Accueil » Actualité » Tesla dispose maintenant d’une voie exclusive pour traverser la frontière mexicaine

Tesla dispose maintenant d’une voie exclusive pour traverser la frontière mexicaine

Aux États-Unis, Tesla et ses fournisseurs passeront maintenant plus rapidement la frontière mexicaine, mais dans un seul sens. L’État mexicain du Nuevo León a offert à Tesla une voie exclusive pour traverser la frontière du Mexique et rejoindre les États-Unis.

Après avoir déménagé son siège social de Palo Alto, en Californie, à Austin, au Texas, Tesla bénéficie maintenant d’une bonne entente avec l’État mexicain du Nuevo León. En effet, le constructeur automobile américain dispose désormais d’une voie exclusive pour traverser plus rapidement la frontière mexicaine. Tesla a conclu un accord avec le Nuevo León pour bénéficier de cet accès express dédié à ses employés et à ses fournisseurs au point de contrôle Colombia Solidarity.

Une station de rechargement Tesla
Une station de rechargement Tesla – Crédit : Paul Steuber / Unsplash

Ce passage privilégié ne fonctionne que dans un seul sens. Tesla dispose seulement d’une voie de passage exclusive pour traverser la frontière depuis le Mexique. Le Service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis n’a pas offert une telle exemption à Tesla qui a d’ailleurs revendu 75 % de ses bitcoins.

À lire aussi > Pirater une Tesla en Bluetooth coûte moins de 20 €, la preuve

La voie de passage frontalier réservée pour Tesla offre « une traversée beaucoup plus rapide et efficace », selon le Nuevo León

Au Mexique, le point de contrôle Colombia Solidarity affiche désormais une voie dédiée à Tesla à côté des autres voies. Le ministre de l’Économie du Nuevo León, Iván Rivas, a déclaré dans une interview que : « c’était une simple incitation. Ce que nous voulons, c’est une traversée beaucoup plus rapide et efficace. Et peut-être qu’il y aura une voie pour d’autres entreprises à l’avenir comme il y en a pour Tesla ».

Pour le constructeur automobile, cette voie représente un gain de temps considérable. Généralement, le temps moyen d’attente pour un camion commercial à la frontière mexicaine est de 20 minutes. Les camions de Tesla pourront maintenant passer sans faire la queue. Cela comprend aussi les nombreux fournisseurs de Tesla au Mexique. Il y en a 6 au total dans l’État du Nuevo León : APG Mexico, la société française Faurecia SE, la société allemande ZF Friedrichshafen et les sociétés taïwanaises EnFlex Corp. Et Quanta Computer.

Néanmoins, avoir une voie de passage frontalier dédiée à une entreprise n’est définitivement pas une pratique courante. Pour le confirmer, Tech Crunch a demandé l’avis de plusieurs patrouilleurs frontaliers et agents des douanes le long de la frontière. Ils ont tous répondu qu’il est effectivement inhabituel d’avoir une voie réservée à une entreprise spécifique. Tesla qui s’apprête à lancer le Cybertruck l’année prochaine n’a pas encore donné de précision pour le moment. Nous ne savons donc pas si quelque chose a été versé en échange ou s’il s’agit seulement d’un geste du Nuevo León pour Tesla qui crée des emplois dans la région.

Source : Tech Crunch