Accueil » Test » Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant

Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant

Ce nouveau PC gamer compact d’Asus met en vedette la dernière puce AMD Ryzen 9 6900HS, associée au GPU Radeon RX 6800S. Le tout fonctionne avec un écran QHD 120 Hz. Le duo Intel / Nvidia est-il en danger ? Voici nos réponses.

Image 2 : Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant
8/10

Asus ROG Zephyrus G14 (GA402R)

2299€
On aime
  • Processeur AMD Ryzen 6 6900HS performant
  • Très grande autonomie avec l'iGPU
  • Affichage QHD 120 Hz
  • Ecran lumineux et très bien calibré
  • Format compact
  • Clavier RGB
  • Son d'excellente qualité
  • Webcam compatible Windows Hello
  • Lecteur de cartes mémoire microSD
On n’aime pas
  • Taux de contraste en retrait
  • Pas de lecteur d'empreintes digitales
  • Bas de l'écran exposé à de hautes températures
Verdict :

Cette configuration met à l’honneur deux nouveaux composants AMD. Ils sont performants et concurrentiels pour le moment. Néanmoins, Intel arrive avec sa nouvelle génération de processeurs. Elle rebattra les cartes dans peu de temps. Si vous n’êtes pas pressés, il est intéressant de patienter un peu. A côté, le G14 a aussi pour lui un design compact pour un PC gamer, une grande autonomie et un affichage de grande qualité. Des atouts qui sont tout aussi important qu’un couple CPU/GPU.

Depuis quelques années, Asus fait évoluer sa gamme Zephyrus G, qui regroupe des PC portables destinés aux joueurs qui désirent une machine compacte. On y trouve des ordinateurs portables aux formats 14 pouces et 15 pouces (lire notre test du Asus ROG Zephyrus G15). Une de leur caractéristiques techniques principales réside dans l’intégration d’un écran Full HD 144 Hz ou QHD 120 Hz pour les modèles au format 14 pouces. Les versions équipées d’un écran de 15 pouces peuvent supporter une fréquence de rafraichissement maximale de 165 ou 240 Hz en QHD.

Outre de légers changements cosmétiques par rapport à son prédécesseur (le GA401), ce nouveau G14 inaugure une nouvelle génération de composants AMD : un processeur de la toute nouvelle famille Ryzen 6000, en l’occurrence le Ryzen 9 6900HS (avec son processeur graphique intégré, ou iGPU, AMD Radeon 680M) et la puce graphique ATI Radeon RX 6800S.

L’Asus Zephyrus G14 G402 devrait être disponible dans les tous prochains jours, au prix de 2299 €, avec 32 Go de mémoire et un SSD de 1 To.

Attention toutefois, dans les prochaines semaines les nouveaux processeurs Intel Alder Lake vont se démocratiser sur les PC gamer. Ils seront plus performants que le Ryzen d’AMD qui équipe ce G14, au même prix. Aussi, si vous n’êtes pas pressés, il peut être judicieux d’attendre plutôt que de vous jeter sur ce modèle.

A lire aussi > Comparatifs et tests des meilleurs PC portables 2022 par marque

Image 3 : Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant
Asus Zephyrus G14 (GA402) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Un design très sobre, malgré un clavier RGB

Avec son format relativement petit, pour une configuration gamer, le Zephyrus G14 ne pèse que 1,7 Kg. Il est donc (très légèrement) moins lourd que le Triton 300 SE d’Acer, au format 14 pouces lui aussi (lire notre test du Triton 300 SE). Le PC portable mesure 31,3 x 22,7 x 2 – 2,5 cm.

Image 4 : Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant
Asus Zephyrus G14 (GA402) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Le PC portable est doté d’une charnière de type ErgoLift. Ainsi, lorsqu’on déploie l’écran, le clavier est légèrement surélevé, afin de favoriser la circulation de l’air, en facilitant l’évacuation de la chaleur générée par les composants internes.

Le design de la configuration est des plus sobres, pour une configuration gaming, sans aucune LED qui clignote ! Et – contrairement au modèle que nous avons reçu pour ce test – les nouveaux G14 commercialisés en France n’embarqueront pas le capot « AniMe Matrix » (1215 LED au dos du capot qui peuvent être utilisées pour afficher des dessins ou des animations). Dommage, car c’est totalement inutile et donc indispensable.

Image 5 : Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant
Asus Zephyrus G14 (GA402) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 6 : Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant
Asus Zephyrus G14 (GA402) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Si notre exemplaire de test est blanc, le Zephyrus G14 sera également commercialisé en noir. Nous recommandons ce dernier modèle si on utilise régulièrement son PC portable en fin de soirée ou dans la nuit, en raison du rétro éclairage RGB des touches (sur une seule zone). En effet, les caractères sérigraphiés sur les touches blanches sont transparentes pour laisser passer la lumière et l’ensemble s’avère plus ou moins bien lisible, en fonction de la couleur sélectionnée dans l’utilitaire d’Asus (Armoury Crate), quand on regarde les touches avec un angle de 45 degrés environ. D’ailleurs, il est préférable de désactiver le rétro éclairage de jour.

Image 7 : Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant
Asus Zephyrus G14 (GA402) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Si le clavier du G14 ne compote pas de pavé numérique, on remarque quatre touches qui sont mises en avant. Elles permettent de contrôler le volume sonore et d’accéder rapidement à l’application Asus Armoury Crate, par l’intermédiaire de laquelle on peut ajuster de nombreux paramètres de fonctionnement (activation/désactivation de la touche Windows et du pavé tactile, éclairage du clavier et effets de lumière des périphériques compatibles Aura; réglages des micros, profils de fonctionnement du PC, etc.).

Image 8 : Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant
Asus Zephyrus G14 (GA402) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 9 : Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant
Asus Zephyrus G14 (GA402) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 10 : Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant
Asus Zephyrus G14 (GA402) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 11 : Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant
Asus Zephyrus G14 (GA402) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Deux autres touches permettent de modifier l’intensité du rétro éclairage du clavier (sur 3 niveaux), alors qu’une troisième permet de modifier l’effet visuel (couleur statique, pulsation, stroboscope ou cycle de couleurs).

Le pavé tactile, quant à lui, offre une grande surface, sur laquelle l’index glisse parfaitement.

Image 12 : Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant
Asus Zephyrus G14 (GA402) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 13 : Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant
Asus Zephyrus G14 (GA402) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

La connectique du Zephyrus G14 est complète. Ainsi, sur le côté droit figurent deux ports USB A, un port USB C et un lecteur de cartes mémoire microSD (qui n’était pas présent sur le G14 de l’année dernière).

Sur le côté gauche, on trouve le connecteur HDMI 2.0, un autre port USB C (qui supporte la recharge de la batterie en 100 W maximum) et une prise casque/micro.

Image 14 : Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant
Asus Zephyrus G14 (GA402) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Il ne manque donc que le connecteur Ethernet. Si on en désire absolument un, il faut se tourner vers un Zephyrus G15 ou – c’est moins pratique mais aussi moins cher ! – se procurer un adaptateur externe.

Pour ce qui est de la sécurité, le lecteur d’empreintes digitales du précédent G14 a été remplacée par une Webcam 720p (qui – elle – était absente auparavant), placée en haut de l’écran. Celle-ci est compatible Windows Hello et permet donc de déverrouiller l’accès à la machine par une reconnaissance rapide du visage de l’utilisateur.

Image 15 : Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant
Asus Zephyrus G14 (GA402) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Enfin, pour la captation et la restitution du son, le Zephyrus G14 est équipé de 4 haut-parleurs (2 sous le châssis et 2 au dessus du clavier) et 3 micros. Et force est de constater que l’ensemble délivre une excellente qualité audio. La réserve de puissance est plus qu’honorable et les basses s’avèrent un peu plus présentes que sur la plupart des autres PC portables.

Image 16 : Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant
Asus Zephyrus G14 (GA402) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Bref, le G14 embarque tout ce qu’il faut pour profiter au maximum des bande sons des jeux, pour regarder films et série, ou écouter de la musique. De plus, l’application Dolby Access vous permet d’ajuster le rendu audio selon vos préférences, en utilisant un des modes prédéfinis ou en créant 3 autres modes avec vos réglages personnels, grâce à un égaliseur à 10 bandes.

Un quasi sans faute pour l’affichage

Selon les modèles, l’écran LCD de 14 pouces du G14 affiche des images en Full HD, avec une fréquence de rafraichissement maximale de 144 Hz, ou en QHD 120 Hz.

C’est cette dernière option qui a été sélectionnée sur la configuration que nous avons testée. Plus précisément, il s’agit d’un affichage WQHD (définition de 2560 x 1600 pixels), en raison du format 16:10 de la dalle. C’est une nouveauté par rapport au modèle de l’année dernière, dont l’écran au format 16:9 affichait une définition de 2560 x 1440 pixels.

Image 17 : Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant
Asus Zephyrus G14 (GA402) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Ce mode d’affichage s’avère plus facile à lire sur une si petite diagonale d’écran, sans utiliser la mise à l’échelle de Windows, que la définition 4K (3840 x 2160 pixels) qui est parfois proposée en option. D’autre part, la puce graphique dédiée ne rame pas trop et assure des animations très fluides dans les jeux (plus de 60 images par seconde), même avec une excellente qualité graphique.

Si la fréquence de rafraichissement maximale est de 120 Hz, une option de l’application Asus Armoury Crate permet de basculer en mode 60 Hz, largement suffisant lors de nombreuses tâches (musique en ligne, streaming vidéo, consultations des mail ou de photos, etc.). Signalons d’autre part que l’écran est compatible avec technologie Adaptative Sync, qui lui permet de se synchroniser à tout moment avec la puce graphique afin d’éviter les effets de déchirement d’image.

Image 18 : Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant
Asus Zephyrus G14 (GA402) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Autre bon point, la dalle IPS est mate. C’est d’ailleurs un point commun que partage le G14 avec quasiment toutes les autres configurations qui s’adressent aux joueurs. On peut donc jouer ou regarder des vidéos sans être gênés par les reflets des objets ou personnes qui se trouvent devant l’écran.

A l’aide de notre sonde X-Rite i1Display Pro Plus, nous avons évalué les performances de la dalle LCD. Premier constat, la luminosité maximale a été mesurée à 514 nits, ce qui est un bon résultat si on le compare à ceux observés (entre 300 et 400 nits) sur les PC portables gamer que nous avons testés depuis plus d’un an (lire notre test du Dell G15).

Image 19 : Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant
Asus Zephyrus G14 (GA402) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

En revanche, le taux de contraste moyen, de 988:1, s’avère assez faible. On note d’ailleurs que ce résultat semble récurrent chez Asus ces derniers temps, car des taux de contraste moyen similaires ont été mesurés sur les Strix G15 Advantage et Zephyrus M16 (lire notre test du Asus ROG Strix G15 Advantage Edition). Rappelons que les meilleurs taux de contraste ont été observés sur le dernier Dell G15 ou l’ultrabook gamer d’Acer (Triton 300 SE).

La température des couleurs moyenne, de 6710 K, est très proche de la valeur 6500 K que l’on recherche généralement, car elle traduit un affichage neutre (ni trop bleu, ni trop jaune).

Image 20 : Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant
Asus Zephyrus G14 (GA402) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Enfin, la fidélité des couleurs est excellente. En effet, le Delta E moyen relevé n’est que de 1,4. C’est un très bon résultat, comme c’est d’ailleurs le cas sur toutes les dernières configuration gaming du constructeur testées récemment.

Des performances en (légère) hausse, sauf pour l’iGPU !

Ce nouveau Zephyrus G14 embarque deux nouveaux composants AMD : le GPU Ryzen 9 6900HS et le CPU Radeon RX 6800S. Nous avons procédé à différents test afin de jauger les capacités de l’un, de l’autre et du duo. Et comme nous allons le voir, la bonne surprise provient surtout de la puce graphique Radeon 680M intégrée au Ryzen 9 6900Hs.

AMD Ryzen série 6000 : mieux, mais toujours 8 cœurs « seulement »

Le nouveau processeur AMD Ryzen 9 6900HS intègre 8 cœurs / 16 threads. Ces derniers sont cadencés à 3,3/4,9 GHz, avec un TDP de 35 W. Il exploite une architecture classique, qui ne reprend pas à son compte les deux blocs de cœurs adoptés par Intel sur ses puces Alder Lake de douzième génération, comme le Core i7-12900H présent au sein de la tablette gaming qu’Asus vient tout juste de lancer (lire notre test du Asus ROG Flow Z13).

Image 21 : Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant
Asus Zephyrus G14 (GA402) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Rappelons que la puce Intel exploite – un peu à l’image des processeurs Qualcomm pour smartphones – un groupe de 6 cœurs dits « hautes performances » et un second groupe de 8 cœurs « normaux ». Ces derniers sont moins rapides, moins énergivores, et sont utilisés si l’application n’a pas vraiment besoin de performances optimales, ce qui est le cas quand on écoute de la musique ou qu’on regarde une vidéo en streaming…

Deux autres puces AMD devraient faire leur apparition. La première, appelée Ryzen 7 6800U, sera moins performante que le Ryzen 9 6900HS, consommera donc moins d’énergie et se destinera aux PC portables de type ultrabook. La seconde, le Ryzen 9 6900HX, arrivera elle aussi prochainement avec les mêmes caractéristiques techniques que le Ryzen 9 6900HS, mais avec un TDP de 45 W, et sera intégrée aux PC portables à très hautes performances.

Image 22 : Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant
Ryzen 9 6900HS – Score Cinebench R20 multi coeurs
Image 23 : Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant
Ryzen 9 6900HS -Score Cinebench R20 mono coeur

Du point de vue des performances de calculs pures, le Ryzen 9 6900HS se comporte un peu mieux que les précédentes puces AMD à 8 coeurs. Par exemple, le Ryzen 7 5800H présent dans le dernier Dell G15 et le Ryzen 9 5900HX du Lenovo Legion Slim 7 ont obtenus des indices respectifs de 4573 et 4868 dans l’application CineBench R20 (score multi-coeurs). Le Core i7-11800H – à 8 cœurs également – présent dans le récent Dell Inspiron 16 Plus a obtenu un indice de 4404. Le Ryzen 9 6900HS a réalisé un indice de 5285, soit au moins 10 % de mieux !

Ce gain est confirmé par le test de compression h.265, HWbot, avec lequel le Ryzen 9 5900HX du Legion Slim 7 pouvait coder 63 images par seconde en Full HD ou 15 images par seconde en 4K (le Ryzen 9 6900HS du Zephyrus G15 de l’année dernière supportait exactement les mêmes cadences de codage). Avec le Ryzen 9 6900HS, ces cadences passent respectivement à 70 et 17 images par seconde, ce qui est significatif (environ 10 % encore une fois) sans être révolutionnaire.

Mais, si on le compare avec le score au Cinebench R20 – de 6590 – du processeur Intel Core i9-12900H du ROG Flow Z13 d’Asus, le nouveau Ryzen s’avère nettement moins véloce (de 24 % !). C’est bien normal, compte tenu de l’avantage de la puce d’Intel en termes de nombre de cœurs (14 au total, dont 6 cœurs dits « hautes performances » cadencés à 3,2/5,0 GHz).

AMD Radeon RX 6800S : une puce graphique de milieu de gamme efficace

Pour assurer de bonnes performances graphiques, le ROG Zephyrus G14 embarque également un processeur dédié, ou discrete GPU ou dGPU, le Radeon RX 6800S. Et, à l’instar des derniers processeur Intel, qui intègrent la puce graphique Iris Xe, la Radeon RX 6800S est elle aussi dotée d’un circuit graphique (iGPU), la Radeon 680M (architecture RDNA2 Rembrandt).

La puce Radeon RX 6800S dispose de 8 Go de mémoire et peut recevoir jusqu’à 105 W avec technologie SmartShift (transfert de puissance du CPU vers GPU en cas de besoin).

Image 24 : Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant
Asus Zephyrus G14 (GA402) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Outre ses trois profils de performances du PC portable, en fonction du niveau de performances global requis et donc de l’autonomie potentielle (Silencieux, Performances et Turbo), l’application Armoury Crate offre deux modes de fonctionnement graphiques :

  • soit celui qui consiste à forcer l’utilisation du GPU Radeon RX 6800S par l’intermédiaire du commutateur MUX, quelle que soit l’application lancée.
  • soit le mode MSHybrid. Lorsque ce dernier est activé, le système détermine automatiquement si l’utilisation de l’iGPU est suffisante (ce qui est le cas quand on écoute de la musique, quand on lit ses mails, quand on parcourt un site Web ou les réseaux sociaux ou quand on regarde des vidéos en streaming par exemple). C’est le même principe que celui utilisé par la technologie Optimus, lorsque le PC portable est équipé d’une puce graphique Nvidia. Ce mode MSHybrid offre trois options, dont une dans laquelle la puce Radeon RX 6800S est totalement désactivée, ce qui permet d’envisager la plus grande autonomie possible.
Image 25 : Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant
Asus Zephyrus G14 & Radeon RX 6800S
Image 26 : Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant
Asus Zephyrus G14 & Radeon RX 6800S
Image 27 : Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant
Asus Zephyrus G14 & Radeon RX 6800S

Lorsqu’on mesure les performances théoriques de la puce Radeon RX 6800S à l’aide de l’application 3D Mark, on constate qu’elles sont très légèrement inférieures à celles de la puce Nvidia GeForce RTX3070 présente par exemple dans le ROG Zephyrus M16 d’Asus que nous avons testé l’année dernière. C’est donc un très bon résultat ! En effet, cette dernière a obtenu un score au test TimeSpy de 9602, contre 9309 pour la Radeon 6800S. Rappelons que la puce Radeon RX 6800M qui se trouvaient dans le Strix G15 Advantage Edition d’Asus avait quant à elle réalisé un score bien meilleur, de 10526 !

Image 28 : Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant
Asus Zephyrus G14 (GA402) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

On peut faire les mêmes constatations avec le test TimeSpy Extreme, pour lequel on obtient des scores de 4182, 4761 et 5117, respectivement pour les puces Radeon RX 6800S, GeForce RTX 3070 et Radeon RX 6800M.

En pratique, en mode QHD, avec des réglages graphiques très élevés (« very high » ou « ultra »), le Zephyrus G14 (fonctionnant en mode Turbo pour l’occasion) assure des animations très fluides, comprenant entre 63 et 86 images par seconde, avec les jeux de notre panel de test : Far Cry 5, Return Of The Tomb Raider, The Division 2, Shadow Of The Tomb Raider, etc.

Image 29 : Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant
Asus Zephyrus G14 – The Division 2 – Full HD, réglages Ultra
Image 30 : Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant
Asus Zephyrus G14 – The Division 2 – QHD, réglages Ultra

Si on effectue les mêmes tests en Full HD, la fluidité d’affichage fait alors un bond, puisque les animations comportent alors entre 94 et 133 images par seconde. Dès lors, on voit bien que les 120 Hz de l’écran se justifient et qu’il n’est pas vraiment utile d’avoir un écran supportant une fréquence de rafraichissement maximale de 144 Hz, ou plus.

Avec le jeu Fortnite, en QHD 120 Hz, en mode Turbo et commutateur MUX activé (seule la Radeon RX 6800S fonctionne), et avec une qualité graphique maximale (Epique), on obtient 60 à 70 images par seconde en moyenne. Si on bascule dans une qualité graphique unh cran moins bonne (Elevée), on bloque le compteur à 120 images par seconde.

Image 31 : Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant
Asus Zephyrus G14 (GA402) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Enfin, pour ce qui est de la température, malgré l’activité intense des ventilateurs, qui font monter le niveau sonore assez sensiblement (mais pas au point de devenir insupportable et de couvrir les bruitages des jeux !), le haut du clavier et le bas de l’écran – car, comme on le voit sur la photo ci-dessus, la charnière ErgoLift fait que certaines ouvertures d’aération se retrouvent dirigées vers l’écran – voient leur température grimper en flèche au bout d’une demie heure de jeu. Ainsi, le CPU et le GPU montent à plus ou moins 80 degrés…

Radeon 680M, un iGPU qui crée la surprise !

LA bonne surprise provient essentiellement des excellentes performances de la puce graphique intégrée au Ryzen 9 6900HS, la Radeon 680M. Par exemple, en mode MSHybrid / éco (GPU désactivé) et en mode Performances, la puce réalise un indice 3D Mark Timespy de 2665 (et 2702 en mode Turbo). En comparaison, l’Iris Xe du Core i7-1165G7 d’Intel n’obtient qu’un indice compris entre 1600 et 1900 selon les configurations. Le iGPU Radeon 680M s’avère donc près de 35% plus rapide que l’Iris Xe en Full HD.

Image 32 : Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant
Asus Zephyrus G14 – iGPU (Radeon 680M)

Est ce que cette différence se confirme concrètement dans les jeux ? La réponse est oui ! On peut jouer à de nombreux jeux, comme The Division 2, Far Cry 5 ou Shadow Of The Tomb Raider, avec un niveau graphique très élevé (« Ultra » ou Very High ») et avec – en moyenne – environ 30 images par seconde.

Dans l’absolu, la fluidité des animations est donc suffisante pour jouer dans d’assez bonnes conditions (on peut toujours basculer dans le mode graphique inférieur pour augmenter un peu le nombre d’images par seconde). Mais si on compare ces résultats avec ceux du Core i7 de 11ème génération et de sa puce graphique Iris Xe intégrée, on constate qu’ils sont excellents !

Image 33 : Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant
Asus Zephyrus G14 – Far Cry 5 – Full HD, réglages Ultra
Image 34 : Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant
Asus Zephyrus G14 – Far Cry 5 – QHD, réglages Ultra

En effet, le Honor MagicBook 14 et son Core i7, que nous avons testé l’été dernier, ne permettait de jouer avec les mêmes réglages qu’avec 10 à 15 images par seconde (lire notre test du Honor MagicBook 14). Pour obtenir la même fluidité qu’avec la Radeon 680M, il fallait passer dans le niveau graphique le plus bas des jeux…

Dans le cas du Zephyrus G14 GA402, si on bascule ces jeux en qualité moyenne, on passe à 41 images par seconde en moyenne avec Shadow Of The Tomb Raider (toujours en Full HD) et 47 images par seconde avec The Division 2.

Et en basse qualité, les animations comportent en moyenne 76 images par seconde avec The Division 2 et 56 images par seconde avec Shadow Of The Tomb Raider. C’est deux fois mieux que les scores obtenus avec l’Iris Xe…

Image 35 : Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant
Zephyrus G14, The Division 2 – iGPU, en Full HD avec réglages Ultra

Et si on désire jouer en QHD ? Avec une haute qualité graphique, la puce graphique intégrée au Ryzen 9 6900HS est à la peine, ce qui est compréhensible. Elle permet d’obtenir en moyenne 24 images par seconde avec Shadow Of The Tomb Raider et 17 images par seconde avec The Division 2. Mais, avec la qualité graphique la plus basse, les animations sont un peu plus fluides : 38 et 51 images par seconde, respectivement avec Shadow Of The Tomb Raider et The Division 2. Enfin, avec Fortnite en qualité épique, en mode Turbo, on obtient environ 20 images par seconde. C’est excellent mais pas suffisant ! Si on passe en qualité « Elevée », les animations comptent alors entre et 50 images par seconde, ce qui est très satisfaisant.

Une excellente autonomie en mode MSHybrid

Le Zephyrus G14 embarque une batterie de 76 Wh. Cette capacité est inférieure à celle des modèles Strix G15 Advantage et Zephyrus M16 (90 Wh). Certes, ces derniers sont plus volumineux et peuvent accorder plus de place à la batterie. Idem pour le Dell G15, qui est doté d’une batterie de 86 Wh.

Comme toujours, nous avons ajusté la luminosité de l’écran à 200 nits avant de lancer le test d’autonomie intégré à l’application PC Mark (le test Moder Office, qui simule une séance de travail faisant appel à plusieurs applications bureautiques).

Image 36 : Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant
Image 37 : Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant

Le PC portable est alors resté en fonctionnement pendant plus de 10 heures (10 heures et 15 minutes précisément !). Pour l’occasion, nous avons placé la machine dans le mode le moins énergivore : Silencieux & MSHybrid/économie (GPU désactivé). En utilisant le mode Performances, avec un réglage MSHybrid / Optimisé (utilisation du iGPU ou du dGPU selon les applications), la configuration reste alors en fonctionnement pendant 7 heures et 13 minutes.

Ces deux résultats sont tout simplement excellents. Dans le premier cas, on est au niveau de l’autonomie observé avec un bon PC portable ultra portable (avec un CPU à 4 cœurs et pas de GPU la plupart du temps !). Dans le second cas, le G14 rivalise avec des PC portables gamers équipés de plus grosses batteries (comme le Dell G15, qui est resté en fonctionnement plus de 7 heures et demie).

Image 38 : Test Asus ROG Zephyrus G14 (GA402) : un PC gamer compact et puissant
Asus Zephyrus G14 (GA402) – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Pour évaluer l’autonomie pour le streaming vidéo, nous avons lu depuis Netflix, en Wi-Fi, un film de 2 heures. Nous avons alors constaté une baisse de 22 % du niveau de la batterie, ce qui permet d’envisager légèrement plus de 9 heures d’autonomie au total (cela permet de se divertir lors de très longs déplacements).

C’est également un excellent résultat car parmi les configurations gamer testées depuis plus d’un an, seul le Dell G15 a fait légèrement mieux (9 heures et 31 minutes), mais – précisons le encore une fois – avec une batterie nettement plus grosse ! Et même parmi les PC portables bureautiques, de type ultrabook, rares sont les autonomie supérieures à 10 heures : 12 heures pour l’Acer Swift 5 et 11 heures et 45 minutes pour l’Asus Zenbook 13 OLED.

Enfin, si on désire jouer sur batterie, il ne faut pas attendre de miracle ! Même en mode MSHybride Optimisé (GPU actif pour les jeux), il suffit d’une séance de 30 minutes de jeu avec Fortnite (en qualité élevée, qui permet de jouer dans de bonnes conditions, avec entre 40 et 50 images par seconde), pour voir la batterie perdre 43 % de sa charge. On ne peut donc guère espérer beaucoup plus d’une heure d’autonomie dans ces conditions…

Enfin, pour recharger la batterie, on peut utiliser le bloc secteur fourni, de 240 W, ou le chargeur USB C de son smartphone (100 W maxi). Les deux ports USB C du G14 peuvent également être utilisés pour recharger son smartphone. En se servant de l’adaptateur, la batterie retrouve 55 % de sa charge initiale au bout d’une demie heure et 89 % après une heure de charge.