Accueil » Actualité » Spider-Man : une réplique homophobe censurée

Spider-Man : une réplique homophobe censurée

Au Royaume-Uni, une chaîne de télévision a diffusé dernièrement le Spider-Man de Sam Raimi. Et une réplique homophobe a été tout bonnement retirée du montage.

Image 1 : Spider-Man : une réplique homophobe censurée
Spidey vs Bone Saw McGraw – Crédits : Columbia Pictures / Marvel Entertainment

Spider-Man: No Way Home a réuni les trois Spidey dans le même film. Outre Tom Holland et Andrew Garfield, les fans ont eu le plaisir de revoir Tobey Maguire affublé du costume de l’homme-araignée. L’acteur avait incarné le super-héros dans la trilogie de Sam Raimi dont le premier volet a été diffusé récemment sur une chaîne britannique.

Mais une des scènes a été éditée, comme l’a constaté l’utilisateur @PaperPlaneTF sur Twitter. Il s’agit de la séquence où Spider-Man affronte Bone Saw McGraw dans la cage. Malgré la puissance de son adversaire qui prend le dessus au début du combat, Peter parvient finalement à le mettre au tapis en lui assénant une série de coups de pied dévastateurs. Et de le projeter puissamment contre la cage, ce qui scelle sa victoire.

À lire > Spider-Man 3 : Tobey Maguire et Andrew Garfield ont vu le film incognito au cinéma

Spider-Man : ITV 2 censure une réplique homophobe

Au début du duel, Spider-Man prend de la hauteur pour éviter une charge de son rival déterminé à en découdre. Dans la version originale, il en profite pour le narguer en disant : « Il est mignon ton maillot, c’est ton mari qui te l’a offert ? » De quoi provoquer la fureur du lutteur. Sauf que cette plaisanterie est considérée comme homophobe par certains qui estiment qu’elle tourne en dérision le fait d’être homosexuel.

Par conséquent, la chaîne ITV 2 n’a pas hésité à censurer cette réplique qui sous-entend qu’être gay est insultant. À la place, Spidey se contente de dire : « Il est mignon ton maillot« . Une censure qui a provoqué des débats houleux sous la publication. Regardez et écoutez :

La sortie du dernier Spider-Man a suscité un regain d’intérêt pour les anciennes versions cinématographiques du super-héros. Dans la trilogie de Sam Raimi, Tobey Maguire utilise notamment de la toile organique, ce qui avait été critiqué par les amateurs des comics. Les autres incarnations de Spider-Man au cinéma avaient ainsi récupéré des lanceurs de toiles synthétiques.