Accueil » Actualité » Retrogaming : quelles sont les cartouches NES scellées les plus rares ?

Retrogaming : quelles sont les cartouches NES scellées les plus rares ?

Les cartouches NES scellées se vendent aux enchères à des prix toujours plus impressionnants. Plus elles sont rares, plus elles sont chères. Mais comment connaître les jeux qui sont vraiment rares ? Nous en savons désormais un peu plus grâce à un rapport de Wata Games.

Le retrogaming fait désormais partie intégrante des ventes aux enchères d’objets de collection dans le monde. Il y a quelques mois, une cartouche de Super Mario 64 s’est vendue à 1,56 million de dollars. Cette transaction avait été vivement critiquée sur les réseaux. Certains parlaient d’un blanchiment d’argent tandis que d’autres affirmaient que c’était une manipulation volontaire et préméditée du marché.

La cartouche de Super Mario Bros. qui s'est vendue à 2 millions de dollars
La cartouche de Super Mario Bros. qui s’est vendue à 2 millions de dollars – Crédit : Rally

Quoi qu’il en soit, le marché des jeux rétro est encore particulièrement flou. Il est difficile d’estimer le prix des cartouches scellées sans connaître leur rareté. C’est pourquoi Wata Games, une société qui évalue les jeux vidéo pour les collectionneurs, a finalement décidé de jouer la carte de la transparence.

À lire aussi > Retrogaming : les cartouches NES surcotées artificiellement par des spéculateurs

Wata Games a évalué plus de 7 000 cartouches NES, mais seulement une a reçu la note de 10/10

Wata Games a partagé un premier rapport qui détaille la quantité de certains jeux NES scellés ainsi que leur note. Bien entendu, cela concerne uniquement les cartouches qui ont été envoyées à Wata pour y être évaluées. Par exemple, le rapport de Wata indique une seule cartouche scellée de Jeopardy! alors que ce jeu est relativement commun chez les collectionneurs.

Au total, Wata Games a évalué plus de 7 000 jeux NES. Le seul qui a obtenu la note de 10/10 est une cartouche de The Karate Kid sortie en 1987. C’est d’autant plus impressionnant que les jeux NES sont très rarement dans d’excellentes conditions. Même les cartouches dans leur emballage d’origine ont parfois des imperfections à cause du mode de production de l’époque.

Comme l’a expliqué l’ex-PDG de Wata Games, Ryan Sagba, « il est vraiment difficile d’en obtenir une parfaitement fabriquée. Il s’agit non seulement de la façon dont le matériel est imprimé et découpé, mais également de la façon dont il est emballé, de la façon dont il est sorti de la chaîne, des choses comme ça. Nos critères pour le carton sont assez stricts ».

De plus, WATA a évalué 18 cartouches scellées de Super Mario Bros., mais seulement une a reçu la note de 9,8/10. Elle appartenait à un collectionneur qui l’a acheté pour 140 000 dollars en 2020. Il l’a revendue cette année pour la somme astronomique de 2 millions de dollars. Enfin, Wata prévoit de publier de nouveaux rapports qui prennent en compte d’autres consoles au début de l’année prochaine. En attendant, il faut garder à l’esprit que les chiffres de Wata ne peuvent pas être exclusivement utilisés pour déterminer la rareté d’un jeu NES et donc sa valeur.

Source : Ars Technica