Accueil » Test » Test Asus ROG Zephyrus M16 : un notebook gaming 16″ dans un châssis 15″, performant mais bruyant

Test Asus ROG Zephyrus M16 : un notebook gaming 16″ dans un châssis 15″, performant mais bruyant

Asus propose avec son ROG Zephyrus M16 un notebook gaming original : il propose un écran 16 pouces dans un châssis 15 pouces, le tout avec des composants haut de gamme. Passera-t-il avec succès nos épreuves de test ?

Image 2 : Test Asus ROG Zephyrus M16 : un notebook gaming 16" dans un châssis 15", performant mais bruyant
6,5/10

Asus ROG Zephyrus M16 (i9-11900H, RTX 3070)

2999 € > Boulanger
On aime
  • Les performances, en particulier CPU
  • L'excellent écran certifié Pantone
  • Le système audio de bonne qualité
  • L'autonomie
  • La connectique complète
  • Le design
  • Un notebook 16 pouces dans un chassis 15 pouces
On n’aime pas
  • Les nuisances sonores
  • La température du chassis
  • Le TDP limité du GPU
Verdict :

Alléchant sur le papier, le ROG Zephyrus M16 d’Asus confirme quelques bons points selon nos tests. Il offre ainsi des performances honorables et bénéficie d’un processeur très rapide, tandis que le TDP de sa RTX 3070 limite de son côté légèrement les performances graphiques. On notera surtout que le système de refroidissement peine à conserver le châssis et les composants à des températures raisonnables, ce qui se traduit par des nuisances sonores élevées. On appréciera en revanche la qualité de l’écran 16 pouces WQXGA, ainsi que celle du système audio. L’autonomie est enfin plutôt bonne pour un produit de ce type, même si légèrement inférieure à celle des ténors en la matière. Reste qu’affiché à un tarif de 3000 euros dans cette configuration, le ROG Zephyrus M16 nous laisse un petit goût amer en bouche, même si dans l’absolu il s’agit d’un bon notebook pour jouer.

plus

Asus n’en finit plus d’étoffer sa gamme d’ordinateurs portables ROG, destinés aux joueurs. Aujourd’hui, nous nous intéressons au Zephyrus M16, un modèle embarquant des composants haut de gamme et doté d’un écran de 16 pouces au format 16:10, le tout dans un châssis reprenant plus ou moins les dimensions classiques d’un notebook de 15 pouces. A l’intérieur, on trouve un processeur Intel Core i9-11900H, une GeForce RTX 3070 Mobile, 32 Go de mémoire DDR4-3200 et un SSD NVMe de 2 To. Verdict ?

Asus ROG Zephyrus M16
Crédit : GalaxieMedia / Yannick Guerrini

Comparatifs et tests des meilleurs PC portables 2021 par marque

ROG Zephyrus M16 : pas (trop) de RGB et un design agréable

Avec ses dimensions de 355 x 243 x 199 mm pour un poids de seulement 1,9 kg sur la balance, l’Asus ROG Zephyrus M16 est à la fois compact, fin et léger, surtout pour un modèle gaming. Il s’offre tout de même le luxe d’embarquer une batterie 4-cellules de 90 Wh. Le Zephyrus M16 profite par ailleurs de la charnière ErgoLift mise au point par Asus : celle-ci permet d’incliner l’écran du notebook à 180° et surélève automatiquement le châssis lorsque l’écran est ouvert pour optimiser le refroidissement.

Contrairement à d’autres modèles gaming de la marque, ce Zephyrus M16 reste relativement sobre : pas de RGB tape-à-l’œil de partout, mis à part « l’indispensable » clavier rétro-éclairé. Le châssis noir mat bénéficie d’un revêtement doux de type « gomme » au niveau des reposes-poignets et autour du clavier, plutôt agréable. L’arrière de l’écran profite de son côté d’un revêtement alvéolé faisant apparaitre de légers effets colorés, quoique discrets, selon l’angle sous lequel on l’observe.

Asus ROG Zephyrus M16 connectique
Crédit : GalaxieMedia / Yannick Guerrini
Asus ROG Zephyrus M16 connectique
Crédit : GalaxieMedia / Yannick Guerrini

La connectique est complète avec une sortie HDMI 2.0b, un connecteur Ethernet, un port USB 3.2 Gen1, un port USB 3.2 Gen 2, un port USB 3.2 Gen Type-C (compatible DisplayPort 1.4 et PowerDelivery 3.0), un connecteur Thunderbolt 4 et l’indispensable connecteur audio combo. Un lecteur de cartes mémoires MicroSD est également présent, et une webcam complète le tout.

Asus ROG Zephyrus M16 clavier et touchpad
Crédit : GalaxieMedia / Yannick Guerrini

Comme le reste des modèles de sa gamme ROG, le clavier chiclet « Stealth » de ce Zephyrus M16 est composé de touches rétro-éclairées RGB, configurables via le logiciel Armoury Crate d’Asus. C’est d’ailleurs la seule touche de RGB offerte par ce notebook. Le constructeur indique que la distance d’activation des touches n’est que de 1,7 mm, ce qui en pratique offre une saisie agréable et précise. Le clavier est bien entendu N-Key Rollover, notebook orienté gaming oblige.

Une très bonne dalle WQXGA à 165 Hz, certifiée Pantone

Le constructeur utilise dans son Zephyrus M16 une dalle IPS de 16 pouces au format 16:10 capable d’afficher une définition de 2560 x 1600, c’est à dire du WQXGA. C’est un peu plus original que le classique QHD (2560 x 1440) et cela plaira autant aux joueurs qu’aux créateurs de contenus. Bénéficiant d’un taux de réponse de 3 ms, elle offre un taux de rafraichissement maximal de 165 Hz. Elle est en outre compatible Adaptive-Sync et bénéficie d’un traitement anti-reflets. On appréciera au passage les bords particulièrement fins ; Asus annonce d’ailleurs un ratio écran/appareil de 94%.

Asus ROG Zephyrus M16 écran
Crédit : GalaxieMedia / Yannick Guerrini

Nous avons mesuré grâce à notre (exigeante) sonde Datacolor Spyder 5 Elite un gamut couvrant 99% de l’espace colorimétrique sRVB, 89% du gamut AdobeRVB ou encore 99% du gamut DCI-P3. C’est peu ou prou ce qu’annonce Asus, justifiant au passage sa certification Pantone. La luminosité maximale atteint 463 cd/m² pour un taux de contraste de 950:1. Ces valeurs sont suffisantes pour permettre une utilisation agréable du notebook en extérieur. Le point blanc est mesuré à 7400K (une valeur un peu trop élevée à notre goût) et le Delta-E moyen n’est que de 0.83, avec un maximum à 2.50 : la dalle BOE CQ NE160QDM semble donc particulièrement bien calibré d’usine.

ROG Zephyrus M16 : Core i9 et RTX 3070 Mobile

Asus a choisi d’intégrer dans son Zephyrus M16 des composants parmi les plus puissants disponibles sur le marché. A l’intérieur, on retrouve donc un processeur Core i9-11900H (un modèle octo-core avec HT, avec une fréquence pouvant atteindre 4,9 GHz sur un ou deux coeurs), une GeForce RTX 3070 Mobile, 32 Go de mémoire DDR4-3200 en dual-channel et un SSD NVMe de 2 To. Le processeur affiche un TDP nominal de 45W, mais le notebook possède des modes Performances et Turbo qui permettent de débloquer les limites de consommation du processeur, tant que sa température reste acceptable. En pratique, le Core i9 peut donc consommer jusqu’à 107W de manière continue en mode Performances, et 135W en pic en mode Turbo. Bien entendu, à de telles valeurs, la température de fonctionnement du CPU monte rapidement…

Asus ROG Zephyrus M16
Crédit : GalaxieMedia / Yannick Guerrini

Côté GPU, la GeForce RTX 3070 mobile est une version classique (non Max-Q), avec un TDP nominal de 80W (la technologie Dynamic Boost 2.0 permet de repousser cette limite à 100W). Elle bénéficie d’une fréquence de fonctionnement de base de 780 MHz (avec un Boost à 1290 MHz), tandis que les 8 Go de mémoire GDDR6 qui l’accompagne fonctionnent à 1500 MHz. Ici aussi, le mode Turbo (uniquement disponible lorsque le notebook est branché sur secteur) permet d’augmenter ses performances, avec une fréquence qui gagne 100 MHz (base comme Boost), alors que la VRAM passe à 1530 MHz.

Aux côtés du processeur et du GPU, on trouve 32 Go de mémoire DDR4-3200 (CL22) en dual-channel. 16 Go sont directement soudés à la carte mère, une barrette de 16 Go supplémentaire occupant le seul slot SO-DIMM disponible. En théorie, il devrait être possible d’augmenter la quantité de RAM jusqu’à 48 Go (grâce à une barrette de 32 Go) en cas de besoin. Un SSD Samsung NVMe 1.3 de 2 To et des contrôleurs Ethernet Gigabit (Realtek), WiFi 6 (Mediatek, 144 Mbps max) et Bluetooth 5.0 complètent le tout. Un emplacement pour un second SSD au format M.2 est enfin disponible en cas de besoin.

Asus ROG Zephyrus M16
Crédit : GalaxieMedia / Yannick Guerrini
Asus ROG Zephyrus M16
Crédit : GalaxieMedia / Yannick Guerrini

Un notebook gaming pas vraiment silencieux et avec un châssis qui chauffe

Au repos, le notebook se montre totalement inaudible quel que soit le mode de fonctionnement, les ventilateurs restant à l’arrêt. En charge, après 30 minutes de jeu sous The Witcher 3, les nuisances sonores augmentent fort logiquement. En mode Silencieux, on atteint déjà 35,5 dB(A), contre 46,7 dB(A) en mode Performances (avec des ventilateurs qui dépassent 5000 tours par minute), ce qui commence alors à devenir vraiment génant. En mode Turbo, les ventilateurs atteignent 6000 tours par minute et les nuisances sonores augmentent encore : on atteint 49 dB(A), un niveau que l’on peut qualifier de bruyant !

Asus ROG Zephyrus M16 système refroidissement
Crédit : GalaxieMedia / Yannick Guerrini

Pas de grosse surprise du côté du système de refroidissement : l’air frais est aspiré par le dessous, via de grandes ouvertures dans le châssis en plastique, passe par plusieurs radiateurs et est éjecté sur les côtés et à l’arrière grâce à deux ventilateurs. Le système de refroidissement semble toutefois légèrement sous-dimensionné pour maintenir le châssis à une température raisonnable, quel que soit le mode de fonctionnement. Le haut du clavier, sous lequel se trouvent le système de refroidissement, reste ainsi très chaud : nous avons relevé plus de 50°C à cet endroit en mode silencieux, et jusqu’à 60°C en mode Turbo. La température est probablement l’un des points faibles de ce M16 : le processeur grimpe facilement au delà des 90°C, et le GPU flirte avec cette même valeur. L’air chaud directement expiré sur le bas de la dalle fait en outre grimper celle-ci à plus de 50°C : on espère que cela n’aura pas d’influence négative sur sa durée de vie.

Asus ROG Zephyrus M16 batterie
Crédit : GalaxieMedia / Yannick Guerrini

Terminons par l’autonomie de ce ROG Zephyrus M16 équipé d’une batterie de 90Wh. Grâce aux différentes technologies de réduction de la consommation intégrées par Asus, on atteint une autonomie de 5h et 44 minutes dans le test Batterie de PCMark 10 avec le réglage « silencieux » de gestion de l’énergie et la dalle réglée en 165 Hz. Notez que l’autonomie atteint 6 h 42 si l’on diminue la fréquence de rafraichissement à 60 Hz. Bien entendu, l’autonomie – acceptable pour ce type d’appareil – pourra être sensiblement différente suivant l’utilisation, mais elle reste toutefois largement en deçà de ce que propose le G17 par exemple.

De très bonnes performances

Comme les autres produits de la gamme ROG, le Zephyrus M16 est livré avec le logiciel Armoury Crate d’Asus, ce dernier permettant entre autres de définir différents niveaux de performances (Silencieux, Performances, Turbo ainsi qu’un mode Manuel), en plus du mode classique de gestion de l’énergie de Windows. En pratique, ces réglages jouent sur les limites de consommation d’énergie du processeur (PL1 et PL2) et sur les fréquences du GPU et de la VRAM afin de moduler la consommation d’énergie, et donc les nuisances sonores et les performances.

Asus ROG Zephyrus M16 Armoury Crate
Crédit : GalaxieMedia / Yannick Guerrini
ModeSilencieuxPerformancesTurbo
CPU PL150 W107 W90 W
CPU PL290 W107 W135 W
GPU (Base)780 MHz780 MHz880 MHz
GPU (Boost)1290 MHz1290 MHz1390 MHz
VRAM1500 MHz1500 MHz1530 MHz

Test : Alienware m15, nos remarques sur l’importance du cTDP du processeur

Performances bureautiques : PCMark 10 (Score global)

Il est possible que les graphiques ci-dessous n’apparaissent pas si vous visitez la version AMP de cette page. Si tel est le cas, nous vous invitons à recharger la page.

PCMark 10 offre une vision d'ensemble des performances du notebook dans des tâches bureautiques. Ce benchmark fait principalement appel au processeur, mais le GPU est également mis à profit lors des tests OpenCL.

Avec sa RTX 3070 Laptop et son Core i9-11900H, le ROG Zephyrus M16 d'Asus se place parmi les modèles les plus rapides qui soient passés sur notre banc de test. Dans des tâches bureautiques, il fait jeu égal avec le Flow X13 accompagné du XG Mobile 3080. En mode Turbo, il se permet même de dépasser sensiblement cet autre notebook, preuve que le Core i9-11900H est un excellent processeur mobile qui peut offrir des performances supérieures aux Ryzen 9 5900HX ou 5980HS.

Performances 3D : 3DMark Time Spy

3DMark Time Spy permet de découvrir les performances 3D d'une configuration. Le ROG Zephyrus M16 se retrouve ici dans la moyenne des autres notebooks équipés d'une RTX 3070. On remarque également que le score CPU est supérieur à celui des autres modèles, tandis que le score Graphics est plutôt moyen, derrière celui du ROG Strix G713Q pourtant équipé du même GPU. L'explication est à chercher du côté du TDP de la carte graphique, personnalisable par le constructeur : 80W (jusqu'à 100W grâce au Dynamic Boost 2.0) sur le M16 contre 115W (et jusqu'à 130W via DB 2.0) sur le G713Q. Dans l'absolu, les performances 3D du Zephyrus M16 restent très bonnes.