Accueil » Actualité » Tesla : la conduite autonome complète arrivera en accès anticipé avant la fin de l’année

Tesla : la conduite autonome complète arrivera en accès anticipé avant la fin de l’année

Tesla par la voix de son PDG, Elon Musk, vient d’annoncer que la conduite autonome arrivera probablement d’ici la fin de l’année en « early access », une sorte de version bêta. N’espérer pas toutefois dormir au volant.

Image 1 : Tesla : la conduite autonome complète arrivera en accès anticipé avant la fin de l’année

Elon Musk est toujours très optimiste dans ses prédictions, que ce soit pour Tesla, mais aussi pour SpaceX ou the Boring Company. Donc quand il annonce l’arrivée de la conduite autonome sur les Tesla d’ici la fin de l’année, il convient de prendre tout ça avec précaution.

Elon Musk annonce la conduite autonome complète pour la fin de l’année pour certains conducteurs de Tesla

Lors de la présentation aux investisseurs, Elon Musk a annoncé que la conduite autonome complète pourrait arriver d’ici la fin de l’année. Elle utilise une puce développée par la marque spécialement dans ce but. Il a toutefois précisé qu’il s’agissait d’un accès anticipé, ce qui signifie qu’il sera disponible seulement à certains utilisateurs afin d’effectuer une phase de test. De plus, il a bien précisé que ce n’était « pas certain, mais que cela semble être bonne voie ».

Si l’on compare cette annonce avec ce qu’est capable de fournir la marque à l’heure actuelle, on ne peut qu’être surpris, surtout au regard de la fonctionnalité récemment offerte aux possesseurs de Tesla de faire venir leur voiture jusqu’à eux dans les parkings. Appelée Smart Summon, cette fonction a, dès le lendemain de son déploiement, provoqué une pluie de vidéos dans lesquelles on voit les voitures rouler dans l’herbe, manquer d’écraser des passants ou tout simplement toucher d’autres véhicules en stationnement. Tesla a d’ailleurs promis une mise à jour dans « environ une semaine ».

On peut donc s’étonner du court délai donné ici par Elon Musk. Seulement deux mois restants avant la fin de l’année, pour implémenter dans une phase plus ou moins grand public la conduite autonome, cela semble très optimiste. Mais là encore, Elon Musk tempère sa déclaration initiale : « Une conduite autonome suffisamment fiable pour ne plus nécessiter l’attention du conducteur, à notre avis, ne sera pas disponible avant l’an prochain ». Cette option de conduite autonome complète nécessitera donc de garder les mains sur le volant, les pieds sur les pédales et les yeux sur la route. Les robot-taxis Tesla eux aussi sont prévus pour 2020.