Accueil » Actualité » NASA : Le contrat avec SpaceX pour l’atterrisseur lunaire suspendu pour le moment

NASA : Le contrat avec SpaceX pour l’atterrisseur lunaire suspendu pour le moment

Suite aux plaintes déposées par les concurrents de SpaceX, la NASA a été obligée de suspendre momentanément l’attribution des fonds à la société d’Elon Musk concernant la mission Artemis.

Le 16 avril de cette année, la NASA avait attribué à SpaceX seul le contrat d’une valeur de 2,9 milliards de dollars pour la réalisation d’un atterrisseur lunaire. Cette décision avait surpris beaucoup d’acteurs de l’industrie spatiale qui s’attendaient à voir deux entreprises se partager le projet.

Image 1 : NASA : Le contrat avec SpaceX pour l’atterrisseur lunaire suspendu pour le moment
Crédit : SpaceX

La NASA avait en effet fait le choix de s’appuyer sur la capacité de SpaceX à fournir des lanceurs réutilisables et sur le travail commun déjà effectué. En effet le partenariat NASA — SpaceX semble plus fort que jamais avec le succès de la mission Crew-2.

La concurrence proteste

Alors que SpaceX devait recevoir un premier versement et entamer les discussions avec la NASA pour l’avenir du projet, les concurrents retenus pour « la finale » ont décidé de ne pas se laisser faire. Dans ce but, Blue Origin et Dynetics ont saisi le GAO (Government Accountability Office), organisme chargé du contrôle et du règlement de litiges autour des appels d’offres.

Blue Origin accuse la NASA d’avoir délibérément changé des conditions dans l’appel d’offres afin de favoriser SpaceX. Toujours selon la société, le fait de n’avoir retenu que SpaceX met également en danger la limite de temps ambitieuse fixée à 2024.

« Suite aux protestations reçues par le GAO, la NASA a informé SpaceX que le contrat de l’atterrisseur lunaire était suspendu en attendant les conclusions du bureau », déclare Monica Witt, porte-parole de la NASA.

Selon la NASA, le choix de SpaceX était une évidence. Les économies réalisées par les fusées réutilisables de la société d’Elon Musk rendent en effet le projet bien plus économique par rapport aux solutions concurrentes. De son côté, Kathy Lueders, responsable des vols spatiaux habités, affirme que le contrat avec SpaceX est une première étape et que de nouvelles opportunités vont voir le jour dans un avenir proche.

SpaceX continue sur sa lancée

Si la suspension du contrat n’a rien d’agréable pour SpaceX, elle n’empêche pas la société d’avancer de son côté. Bien avant l’attribution du dit contrat, le développement de Starship était déjà une priorité pour Elon Musk dont la société finance quasiment intégralement le projet depuis le début.

Alors que les précédents essais se sont soldés par un atterrissage explosif à la suite d’un vol maîtrisé, le nouveau prototype SN-15 dont l’essai a été repoussé devrait prendre son envol début de semaine prochaine. Une réussite lors de cet essai permettrait un grand pas en avant pour la mission Artemis et porterait un coup dur à la concurrence.

Source : theverge