Voitures hybrides rechargeables : pourquoi les prix risquent de s’envoler en 2025

Suite à un rapport de Bruxelles, les émissions réglementaires seront doublées pour les voitures hybrides rechargeables dès 2025. Cela veut donc dire que la hausse de cette taxation pourrait faire exploser le prix de ces modèles, l’an prochain.

Voiture hybride rechargeable CO2 taxe taxation Europe union européenne
© Toyota

  • Les émissions réglementaires seront doublées pour les hybrides rechargeables en Europe dès 2025
  • Puis possiblement triplées en 2027
  • Si la taxation augmente, le prix de ces voitures hybrides rechargeables pourrait exploser au passage

Pour certains conducteurs, le meilleur compromis entre électrique et essence n’est autre que la voiture hybride rechargeable. Sauf que ces véhicules sont dans le viseur de Bruxelles qui souhaite augmenter leur taxation, considérée comme trop légère à l’heure actuelle. Fin de partie pour ces modèles ? Plusieurs éléments sont avancés par l’Union européenne qui a publié un rapport à ce propos.

À lire > N’achetez surtout pas ces hybrides qui partent trop vite à la casse

Les hybrides rechargeables sont plus polluants que prévu

L’autonomie électrique des voitures hybrides rechargeables ne permet que de parcourir quelques kilomètres avant d’utiliser le moteur thermique. De la pollution est alors émise et beaucoup de conducteurs ne passent pas par la recharge électrique lorsque la batterie est déchargée. Les raisons évoquées sont l’attente aux bornes ou l’absence d’installation à domicile. Que ces modèles soient moins taxés est une problématique selon l’Union européenne lorsque l’on sait que l’essence est privilégiée par les automobilistes.

En plus d’une taxation moins élevée, les voitures hybrides rechargeables ont une homologation avantageuse avec une absence de malus écologique pour certains modèles pourtant gourmands. D’autant plus que lorsque la batterie est déchargée, elle ajoute un poids supplémentaire, la consommation de carburant est donc plus haute qu’un modèle équivalent.

La Commission européenne a alors analysé des milliers de voitures pour mesurer leur consommation. Le rapport indique que les émissions de CO2 sont, en moyenne, 3,5 fois plus “plus élevées que les valeurs de laboratoire”. La raison ? Les conducteurs ne joueraient pas le jeu, comme expliqué précédemment, et ces véhicules seraient très peu conduits électriquement.

Vers une hausse du prix de vente des hybrides rechargeables ?

Les Echos expliquent qu’en 2025, les émissions réglementaires seront doublées pour ces modèles puis possiblement triplées dans trois ans. L’an prochain, l’exonération de la taxe annuelle des émissions de CO2 de ces voitures hybrides rechargeables sera également supprimée. Les véhicules subiront un malus écologique, pour la plupart, en 2027. La conduite électrique réelle sera prise en compte.

L’augmentation de la taxation pour les voitures hybrides rechargeables pourrait donc entraîner une hausse du prix de vente pour les consommateurs. La fin d’une époque de ces modèles prisés pour l’entre-deux qu’ils offrent aux conducteurs ?

Source : Les Echos

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !