Accueil » Actualité » Samsung fabrique ses Galaxy S22 à partir de filets de pêche recyclés

Samsung fabrique ses Galaxy S22 à partir de filets de pêche recyclés

Face à la pollution, Samsung veut contribuer à l’effort collectif. Ce faisant, le constructeur utilise désormais des filets de pêche recyclés pour mettre au point ses appareils. Les Galaxy S22 seront les premiers smartphones concernés par ce changement de conception.

Image 1 : Samsung fabrique ses Galaxy S22 à partir de filets de pêche recyclés
Des filets de pêche pour fabriquer des smartphones Galaxy – Crédit : Samsung

La gamme Galaxy S22 sera présentée en grande pompe le 9 février prochain par Samsung. Les technophiles sont curieux de connaître le design et la fiche technique du Galaxy S22, S22+ et S22 Ultra. En amont de l’officialisation, le constructeur a annoncé qu’il avait pris un virage écologique. En l’occurrence, l’entreprise a recyclé des filets de pêche abandonnés dans les mers pour construire ses smartphones. Et elle compte bien continuer à en utiliser pour fabriquer ses futurs produits.

Cette initiative s’inscrit dans le programme “Galaxy for the Planet » qui « vise à minimiser notre empreinte environnementale et favoriser des modes de vie plus durables pour la communauté Galaxy », souligne Samsung dans un communiqué de presse. Le constructeur souligne que dans l’imaginaire collectif, les bouteilles et les sacs en plastiques sont les principaux déchets qui jonchent les étendues maritimes.

À lire > Cette bactérie qui dévore le polyuréthane pourrait lutter contre la pollution au plastique

Samsung veut réduire son empreinte environnementale

Mais une autre menace insoupçonnée est également très problématique, pointe Samsung, citant une étude du Programme des Nations unies pour l’environnement. 640 000 tonnes de filets de pêche sont abandonnées chaque année dans les océans. Conséquences : ces « filets fantômes » piègent de nombreuses espèces, endommagent les récifs coralliens et les habitats naturels des animaux. Qui plus est, ils peuvent même se retrouver dans la nourriture que l’on consomme.

« La collecte et la réutilisation de ces filets sont de premières étapes essentielles pour garder nos océans propres et pour préserver la planète et notre avenir collectif », se félicite la marque sud-coréenne. Il serait intéressant de savoir dans quelle mesure les filets de pêches seront utilisées pour fabriquer les Samsung Galaxy SS2 déjà dévoilés dans une vidéo déballage.

Dans la même optique, Samsung avait notamment retiré lé chargeur des boîtes de Galaxy S21. Un moyen de réduire la taille de l’emballage. Et de diminuer donc par ricochet les trajets d’acheminement et les émissions de carbone.

Source : Samsung