Accueil » Actualité » SpaceX Starship va faire un tour de la Terre en 90 minutes

SpaceX Starship va faire un tour de la Terre en 90 minutes

Fort de son précédent succès, la société d’Elon Musk prépare la suite des opérations avec un vol orbital qui décollera du Texas pour atterrir à Hawaï. Une occasion de tester Starship dans son ensemble.

SpaceX se prépare à la prochaine étape des tests après le succès du vol et de l’atterrissage du prototype SN15. Selon un document déposé à la Commission fédérale des Communications, l’entreprise envisage l’essai d’un vol orbital de la fusée Starship dans son ensemble.

Image 1 : SpaceX Starship va faire un tour de la Terre en 90 minutes
Illustration du décollage de Starship. Crédit : SpaceX

Lorsque l’on parle de Starship, il peut y avoir parfois des confusions. En effet, la fusée complète Starship est constituée d’un premier étage Super Heavy, qui sert de booster pour le décollage, et du vaisseau Starship. Ce même vaisseau dont le prototype SN15 pourrait bientôt être réutilisé pour un second vol.

Un plan de vol pour la fusée complète

Si la date n’est pas spécifiée dans le document présenté, la société a annoncé qu’il aurait certainement lieu d’ici la fin de l’année avec une date limite fixée au plus tard pour le 1er mars 2022. Ce n’est donc plus seulement le vaisseau Starship qui serait testé, mais bien l’ensemble de la fusée mesurant près de 120 mètres de haut soit plus de deux fois la taille de l’ancienne navette Shuttle équipée de ses boosters.

L’ensemble devrait donc décoller de Boca Chica au Texas, village pressenti pour devenir la base « Starbase » dédiée au lancement des fusées de SpaceX. Cinq minutes après le décollage, le booster devrait atterrir dans le Golf du Mexique dans un processus similaire à l’atterrissage de la Falcon 9 qui a propulsé Thomas Pesquet et l’équipage du Crew Dragon vers l’ISS.

Le vaisseau Starship continuera lui sa course dans une orbite extrêmement basse, à 115 km d’altitude soit 15 km au-dessus de la limite de l’espace selon la Fédération aéronautique internationale. Selon le planning, le vol autour de la Terre devrait durer 90 minutes avant que le vaisseau tente un atterrissage dans la région d’Hawaï.

Une étape importante pour la suite

Cet essai marque une étape importante dans l’avenir de la fusée SpaceX. En effet, malgré sa suspension provisoire, la NASA a accordé à SpaceX le contrat du vaisseau chargé de mener à bien la mission Artemis qui consiste à renvoyer l’Homme sur la Lune.

Bien que les ambitions d’Elon Musk soient bien plus lointaines, notamment avec son rêve de colonisation de la planète Mars, le vaisseau a encore plusieurs étapes à franchir avant d’envisager un voyage vers la planète rouge.

Maintenant que l’équipe semble avoir trouvé les bons paramètres pour faire atterrir le vaisseau, il lui reste cette étape du vol en orbite avant d’envisager un vol habité vers la Lune puis une mission non habitée cette fois pour aller saluer Perseverance et Ingenuity.

Source : Theverge