Accueil » Actualité » Tesla : un conducteur s’endort au volant, sa voiture trop lente bloque une autoroute en Allemagne 

Tesla : un conducteur s’endort au volant, sa voiture trop lente bloque une autoroute en Allemagne 

En Allemagne il n’existe pas de limitation de vitesse sur les autoroutes. S’il n’est pas rare de se faire doubler par des voitures lancées à plus de 180 kilomètres par heure, hier c’est paradoxalement une Tesla circulant trop lentement qui a mis en danger les autres automobilistes. Son conducteur s’était endormi au volant.

Voici l’histoire d’une arrestation pas comme les autres. La police Allemande s’est confrontée vendredi à un chauffeur endormi au volant d’une Tesla trop prudente. Alors qu’il roulait sur une autoroute allemande (et donc sans limitation de vitesse), le chauffeur de 45 ans s’est endormi au volant de sa Tesla. La voiture, guidée par son système d’assistance autonome, a alors réduit sa vitesse jusqu’à atteindre le seuil de 110 kms/h. Une vitesse beaucoup trop lente pour pouvoir circuler en toute sécurité sur l’autoroute.

Voiture
Un conducteur Tesla s’endort au volant, sa voiture, trop lente, met en danger les autres automobilistes © Pixabay

Après une course poursuite – à vitesse réduite – de plus de 15 minutes, la police allemande a finalement réussi, à coup de klaxons et d’appels de phares, à réveiller le propriétaire du véhicule. Son permis de conduire lui a alors été aussitôt confisqué. Différents examens effectués par les autorités sur le chauffeur ont également montré que ce dernier était sous l’influence de drogues. Si les voitures de la marque américaine disposent d’un système de sécurité obligeant normalement les chauffeurs à garder leurs mains sur le volant du véhicule, un système de “poids de volant” retrouvé dans la voiture aurait permis au conducteur de s’endormir tranquillement en pleine route.

A lire : Tesla : la conduite autonome responsable d’un carambolage avec 8 voitures, selon le conducteur

Les voitures Tesla sont elles trop laxistes en termes de sécurité ?

Cet incident révèle, une fois encore, les risques liés à l’utilisation du système de conduite autonome des voitures Tesla. Si dans ce cas précis, c’est l’usage dangereux d’un automobiliste hors-la-loi qui est responsable de cet incident, d’autres évènements récents ont également remis en cause la fiabilité du système Tesla.

Au cours de cette seule année, différents accidents impliquant des véhicules Tesla ont provoqué la mort de plusieurs personnes. Durant le mois de mai, ce sont les trois occupants d’une Tesla modèle S qui ont perdu la vie dans un tragique accident. Quelques semaines plus tard, un autre véhicule Tesla s’est accidenté en Chine provoquant la mort de deux autres personnes.   

Source : businessinsider.com