à une caméra cachée. Malheureusement, c’est bien sans sa nouvelle console que Joris quittera le magasin, poussé vers la sortie.

Face à la frustration et à l’injustice de cette situation, Joris a décidé de consulter un avocat. « Je suis allé voir un avocat et je vais les poursuivre pour le principe. Une mise en demeure va partir. » Sollicitée par la Dépêche, la Fnac a confirmé la véracité des faits décrits, et a déclaré avoir compensé la frustration du client avec un chèque cadeau de 50 euros. Ce geste va-t-il suffire à calmer la frustration du jeune homme ? Rien n’est moins sûr.

PS5 : attention aux arnaques, de fausses consoles sont vendues en ligne à des prix exorbitants

Source : La Dépêche