Accueil » Actualité » Sony abandonne la PS Vita et le jeu mobile

Sony abandonne la PS Vita et le jeu mobile

Sony a décidé d’arrêter la carrière de sa PS Vita et ne sortira pas d’autres consoles portables. Avant l’arrivée des smartphones, les consoles portables étaient reines dans le monde du jeu vidéo mobile. Mais les temps ont changé et seul Nintendo continue aujourd’hui dans cette voie.

Image 1 : Sony abandonne la PS Vita et le jeu mobile

Il a été difficile pour les fabricants de consoles de trouver un moyen de conserver l’intérêt des joueurs depuis l’arrivée des smartphones, au point que Sony préfère simplement jeter l’éponge.

Pourquoi Sony arrête-t-il les consoles portables ?

En septembre 2018, Sony annonçait que la fin production de la PS Vita interviendrait dans les mois suivants. 6 mois plus tard, Sony confirmait alors que sa console portable ne sortirait plus des chaines de fabrication. Aujourd’hui, Sony annonce donc sa mort, comme on pouvait s’y attendre. Apparue fin 2011 au Japon et début 2012 en France, elle succédait à la PSP, la PlayStation Portable. Son lancement était alors une belle réussite au Japon, surpassant le succès de son prédécesseur.

Mais dans sa carrière, elle n’a jamais pu arriver à la cheville de sa principale concurrente, la Nintendo 3DS. On estimait en septembre 2018 un total de 16 millions de PS Vita vendues, bien loin des 74 millions d’unités vendues par Nintendo alors que les 2 sont sorties dans la même période. Le marché également n’est pas propice aux fabricants de consoles portables avec des smartphones de plus en plus puissants, dont certains sont destinés aux joueurs comme l’Asus ROG Phone 2, mais même eux ont des difficultés au point que Razer annulerait son Razer Phone 3.

Si un brevet pourrait laisser entendre que Sony travaillerait sur une nouvelle console portable, les mots de PDG de Sony Interactive Entertainment, Jim Ryan, ne vont pas dans ce sens : « La PlayStation Vita était brillante sur de nombreux points et l’expérience de jeu était excellente, mais il s’agit d’un marché dans lequel nous ne sommes plus ». Le chemin est donc libre pour Nintendo qui, en sortant sa Switch Lite, continue à attirer les fans de jeux mobiles sur ses consoles portables. Toutefois, on notera un important changement de politique chez Big N qui a finalement décidé de mettre ses licences sur smartphone, en commençant par Mario Kart Tour, mettant à genoux ses serveurs le jour de la sortie.

Source : Ubergizmo