Accueil » Test » Test Asus ROG Strix G15 Advantage Edition : le notebook gaming 100% AMD qui s’attaque avec succès aux RTX mobiles

Test Asus ROG Strix G15 Advantage Edition : le notebook gaming 100% AMD qui s’attaque avec succès aux RTX mobiles

Image 2 : Test Asus ROG Strix G15 Advantage Edition : le notebook gaming 100% AMD qui s'attaque avec succès aux RTX mobiles
8,5/10

Asus ROG Strix G15 Advantage Edition

2149.99 € > Fnac
On aime
  • Les performances graphiques de la Radeon RX 6800M
  • Les faibles nuisances sonores
  • Le design global
  • L'autonomie
  • Le clavier et le touchpad agréable à l'utilisation
  • L'écran bien calibré d'usine
On n’aime pas
  • Le processeur qui n'exprime pas tout son potentiel
  • La luminosité et le contraste un peu insuffisants de l'écran
  • Pas de webcam ni de lecteur de cartes mémoires
  • Le mode Turbo par forcément utile dans les jeux
Verdict :

Avec ce ROG Strix G15 Advantage Edition, Asus propose une plateforme 100% AMD particulièrement convaincante. On attendait beaucoup de la Radeon RX 6800M intégrée à ce notebook, et elle ne nous a globalement pas déçu. Ses performances s’approchent ou dépassent celles offertes par une RTX 3070 Mobile, en tout cas tant que l’on ne parle pas de ray-tracing. Le ROG Stric G15 AE est en outre silencieux, même lorsqu’on le stresse avec un jeu gourmand. Le mode Turbo proposé par le constructeur ne semble en revanche pas vraiment utile, mais son effet placebo pourra rassurer certains d’entre-vous. En résumé, le ROG Strix G15 Advantage Edition nous a séduit, surtout si l’on tient compte de son prix légèrement inférieur à celui d’une configuration équivalente à base de GeForce RTX.

S’il est un constructeur qui n’hésite pas à étoffer jour après jour son catalogue d’ordinateurs portables, parfois en prenant certains risques, c’est bien Asus. Il est ainsi l’un des premier à proposer un notebook embarquant une Radeon RX 6800M, en lieu et place des traditionnelles GeForce Mobile proposées sur le marché des notebooks. Nous testons aujourd’hui le ROG Strix G15 Advantage Edition, un modèle d’ordinateur portable gaming embarquant un CPU et un GPU provenant de chez AMD. Aux côtés de la Radeon RX 6800M, on trouve ainsi un processeur Ryzen 9 5900HX, mais également 16 Go de mémoire et un SSD de 1 To. De quoi en faire la machine 15 pouces idéale pour jouer ?

Asus ROG Strix G15 Advantage Edition
Crédit : GalaxieMedia / Yannick Guerrini

Comparatifs et tests des meilleurs PC portables 2021 par marque

ROG Strix G15 Advantage Edition : un design agréable et efficace

Avec ses dimensions de 354 x 259 x 226 à 272 mm, le Strix G15 Advantage Edition est légèrement plus épais que le Zephyrus M16 du même constructeur, sans non plus que cette différence ne soit réellement visible ou gênante en pratique. Sur la balance, ce G15 affiche un joli 2,5 kg, ce qui est ici aussi sensiblement plus lourd qu’un Zephyrus M16. La charnière ErgoLift des Zephyrus n’est en revanche pas présente ici (gamme Strix oblige), le G15 Advantage Edition se contentant d’une charnière classique, néanmoins robuste, pour son écran. Bref, on retrouve ici un design similaire aux autres modèles Strix de chez Asus, clairement destiné à plaire aux gamers.

asus rog strix light bar
La Light Bar du ROG Strix – Crédit : GalaxieMedia / Yannick Guerrini

Le châssis en plastique est bien fini et agréable au toucher, mais il a tendance a conserver les traces de doigts. Un « indispensable » ruban RGB (baptisé Light Bar) illumine le notebook par en dessous. Compatible AURA Sync, ce dernier pourra bien entendu être configuré via la suite logicielle Armoury Crate d’Asus, tout comme le clavier RGB. Le logo ROG derrière l’écran devra en revanche se contenter du rétro-éclairage blanc de l’écran.

Asus ROG Strix G15 Advantage Edition
Crédit : GalaxieMedia / Yannick Guerrini
Asus ROG Strix G15 Advantage Edition
Crédit : GalaxieMedia / Yannick Guerrini
Asus ROG Strix G15 Advantage Edition
Crédit : GalaxieMedia / Yannick Guerrini

La connectique est complète avec une sortie HDMI 2.0b, un connecteur Ethernet, trois port USB 3.2 Gen1, un port USB 3.2 Gen 2 Type-C (compatible DisplayPort 1.4 et PowerDelivery 3.0) et l’indispensable connecteur audio combo. La majorité des connecteurs est placé à l’arrière, tout comme la prise d’alimentation. Seuls deux ports USB et la prise jack combo sont situés sur le côté gauche, tandis que le côté droit du Strix G15 Advantage Edition est libre de tout connecteur. On notera en revanche l’absence de webcam intégrée, ainsi que celle de tout lecteur de cartes mémoires.

clavier Asus ROG Strix G15 Advantage Edition
Crédit : GalaxieMedia / Yannick Guerrini

Comme le reste des modèles de sa gamme ROG, le clavier chiclet du ROG Strix G15 Advantage Edition est composé de touches rétro-éclairées RGB, configurables via le logiciel Armoury Crate d’Asus. Les touches ne sont toutefois pas configurables indépendamment mais via quatre zone pré-définies. De nombreux effets préconfigurés peuvent être appliqués, et il est également possible de définir ses propres effets. La saisie est agréable et précise, tout comme le touchpad de grande taille.

Une bonne dalle QHD, compatible FreeSync

Le constructeur utilise dans son ROG Strix G15 Advantage Edition une dalle IPS de 15,6 pouces capable d’afficher une définition QHD (2560 x 1440 pixels), le tout avec un temps de réponse de 3 ms et un taux de rafraichissement de 165 Hz (une version à 300 Hz est également proposée par le constructeur). Elle est en outre compatible FreeSync et bénéficie d’un traitement anti-reflets. Les bords sont particulièrement fins, en partie grâce à l’absence de webcam, sauf en bas de l’écran.

écran Asus ROG Strix G15 Advantage Edition
Crédit : GalaxieMedia / Yannick Guerrini

Nous avons mesuré grâce à notre (exigeante) sonde Datacolor Spyder 5 Elite un gamut couvrant la totalité de l’espace colorimétrique sRVB, 89% du gamut AdobeRVB ou encore 99% du gamut DCI-P3. La luminosité maximale atteint 297 cd/m² pour un taux de contraste de 850:1. Ces valeurs risquent donc d’être un peu insuffisantes pour une utilisation agréable du notebook en extérieur. Le point blanc est mesuré à 8000K (une valeur trop élevée à notre goût) et le Delta-E moyen n’est que de 1.47, avec un maximum à 2.91 : la dalle BOE NE156QHM-NY1 semble donc plutôt bien calibré d’usine.

ROG Strix G15 AE : Ryzen 9 et Navi 22 mobile

Cette version Advantage Edition du ROG G15 a la particularité d’intégrer une Radeon mobile, là où nous sommes plutôt habitués à voir une GeForce. Cette RX 6800M est accompagnée de 12 Go de mémoire GDDR6, et profite de la technologie Smart Access Memory. Associé à un processeur Ryzen 9 5900HX haut de gamme (un modèle octo-core avec SMT, cadencé à fréquence de base de 3,3 GHz avec un Boost à 4,6 GHz), le GPU bénéficie en outre de la fonction Smart Shift : celle-ci permet d’allouer de manière dynamique la puissance disponible entre le CPU et le GPU.

Asus ROG Strix G15 Advantage Edition
Crédit : GalaxieMedia / Yannick Guerrini

Des modes Performances et Turbo sont proposés via le logiciel Armoury Crate, mais contrairement aux modèles équipés d’une GeForce, la Radeon RX 6800M n’est ici pas directement overclockée : seuls le TDP du CPU et la consommation maximale autorisée au niveau de la plateforme (sPPT) sont ajustables. En pratique, le GPU pourra donc « ponctionner » une part plus ou moins importante de la puissance totale autorisée, et donc ajuster automatiquement sa fréquence de fonctionnement, en fonction du sPPT (190W max) et du TDP CPU (100W max) configurés. le TGP de la partie graphique reste dans tous les cas défini à 115W.

On trouve en outre 16 Go de mémoire DDR4-3200 CL22 (32 Go supportés au maximum) de chez Micron configurés en dual-channel, ainsi qu’un SSD Samsung de 1 To au format M.2 NVMe 1.4. Des contrôleurs Ethernet Gigabit (Realtek), WiFi 6 (Mediatek MT7921) et Bluetooth 5.1 complètent le tout. Un deuxième connecteur M.2 pourra enfin accueillir un second SSD en cas de besoin.

Un notebook gaming avec une excellente autonomie

Avec ses ventilateur arrêtés lorsqu’il est au repos, le ROG Strix G15 Advantage Edition se montre totalement inaudible quel que soit le mode de fonctionnement. En charge, après 30 minutes de jeu sous The Witcher 3, les nuisances sonores augmentent bien entendu. En mode Silencieux, avec des ventilateurs qui tournent à 3800 tours par minute en moyenne, on atteint ainsi 36,9 dB(A), ce qui reste plutôt silencieux. En mode Performances, avec des ventilateurs qui atteignent 4100 à 4500 tours par minute, les nuisances sonores restent contenues avec 40,4 dB(A) mesurés. Passer en mode Turbo fait accélérer encore les ventilateurs, qui atteignent 5100 à 5400 tours par minute, pour 44,7 dB(A). Nous avons vu bien pire sur d’autres modèles…

Asus ROG Strix G15 Advantage Edition
Crédit : GalaxieMedia / Yannick Guerrini

Le système de refroidissement est tout ce qu’il y a de plus classique : l’air frais est aspiré par le dessous, via de grandes ouvertures dans le châssis en plastique, passe par plusieurs radiateurs et est éjecté sur les côtés et à l’arrière grâce à deux ventilateurs. Mais à l’intérieur, Asus a utilisé une plaque métallique pour recouvrir (et cacher) les différents caloducs chargé de dissiper la chaleur du processeur, du GPU, de la VRAM et de l’étage d’alimentation. Comme le montre la photo ci-dessus, le design de l’ensemble est intéressant !

En charge, le haut du clavier, sous lequel se trouvent le système de refroidissement, reste chaud sans non plus être bouillant : nous avons relevé 45°C environ cet endroit, quel que soit le mode de gestion de l’énergie sélectionné. Toujours en charge, après 30 minutes de The Witcher 3, le processeur atteint 80°C tandis que le GPU se stabilise à 78°C, soit des températures « raisonnables ». En mode « Performances » ou « Turbo » en revanche, le processeur atteint 94°C tandis que le chipset graphique flirte avec les 90°C, avec un point chaud mesuré à 100°C. On peut donc s’attendre à un peu de throttling

batterie Asus ROG Strix G15 Advantage Edition
Crédit : GalaxieMedia / Yannick Guerrini

Terminons par l’autonomie de ce ROG Strix G15 AE équipé d’une batterie de 90Wh (4-cellules). Grâce aux différentes technologies de réduction de la consommation intégrées par Asus, on atteint une autonomie de 7h et 57 minutes dans le test Batterie de PCMark 10 avec le réglage « performances » de gestion de l’énergie, et jusqu’à 8h38 en mode « silencieux ». Bien entendu, l’autonomie pourra être sensiblement différente suivant l’utilisation, mais elle reste dans tous les cas excellente pour ce type de produit.

De très bonnes performances

Comme les autres produits de la gamme ROG, le Strix G15 Advantage Edition est livré avec le logiciel Armoury Crate d’Asus, ce dernier permettant entre autres de définir différents niveaux de performances (Silencieux, Performances, Turbo ainsi qu’un mode Manuel), en plus du mode classique de gestion de l’énergie de Windows. En pratique, ces réglages jouent sur les limites de consommation d’énergie du processeur et de la plateforme (le cTDP et le sPPT) afin de moduler la consommation d’énergie, et donc les nuisances sonores et les performances.

Asus ROG Zephyrus M16 Armoury Crate
Crédit : GalaxieMedia / Yannick Guerrini

Performances bureautiques : PCMark 10 (Score global)

Il est possible que les graphiques ci-dessous n’apparaissent pas si vous visitez la version AMP de cette page. Si tel est le cas, nous vous invitons à recharger la page.

PCMark 10 offre une vision d'ensemble des performances du notebook dans des tâches bureautiques. Ce benchmark fait principalement appel au processeur, mais le GPU est également mis à profit lors des tests OpenCL.

Sa Radeon RX 6800M et son processeur Ryzen 9 5900HX permettent au ROG Strix G15 Advantage Edition d'Asus de tenir tête à d'autres configurations haut de gamme à base de GeForce RTX 3070 Mobile, voire de RTX 3080 Mobile. On notre en revanche que de manière globale, le mode Turbo n'apporte rien par rapport au mode Performances, si ce n'est des nuisances sonores plus élevées. Dans le détail, le ROG Strix G15 AE se hisse en tête dans les tests de création graphique, de rendu ou encore d'édition photo ou vidéo. Il est en revanche un peu plus en retrait dans les tâches purement bureautiques face à des configurations à base de Core i7 et i9 de 11ᵉ génération, mais également face à un Strix G713Q pourtant équipé du même processeur. Cette différence pourrait indiquer que le Ryzen 9 se sent un peu "à l'étroit", mais il est difficile de savoir si cela vient du système de refroidissement légèrement insuffisant, de la puissance maximale autorisée par la plateforme (la limite sPPT) pas assez élevée, ou d'une autre raison.

Performances 3D : 3DMark Time Spy

3DMark Time Spy permet de découvrir les performances 3D d'une configuration. Le test met plus particulièrement l'accent sur les performances de la partie graphique, même si le processeur a bien entendu toujours son mot à dire. Le ROG Strix G15 Advantage Edition apparait ici aussi rapide qu'un notebook équipé d'une RTX 3070 Mobile, tenant même tête au Zephyrus G15 et sa RTX 3080 Mobile. Le mode Turbo apporte ici un gain non négligeable.

ne fois encore, le G15 AE arrive légèrement en retrait dans tests purement CPU par rapport à un Zephyrus G15 équipé du même CPU. Plus curieux, les scores CPU des trois modes de gestion de l'énergie se tiennent dans un mouchoir de poche, laissant de nouveau supposer que le Ryzen 9 ne parvient pas à exprimer son plein potentiel. La Radeon RX 6800M confirme ici sa place d'alternative viable à la RTX 3070, avec un score Graphics similaire ou supérieur.