Accueil » Actualité » Il vole une griffe de dinosaure à 25 000 $ et se fait piéger

Il vole une griffe de dinosaure à 25 000 $ et se fait piéger

Un homme a volé une griffe de dinosaure d’une valeur de 25 000 $ lors d’une exposition de pierres précieuses en Arizona, aux États-Unis. Il a essayé de la revendre quelques jours plus tard avant d’être arrêté par la police.

Le 30 janvier, deux griffes de dinosaures ont été volées à un vendeur du « Gem and Mineral Show », un salon d’exposition de pierres précieuses et de minéraux à Tucson, en Arizona. Le vendeur a immédiatement partagé l’incident sur les réseaux sociaux pour avertir ses confrères des deux griffes volées.

La griffe de dinosaure volée d'une valeur de 25 000 $
La griffe de dinosaure volée d’une valeur de 25 000 $ – Crédit : Tucson Police Department

Quelques jours plus tard, le 8 février, le voleur a essayé de revendre une griffe d’une valeur de 25 000 $ à un vendeur d’une autre exposition, Adam Aaronson. Celui-ci n’est pas tombé dans le panneau. Il a douté de la légitimité de cet homme qui voulait lui vendre le fossile pour 30 000 $. Il s’est ensuite souvenu du post Facebook du vendeur d’Arizona qui cherchait ses deux griffes de dinosaure disparues.

À lire aussi > Une toute nouvelle espèce de dinosaure vient d’être découverte en Europe

Les vendeurs ont eux-mêmes tendu un piège au voleur de la griffe de dinosaure

Adam Aaronson a contacté le véritable propriétaire des griffes, Eric Miller. Ensemble, les deux hommes ont tendu un piège au voleur. Adam Aaronson a demandé au suspect d’apporter la griffe pour un potentiel acheteur. Cet acheteur n’était autre qu’Eric Miller. Ce dernier pouvait ainsi vérifier s’il s’agissait bien de la griffe volée.

Eric Miller a confié que « quand je l’ai vu entrer dans la pièce où je me faisais passer pour un acheteur potentiel, j’étais absolument ravi ». Les deux vendeurs ont alors confronté le suspect Christopher Thomas. Ils lui ont dit qu’il s’agissait d’une griffe de dinosaure volée et que la police était en route. Adam Aaronson lui a dit : « désolé, nous avons un problème. Cette griffe est un bien volé. Nous allons devoir appeler la police ».

Le suspect a finalement été arrêté et accusé de trafic de biens volés. Pour la police de Tucson, cet incident « met en évidence l’importance pour les vendeurs/voisins de communiquer et de travailler ensemble ». La griffe de dinosaure a été remise à son propriétaire, mais la deuxième est encore manquante à ce jour.

À lire aussi > Un embryon de dinosaure prêt à éclore a été découvert

Source : NBC News