Accueil » Actualité » PS5 : tout ce qu’il faut savoir sur la DualSense, la nouvelle manette de Sony

PS5 : tout ce qu’il faut savoir sur la DualSense, la nouvelle manette de Sony

Ne l’appelez plus Dualshock 5, mais DualSense. Sony vient de dévoiler la manette de sa PS5 ainsi que son nom. Ce nouveau périphérique ressemble à un croisement entre une DualShock 4 et une manette de Xbox One, mais c’est bien par ses fonctions qu’elle se différencie.

Image 1 : PS5 : tout ce qu'il faut savoir sur la DualSense, la nouvelle manette de Sony

La DualSense intégrera une multitude de nouvelles fonctionnalités, incluant un retour haptique, des gâchettes améliorées, un micro intégré et un bouton mystérieux nommé « Create ».

Sony a dévoilé la manette de la PS5 dans une publication postée sur son blog. Hideaki Nishino, vice-président en charge du produit au niveau monde chez Sony Computer Entertainment, y explique ce qui distingue la DualSense des manettes des autres consoles Sony.

« Nous voulons que les joueurs ressentent la DualSense comme une extension d’eux-mêmes lorsqu’ils jouent, jusqu’à oublier qu’elle est dans leurs mains. »

Hideaki Nishino, vice-président en charge du produit chez SCE

A quoi ressemble le design de la manette PS5 ?

Tout d’abord, il y a le design qui ressemble plus à celui d’une manette de Xbox ou du Controller Pro de la Switch qu’aux lignes de la DualShock 4 de la PS4. La DualSense possède de larges poignées, ce qui augure une bonne prise en main. Son plateau semble allongé également, la distance entre la croix directionnelle et les boutons de tranche paraissant plus longue. Comme la DualShock 4, la DualSense arbore un pavé tactile en son centre haut, pile au-dessus des deux sticks analogiques.

PS5, PS5 Pro : date de sortie, prix, design, performances, on vous dit tout

Image 2 : PS5 : tout ce qu'il faut savoir sur la DualSense, la nouvelle manette de Sony

Ceux-ci ne bougent pas non plus et demeurent parallèles. Marque de fabrique des manettes Sony, on adhère ou pas. Une construction décalée, comme les manettes Xbox, est à notre sens plus ergonomique. Cependant, Hideaki Nishino affirme être passé par de nombreux prototypes avant d’arriver à ce résultat. « La DualSense a été testée par un panel de gamers avec différentes tailles de main, afin d’atteindre le meilleur confort de prise en main et une bonne ergonomie. Nous voulons que les joueurs ressentent la DualSense comme une extension d’eux-mêmes lorsqu’ils jouent, jusqu’à oublier qu’elle est dans leurs mains. »

Image 4 : PS5 : tout ce qu'il faut savoir sur la DualSense, la nouvelle manette de Sony

Sony PS4 Pro 1 To

399,99€ > Micromania

Mais outre ses formes nouvelles pour Sony, ce qui frappe en premier c’est sa finition. Habituellement, les DualShock sont sobrement noires pour le lancement d’une nouvelle PlayStation. Ici, Sony a fait le choix de la proposer en bi-ton, noir et blanc. Hideaki Nishino ne détaille pas ce point, précisant simplement que « nous avons pris une autre direction cette fois-ci ».

La PS5 est meilleure que la Xbox Series X selon un ingénieur de Crytek

La DualSense inaugure un bouton « Create »

Concernant la disposition des boutons, c’est à peu près la même chose que sur une DualShock 4. On s’aperçoit uniquement que le bouton « Share » a disparu, remplacé par le fameux bouton « Create » à gauche du touchpad. Sony explique qu’il le détaillera plus par la suite. Étant donné que la PS5 aura au moins autant d’options de partage de photos et vidéos que la PS4, on imagine que ce bouton Create aura le même usage que l’ancien Share, voire même plus.

Vibrations élaborées et gâchettes adaptatives

Plus intéressant encore, le retour haptique de la manette. Sur la DualShock 4, vous pouvez ressentir les vibrations en fonction des actions réalisées en jeu. Une fonctionnalité éculée dont on dispose depuis la DualShock 2 de la PS2. Sur ce point, Nintendo a innové avec les Joy-Cons de la Switch, lesquels renferment des moteurs qui peuvent vibrer de plein de manières différentes avec précision. Ces vibrations HD, c’est ce vers quoi on tend avec la DualSense si l’on comprend bien Sony. Hideaki Nishino promet en ce sens « une variété de sensations puissantes… telle que la granularité du terrain lorsque l’on conduit une voiture sur une route boueuse. »

Image 5 : PS5 : tout ce qu'il faut savoir sur la DualSense, la nouvelle manette de Sony

Les gâchettes L2 et R2 ont aussi été retravaillées et sont qualifiées de « gâchettes adaptatives ». Elles seront en mesure d’ajuster la tension en fonction de l’action réalisée dans un jeu, comme encocher une flèche sur un arc. Plus on tendra l’arc dans le jeu et plus la course de la gâchette se durcira.

La note de Sony s’achève par une citation du patron de Sony Interactive Entertainment, maison-mère de PlayStation. Jim Ryan rappelle que le lancement de la PS5 est toujours prévu pour la fin de l’année. Il affirme également que le design de la PS5 sera dévoilé « dans les prochains mois ».

En ce sens, il balaie d’un revers de la main les allégations de surchauffe de la PS5 qui obligerait Sony à revoir le design de sa console à quelques mois de sa sortie. Un problème évoqué récemment par des développeurs relayés par Daniel Rubino de Windows Central. Mark Cerny, responsable du développement de la console, a aussi pris la parole suite à cet épisode afin de clarifier la situation et expliquer que la console ne surchauffait pas et que la température extérieure n’altèrerait pas les performances en jouant sur les fréquence variable de ses CPU et GPU.

Source : SCE