Accueil » Actualité » TikTok a supprimé 113 millions de vidéos problématiques en 3 mois

TikTok a supprimé 113 millions de vidéos problématiques en 3 mois

Dans son rapport trimestriel de transparence, TikTok confirme avoir supprimé 113 millions de vidéos qui posaient problème en seulement 3 mois. Ce nombre est en hausse par rapport au début de l’année.

Le rapport trimestriel de transparence de TikTok nous donne un aperçu des mesures prises par le géant chinois pour nettoyer sa plateforme. En seulement 3 mois, TikTok a supprimé 113 millions de vidéos qui étaient en violation de ses règles. Ces vidéos ont toutes été retirées entre avril et juin.

TikTok
TikTok © Hello I’m Nik / Unsplash

TikTok qui a démenti le piratage de milliards de données d’utilisateurs a mis en place des mesures de modération strictes pour lutter contre le partage de vidéos de désinformation, de violence, d’activités sexuelles, d’activités illégales, etc. Certains types de contenus postés sur TikTok sont régulièrement montrés du doigt pour leur risque d’impacter la santé mentale des jeunes utilisateurs.

À lire aussi > TikTok : comment activer le mode sombre ?

Les 113 millions de vidéos supprimées ne représentent que 1 % des vidéos postées pendant cette période

Bien que le nombre de vidéos supprimées en trois mois semble particulièrement élevé, ce n’est en fait pas grand-chose par rapport au nombre total de vidéos postées. En effet, ces 113 millions de vidéos ne représentent en fait que 1 % de toutes les vidéos postées sur la plateforme pendant cette période. Ce n’est donc qu’une goutte d’eau dans l’océan de contenu partagé sur la plateforme. Néanmoins, ce nombre est tout de même en hausse par rapport au début de l’année.

Le rapport de TikTok détaille qu’un peu moins de 44 % des vidéos supprimées étaient en violation des politiques relatives à la sécurité des mineurs. D’autres vidéos retirées mettaient en avant des activités illégales, des activités sexuelles et de la nudité. Il ne faut pas non plus oublier la désinformation qui est un problème majeur pour tous les réseaux sociaux.

Comme le rapport l’explique, 96 % de ces vidéos ont été retirées avant d’être signalées par un utilisateur. « L’exploitation de l’apprentissage automatique a été particulièrement efficace lorsqu’il s’agit de lutter contre la désinformation nuisible », explique le rapport. La modération de TikTok se fait par des outils automatisés en plus de la surveillance humaine. La désinformation est un problème qui prend de l’ampleur en fonction des évènements dans le monde comme les élections, la guerre en Ukraine, etc.

Source : The Verge