Accueil » Actualité » SpaceX : Starship s’écrase et explose lors d’un vol test, mais Elon Musk reste optimiste

SpaceX : Starship s’écrase et explose lors d’un vol test, mais Elon Musk reste optimiste

Starship SN8, le vaisseau spatial de SpaceX, s’est écrasé lors de son vol test.

La phase de test de Starship avait déjà été annulée à la dernière seconde, plus tôt ce mois-ci. Hier, le test a cette fois-ci bien eu lieu, et a connu un final inattendu. En effet, les tests en haute altitude de Starship ne se sont pas terminés comme prévu. Après un décollage et une ascension réussie, Starship a entamé le retour sur Terre… et s’est écrasé au sol, provoquant une énorme explosion. Elon Musk s’est exprimé sur le sujet et a relativisé cet incident, assurant que les équipes de SpaceX vont en tirer des enseignements intéressants.

Le crash à l'atterrissage de Starship. Source : YouTube/SpaceX.
Le crash à l’atterrissage de Starship. Source : YouTube/SpaceX.

Starship s’est écrasé dans une explosion terrifiante. Le vol test, qui a décollé de Cameron County au Texas, était diffusé en direct par SpaceX sur YouTube, puis largement partagé sur Twitter. Starship SN8 (Serial Number 8), était la huitième version du prototype de la firme spatiale. Celui-ci a décollé aux alentours de 17h45, heure locale, pour ce qui aura donc été son dernier vol.

Après un décollage sans encombre, Starship s’est lentement élevé vers le ciel, apparemment sans problème. Après un peu moins de 5 minutes, le vaisseau a commencé sa redescente. A l’approche de la zone prévue à cet effet, le vaisseau s’est alors mis en positions d’atterrissage. Mais il semble que le vaisseau se soit approché du sol trop vite, et l’appareil s’est donc écrasé au lieu de se poser tranquillement au sol. L’impact a créé une énorme explosion, détruisant plus que probablement une grande partie, sinon la totalité du matériel.

Crash de Starship : Elon Musk reste optimiste

Le PDG de SpaceX, Elon Musk, a déclaré après le crash que l’équipe sait pourquoi le crash a eu lieu, et que l’erreur va donc pouvoir être corrigée. Le résultat est selon lui positif. Le but du test était d’atteindre une altitude de 12,5 kilomètres, puis de retourner au sol. Il semble que l’équipe de SpaceX ait pu collecter les informations importantes de ces tests sans encombre malgré le crash. Selon lui, il s’agit d’un problème au niveau du réservoir, dont la pression était trop faible. Starship utilise en effet un réservoir de carburant spécifique à l’atterrissage, et c’est pourquoi le reste du vol n’a pas été affecté par ce problème.

Le vaisseau spatial, qu’Elon Musk compte utiliser pour coloniser Mars, en est encore à l’état de prototype et nécessite donc encore beaucoup de travail. D’après Elon Musk, il sera possible d’envoyer des personnes sur Mars d’ici 2026. Son rêve ultime est de coloniser Mars, en envoyant pas moins d’un million de personnes d’ici 2050. C’est pourquoi Elon Musk a fait du développement de Starship une priorité absolue.

Source : SYFY