Accueil » Actualité » Shazam : voici le morceau et l’artiste les plus shazamés de l’histoire

Shazam : voici le morceau et l’artiste les plus shazamés de l’histoire

À l’occasion de son vingtième anniversaire, la plateforme Shazam a dévoilé l’artiste et le morceaux les plus recherchés de tous les temps sur l’application.

Image 1 : Shazam : voici le morceau et l'artiste les plus  shazamés de l'histoire
Crédit : Shazam

Shazam est une application incontournable pour les mélomanes. Elle est capable d’identifier en un clin d’œil le nom d’un morceau à partir d’un petit échantillon acoustique qu’elle prélève via le micro de l’appareil. Shazam parcourt ensuite son immense base de données pour trouver éventuellement une correspondance avec l’extrait analysé. Le cas échéant, elle révèle le nom et l’artiste du morceau.

Le service vient de fêter ses 20 ans d’existence. À cette occasion, il a dévoilé plusieurs chiffres très intéressants qui illustrent son histoire bien chargée. Voici un petit florilège :

La première chanson shazamée n’est autre que Jeepster de T. Rex le 19 avril 2002. Le premier titre à atteindre les 1000 Shazams est une oeuvre forte d’Eminem : Cleanin’ Out My Closet. Et c’est Gotye et Kimbra qui peuvent se targuer d’avoir le premier titre à atteindre les 10 millions de Shazams avec Somebody That I Used to Know.

À lire > iPhone : les meilleures applications gratuites

Drake, champion de Shazam

Passons désormais aux records phares. Quel est l’artiste le plus shazamé de tous les temps ? Il s’agit de Drake qui a accumulé plus de 350 millions de Shazams. One Dance est notamment son titre le plus recherché (17 millions de Shazams). Par ailleurs, c’est le morceau Dance Monkey de Tones And I qui remporte la palme du morceau le plus shazamé de l’histoire avec plus de 41 millions de recherches.

Vous retrouverez d’autres chiffres sympathiques sur cette page. Pour l’anecdote, Shazam était à l’origine un service de reconnaissance musicale par messagerie lors de son lancement en août 2002. À l’époque, les utilisateurs pouvaient identifier les chansons en composant un numéro. Il fallait tenir son téléphone à proximité de l’enceinte pour que le service puisse procéder à l’analyse. Et envoyer ensuite un SMS avec le titre et le nom de l’artiste.

À noter que c’est Crazy de Gnarls Barkley qui était la chanson la plus shazamée sur ce service avant la migration vers l’application mobile.