Accueil » Actualité » Star Wars : en 1977, Lucas a parié contre l’Episode IV, Spielberg a gagné des millions

Star Wars : en 1977, Lucas a parié contre l’Episode IV, Spielberg a gagné des millions

Persuadé que Star Wars n’allait pas fonctionner, George Lucas avait conclu un drôle de deal avec son ami Spielberg. Alors que ce dernier chapeautait le tournage de Rencontres du troisième type, les deux hommes promettent de se verser mutuellement une partie des bénéfices de leurs futurs films.

Image 1 : Star Wars : en 1977, Lucas a parié contre l'Episode IV, Spielberg a gagné des millions
Star Wars, épisode IV – Crédit : 20th Century Fox / Lucasfilm Ltd.

Nous sommes en 2022 et l’univers Star Wars continue de tisser sa toile. Outre les comics, livres, séries animées et films de la dernière trilogie, Disney a désormais mis le cap sur les séries en live-action afin d’abreuver sa plateforme de SVOD. The Mandalorian a notamment eu un succès fulgurant. Les fans sont toutefois restés sur leur faim après avoir visionné Le Livre de Boba Fett et attendent fiévreusement la saison 3 des aventures de Mando et la mini-série Obi-Wan Kenobi qui marquera d’ailleurs le retour du compositeur John Williams.

Celui-ci a notamment composé la bande originale de Star Wars dont la réussite était loin d’être actée en 1976. Seule la 20th Century Fox accepte de miser sur l’épisode 4 de Star Wars écrit et réalisé par George Lucas. Hausse des coûts, réticences des studios, projections préliminaires peu convaincantes… Le pessimisme est de mise du côté du réalisateur, persuadé que son film deviendra un flop. Parallèlement, son ami Spielberg dirige le tournage de son propre film de science-fiction : Rencontres du troisième type (19 400 870 dollars de budget).

Star Wars : Spielberg s’en met plein les fouilles

Lucas lui rend visite et lui assure que son long-métrage allait être bien plus plébiscité que Star Wars (11 500 000 dollars de budget). Il fait alors une offre audacieuse à son confrère : « Je te donne 2,5% de mes bénéfices de Star Wars si tu me donnes 2,5% de ceux de Rencontres du troisième type« . Flairant le bon coup, Spielberg accepte le marché. De son côté, Lucas se dit qu’il va sauver les meubles.

À lire > « Ils n’ont rien compris à la magie de Star Wars », la monteuse de la première trilogie s’en prend à Disney

Sorti le 25 mai 1977 outre-Atlantique, Star Wars : Un nouvel espoir devient rapidement un énorme succès, permettant à Spielberg d’empocher 40 millions de dollars grâce au deal conclu avec Lucas. Ce dernier ne récupère quant à lui « que » 13 millions de dollars, le succès de Rencontres du troisième type étant évidemment moindre que celui de Star Wars. « Je pense que je suis sorti vainqueur de ce pari, se félicite Spielberg. J’ai fait beaucoup mieux que George. » Les deux hommes sont restés amis malgré ce déséquilibre flagrant dans la Force.

Source : Slash Film