Accueil » Actualité » Shadow lance son PC à 12,99 € par mois, le support de la VR et une interface mobile

Shadow lance son PC à 12,99 € par mois, le support de la VR et une interface mobile

Blade retravaille son offre Shadow en proposant une montée en gamme, mais aussi de la VR et un accès simplifié à ses jeux depuis un appareil mobile ou un téléviseur.

Devant un parterre de journalistes et en présence de Cédric O, secrétaire d’État au numérique, Emmanuel Freund, cofondateur de Shadow, a donné la nouvelle vision de Shadow. Cet ordinateur dans le Cloud doit maintenant s’adresser au plus grand nombre. « 40 % des joueurs consoles voudraient jouer sur PC, mais ne peuvent pas à cause du prix ». Une limitation que cherche à faire sauter Shadow avec son PC sur abonnement.

Image 1 : Shadow lance son PC à 12,99 € par mois, le support de la VR et une interface mobile

Lancé à 30 € par mois, le service était cher, mais avait tout de même séduit 70 000 consommateurs. Aujourd’hui, l’offre est divisée en trois forfaits de 12,99, 24,99 et 34,99 €. Trois formules qui se différencient par les prestations proposées, mais permettent surtout à un plus grand nombre d’accéder à Shadow sans forcément y laisser un rein.

Trois offres Shadow de la Full HD à la 4K avec ray tracing

Les configurations distantes des abonnés seront plus ou moins puissantes en fonction de la formule choisie. À noter cependant que pour 12,99 € par mois, on ne se retrouve pas avec un PC en carton. Non, le minimum embarque une GTX 1080, un processeur cadencé à 3,4 GHz, 12 Go de Ram et un SSD de 256 Go. Largement de quoi déjà s’amuser confortablement à tous les jeux du moment en Full HD. S’il fallait monter une machine équivalente, on s’approcherait des 1000 €. À 12,99 € par mois, cette option Boost est séduisante.

La formule d’origine est quant à elle rebaptisée Ultra et prend le segment de milieu de gamme de Shadow. Ici on a une configuration plus poussée qui autorise le jeu en 4K et surtout avec du Ray Tracing. Cette technologie pas si récente que ça a été adaptée et remaniée par Nvidia pour l’appliquer aux jeux vidéo afin d’accéder à un rendu des lumières en temps réel. Une prouesse technologique à laquelle on accède à 24,99 € par mois chez Shadow.

Image 2 : Shadow lance son PC à 12,99 € par mois, le support de la VR et une interface mobile

Vient ensuite le PC de la démesure. Infinite garantie pour 39,99 € par mois que vous n’aurez jamais besoin de faire la moindre concession graphique sur vos jeux. C’est l’offre qui n’a pas peur de Cyberpunk 2077, prochaine claque visuelle prévue pour mi-2020. Ici, on accède à une Titan RTX, la plus grosse carte de Nvidia, un CPU cadencé à 4 GHz et 32 Go de Ram. « C’est l’offre pour ceux qui veulent une voiture qui roule à 500 km/h quand les limitations sont à 130 km/h », explique Emmanuel Freund.

Ces trois programmes sont accessibles dès aujourd’hui en précommande. Un système qui permet à Shadow de faire un panel et d’évaluer ainsi les matériels requis. Les offres ne seront activées qu’en février 2020. Enfin, nuançons les prix. Attractifs, ils sont exprimés dans un engagement d’un an. Sans engagement, on passe à respectivement 14,99, 29,99 € et 49,99 € par mois.

À noter que Blade n’oublie pas leurs primo-abonnés. Son cofondateur avance qu’ils réfléchissent à leur activer les nouvelles offres un peu plus tôt que février 2020, mais sans plus de précision.

Une nouvelle interface pour Android et Apple tvOS

Shadow permet de jouer sur PC, mais pas forcément à partir d’un PC. S’il faut écarter le grille-pain et le micro-ondes, à peu près tout ce qui a un écran peut faire tourner le service. Android, iOS, Android TV, Apple TV, autant de solutions compatibles. Elles présentent cependant le désagrément de ne pas être étudiées pour manipuler Windows. Conscient de cela, Shadow inaugure une nouvelle interface pour ces systèmes. On se rapproche de Steam Big Picture avec une vision directe des jeux, rapidement accessibles.

Image 3 : Shadow lance son PC à 12,99 € par mois, le support de la VR et une interface mobile

Pour piloter Shadow, une manette suffit sur un téléviseur. En mode nomade avec son smartphone ou sa tablette, il sera aussi possible de mapper son écran tactile pour jouer directement avec. Shadow mettra quelques contrôleurs virtuels et laissera sa communauté s’occuper du reste des jeux.

La VR Shadow pour tous, compatible avec tous les casques

Autre annonce du jour, la compatibilité prochaine des contenus VR. Si Emmanuel Freund n’a jamais cru au futur de cette technologie c’est à cause de son coût : « un casque à 900 € relié à un PC à 1500 € ». Shadow va permettre pour sa part d’utiliser n’importe quel casque de réalité virtuelle. Les démos que nous avons eus étaient réalisées à partir d’un casque Oculus Quest associé à un Shadow Boost. L’expérience vécue sur Project Cars était excellente. Seuls quelques lag dus au Wi-Fi ont été à déplorer.