Accueil » Actualité » Star Wars : pourquoi les Inquisiteurs ne sont pas considérés comme des Sith ?

Star Wars : pourquoi les Inquisiteurs ne sont pas considérés comme des Sith ?

Arrivés en même temps que la série Star Wars Rebels, les Inquisiteurs prennent de plus en plus de place au sein de l’univers Star Wars. En revanche, on pourrait se demander ce qui les distinguent de leurs compères, les Seigneurs Sith, à l’instar de Dark Vador ou de l’Empereur Palpatine. On vous explique.

Trilla Suduri, Inquisitrice © Star Wars Universe
Trilla Suduri, Inquisitrice © Star Wars Universe

Mis à part les redoutables méchants de Star Wars comme Dark Vador et l’Empereur Palpatine, tous deux Seigneurs Sith, le groupe de chasseurs de Jedi connu sous le nom d’Inquisiteurs est, lui aussi, particulièrement fort du côté obscur de la Force. Pourtant, tout au long de Star Wars, les Inquisiteurs ont réussi à éviter une règle Sith importante qui les distinguent d’eux.

Les inquisiteurs ont été confondus par les fans comme étant des Seigneurs Sith dès leur introduction dans la série animée Star Wars Rebels. Cependant, au fur et à mesure que la série avançait et que de plus en plus d’informations sur le groupe étaient divulguées, leurs différences par rapport à celles de l’Ordre Sith sont devenues assez claires, et ce, grâce à un aspect particulier du code Sith.

Star Wars : voici la différence majeure entre les Sith et les Inquisiteurs

Ce qui distingue vraiment les Inquisiteurs des Seigneurs Sith, c’est leur incapacité à adhérer à la coutume la plus importante des Sith : la Règle de Deux. Il s’agit d’une loi Sith très stricte, créée par Dark Bane, le seul Seigneur Sith survivant d’un massacre qui s’est déroulé environ 1 000 ans avant la Guerre des Clones.

Afin de se venger de l’Ordre Jedi, ainsi que de reconstruire les Sith, Dark Bane a créé une règle selon laquelle seuls deux Seigneurs Sith peuvent exister à la fois : le maître et son apprenti. Si l’apprenti souhaite devenir lui-même Maître, il est tenu d’abattre son propre Maître et de prendre sa place à la tête de l’ordre. En conséquence, l’Ordre Sith devient de plus en plus puissant à chaque génération, tout en restant dans l’ombre.

À lire : Star Wars : voici la plus grande faiblesse des Sith

Vous l’aurez compris : les Inquisiteurs sont exemptés de la Règle des Deux, en partie pour protéger le code Sith, mais aussi pour éviter les luttes intestines qui ont conduit à leur chute avant le Fléau. Certes, les Inquisiteurs sont du côté obscur, ils se battent avec colère et brandissent même des sabres laser de couleur rouge. Mais voilà : contrairement aux Seigneurs Sith, les Inquisiteurs sont avant tout des chasseurs de Jedi. Membres de l’Inquisitorius, ils sont d’anciens Jedi qui ont succombé au côté obscur. Ils doivent tous une obéissance absolue à Sidious et à son apprenti, Vador. N’étant (encore une fois) pas soumis à la Règle de Deux, c’est aussi pour cela qu’ils ne sont pas dénommés « Dark », contrairement aux Sith.

À titre d’information, la Règle des Deux a été enfreinte à plusieurs reprises dans le canon de Star Wars. Le transgresseur le plus évident n’est nul autre que l’Empereur Palpatine, car il a eu trois (sinon plus) apprentis au cours des trois trilogies : Dark Maul, le comte Dooku et Anakin Skywalker.