Accueil » Dossier » Web : les meilleures blagues de geeks

Web : les meilleures blagues de geeks

Image 1 : Web : les meilleures blagues de geeks

Le top des BD du Web s’est donné rendez-vous ici

Sur le web, on trouve absolument de tout en matière de strips (= très courtes bandes dessinées). Chacun y prend pour son grade, que ce soit les politiques, les artistes ou les peoples. Et depuis quelques années, ce sont les geeks qui sont sur le grille, pour le plus grand plaisir de tous. C’est à cette dernière catégorie que nous nous sommes intéressés, car il y a énormément de choses à en dire, mais aussi et surtout, parce qu’il est très facile de se reconnaître dans cette « population ». On est tous un peu les geeks de quelque chose, que ce soit en informatique ou en jeux vidéo, en cinéma, en BD, en musique… Dès lors, auteurs et dessinateurs croquent volontiers les travers de chacun, les codes vestimentaires ou les tics de langage. Voici donc une sélection des meilleures planches de BD dédiées aux geeks, toutes catégories confondues et accessibles librement sur le web. Nous les avons répertoriées en deux temps : celles en français tout d’abord, et celles en anglais ensuite. Car si les artistes francophones ont beaucoup de talent, force est de reconnaître que les auteurs anglophones en ont aussi, et qu’ils sont même précurseurs en matière de webcomics…

Crédits images de couverture : Saturday Morning Breakfast Cereal / Stouf et Jean-Ouf / Ctrl+Alt+Del

Image 2 : Web : les meilleures blagues de geeks

Stouf & Jean-Ouf

Stouf et Jean-Ouf sont deux infographistes un peu ringards, qui passent leur temps devant leur écran, racontent des blagues de geek et tentent désespérément de draguer toutes les filles qu’ils rencontrent. Évidemment, ils ne parviennent jamais à leurs fins et leurs calembours tombent à l’eau. Plus de 75 planches en français sont accessibles sur le site blog de l’auteur (Stéphane « Last ») et se révèlent dans l’ensemble très réussie. En seulement quelques cases l’auteur prouve qu’il est parfaitement possible de mettre en situation deux pauvres trublions et d’agiter nos zygomatiques. On en redemande.

Langue : française
Auteur : Stéphane (LAST)
Adresse : www.stoufetjeanouf.net

Image 3 : Web : les meilleures blagues de geeks

Yodablog

Lancé le 1er janvier 2009, ce site est devenu une véritable institution, que l’on soit fan de la plus célèbre saga de science-fiction, ou non. Car la ligne éditoriale de ce site est on ne peut plus claire : « Star Wars c’est rigolo ». Partant de cette simple petite phrase, l’auteur du Yodablog transpose à différentes époques tous les personnages de la fameuse saga de Georges Lucas. On les retrouve à la plage, allant à des concerts, faisant référence à des émissions de TV bien connues… Bref, Yoda et toute sa bande sont transposés dans des situations totalement incongrues, et c’est là-dessus que repose tout le burlesque du blog. Là encore, quelques cases seulement (et parfois même une seule), suffisent à provoquer un bon gros fou rire.

Langue : française
Auteur : Thierry Vivien
Adresse : www.yodablog.net

Image 4 : Web : les meilleures blagues de geeks

Bienvenue chez Kek

Ce blog contient un peu de tout : des petits strips pariodant la société, quelques réflexions politiques, et bien évidemment des blagues avec des geeks dedans. L’auteur a même développé différents petits jeux en Flash, dont un casse-brique (17 avril 2007) complètement « renversant ». Bienvenue chez Kek, c’est un peu une succession de brèves de comptoirs et d’anecdotes croustillantes bien de chez nous. Le site n’a pas d’autres prétentions que nous faire passer un bon moment, même s’il sait parfois être un peu plus grave pour aborder des sujets d’actualités. Une vraie bonne surprise.

Langue : française
Auteur : Kek
Adresse : http://blog.zanorg.com

Image 5 : Web : les meilleures blagues de geeks

Croustination

Croustination est un collectif de quatre auteurs qui abordent tout type de sujet en toute liberté. Les dessins sont assez simplistes, mais ils s’associent bien aux petites histoires ou aux très courts strips présentés : l’ensemble est suffisamment percutants pour fonctionner dès la première lecture. Ce genre de petites planches se lisant avec plaisir et le site offrant une nouvelle production très régulièrement, on y revient très souvent. A visiter aussi souvent que vous le pouvez.

Langue : française
Auteur : Axel, Helmet, Mapple, Uolmo
Adresse : http://croustination.com

Image 6 : Web : les meilleures blagues de geeks

Ctrl+Alt+Del

Cette BD, dont le titre reprend la fameuse combinaison de touches de Windows permettant d’accéder au gestionnaire des tâches et au redémarrage de la machine, est centrée sur deux fans de jeux vidéo : Ethan et Lucas. Tous deux vivent en compagnie d’autres personnages (la copine d’Ethan, un fan de Linux, etc.), tous aussi passionnés et déjantés que les deux compères. Voilà plus d’une dizaine d’années que les planches Tim Buckley, l’auteur du célèbre Ctrl+Alt+Del, ont investi le web. Ses réalisations ont atteint un tel niveau de popularité qu’elles ont même été éditées sous forme de recueils et ont donné lieu à une série animée.

Langue : anglaise
Auteur : Tim Buckley (Absath)
Adresse : www.cad-comic.com/cad

Traduction :

case 1
Elle : « C’était une bonne idée, Ethan. Merci. C’était très romantique. Nous… »
Lui : « Tu as entendu ça ? Les sirènes de police. Je dois y aller. »

case 4
Elle : « Donc, jusqu’où es-tu allé cette fois, avant de te rappeler que tu n’étais pas Spider-Man ? »
Lui : « Jusqu’au trottoir… »

Image 7 : Web : les meilleures blagues de geeks

Geek & Poke

C’est bien connu, nos amis les geeks s’expriment dans une langue totalement inaccessible au commun des mortels. Pour décrypter leurs codes, leurs tics de langages, leurs états d’âmes et leurs petits travers, rendez-vous sur Geek & Poke : même en étant non initié, vous devriez y trouver votre compte. Reposant sur des graphismes minimalistes et des copier/coller d’une case à l’autre, les planches de ce blog misent à fond sur les dialogues. Et ça fonctionne très bien.

Langue : anglaise
Auteur : Oliver Widder
Adresse : http://geek-and-poke.com

Traduction :
Titre : Quand vos gadgets jouent au plus malin

case 1
Lui : « Montre ! Quelle heure est-il ? »

case 3
La montre : « Pourquoi tu ne le demandes pas à ton smartphone ? »

Image 8 : Web : les meilleures blagues de geeks

Joe Loves Crappy Movies

Joe a une particularité : il adore les mauvais films. Enfin, ils ne sont pas tous si nuls, mais son truc à lui, comme tout bon fan qui se respecte, c’est surtout de les commenter et de les expliquer à ses comparses. Plus de 600 strips sont consultables sur le site de Joe et il est possible de les rechercher par titre de films / série TV / comic book. D’une qualité inégale, les petits strips de Joe ont cependant de quoi amuser tous les publics, car dans le lot, on se reconnaît forcément quelque part. Joe Loves Crappy Movies dévoile le fan de mauvais films qui sommeille en chacun de nous, et c’est ça qu’on aime.

Langue : anglaise
Auteur : Joseph Dunn
Adresse : www.digitalpimponline.com/strips.php?title=movie

Traduction :
case 1
Personnage à lunette : « Avec tant de stars et d’effets spéciaux, The Avengers n’aurait pas pu moins cher à réaliser. Je me demande s’ils ont dû recourir à des placements produits. »
Personnage t-shirt noir : « Attends, même s’ils l’ont fait, je suis sûr que c’est très subtile et de bon goût. »

case 2
Iron Man : « Ton règne de terreur s’achève ici, Hamburglar ! »

Image 9 : Web : les meilleures blagues de geeks

Another Videogame Webcomic

Comme son nom l’indique, ce site a pour principal centre d’intérêt les jeux vidéo, même s’il fait quelques incursions dans le monde du cinéma. Et il y en a des choses à dire et des caricatures à faire, dans le milieu ludique. Entre le chef d’entreprise qui croit révolutionner l’industrie, l’employé qui se laisse marcher sur les pieds et bien évidemment le fan inconditionnel qui sait tout sur tout, il y  vraiment de quoi tirer de jolis portraits. Ce à quoi se sont amusés avec brio les deux auteurs de ce site. Le dessin est agréable, les histoires tiennent en trois ou quatre cases et tout est parfaitement maîtrisé. On adore !

Langue : anglaise
Auteurs : Phil Chan & Joe Dunn
Adresse : digitalpimponline.com/strips.php?title=avw

Traduction :
case 1
Personnage en bleu : « Il n’y a aucun moyen que nous puissions faire un lancement mondial de la PS4 pendant les Fêtes cette année. Nous n’aurons jamais suffisamment de PS4 fabriquées. »
Personnage en vert : « Relaxe l’ami, nous allons la lancer dans des régions déterminées. »
Personnage en bleu : « Comment allons-nous décider dans quelles régions ? »
Personnage en vert : « C’est à ça que sert cette fléchette. »

case 2
Personnage en vert : « On va juste jeter la fléchette sur cette carte et… Bingo ! »

case 3
« Vacances 2013 »
« Lancement de la PS4 »
« Antarctique »

Image 10 : Web : les meilleures blagues de geeks

Awkward Zombie

Ce comic strip, qui n’a rien à voir avec son titre, propose une série de petite planches mettant en scène différents personnages, à différentes époques et sans grand rapport les uns avec les autres. Unique point commun : s’adresser aux geeks. On y retrouve donc des fans de Pokemon, des héros sortis tout droit d’une partie de Donjons & Dragons, un espion d’un film de série Z… Le tout est finalement assez cohérent et repose surtout les nombreuses références aux codes geek que l’auteure semble bien connaître. A noter qu’un album est même paru, soutenu par un projet Kickstarter (8 500 dollars étaient nécessaires, mais c’est près de 90 000 dollars qui ont été récoltés).

Langue : anglaise
Auteur : Katie Dietrich
Adresse : www.awkwardzombie.com

Traduction :
case 1
La libellule : « Qu’est-ce que tu joues ? »
Link : « J’improvise. »

case 2
Voix off : « Vous venez de jouer Aria Of Sun. »

Image 11 : Web : les meilleures blagues de geeks

Living with HipsterGirl and GamerGirl

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce comic stip ne lésine pas sur les références aux fans des jeux vidéo et de la high-tech. Mais il a une particularité : pour une fois, ce sont surtout les filles qui sont mises en avant (parfois dans en petite tenue, il faut bien le dire). Si le public féminin joue aussi beaucoup aux jeux vidéo, il n’est que rarement mis en scène en BD. Justice est faite grâce à cette série de petites planches sympathiques. L’humour fait mouche dès le premier coup d’œil, chaque situation n’ayant finalement besoin que d’une petite quantité de dialogues. Une belle découverte, un site qui mérite vraiment que l’on y revienne régulièrement.

Langues : anglaise / espagnol
Auteur : Jago Dibuja
Adresse : http://jagodibuja.com/living-with-hipstergirl-and-gamergirl-english-version

Traduction :

case 1
Lui : « Est-ce que vous aimeriez aider les enfants sans-abris ? »

case 2
Elle : « Je leur ai déjà donné un « Like » sur Facebook. »

Image 12 : Web : les meilleures blagues de geeks

The Joy Of Tech

Lancée en août 2000 et toujours updatée, cette très agréable série de strips nous plonge dans le milieu des entreprises high-tech, et une en particulier : celle ayant une pomme comme emblème (mais pas toujours).  Le dessin n’est pas sans rappeler les soaps américains des années 60 : tout le monde y est très souriant, mais toujours prêt à se faire un coup pendable à la moindre occasion. Véritable satire des nouvelles technologies, sans jamais être méchant, ce comic strip se déguste sans modération. Il est néanmoins fortement conseillé de bien connaître le monde de la high-tech, car les différentes BD proposées collent à l’actualité et les références aux geeks y sont omniprésentes.

Langue : anglais
Auteurs : Liza Schmalcel (Nitrozac) et Bruce Evans (Snaggy)
Adresse : www.geekculture.com

Traduction :

case 1
Jerry Yang (ancien directeur chez Yahoo) : « Oh mon Dieu ! C’est la mort ! Attendez, je suis juste résigné, je ne suis pas mort ! »
La mort : « Je ne suis pas là pour toi, Jerry Yang, je suis là pour Yahoo ! »

case 2
Jerry Yang : « C’est triste, mais en même temps, c’est flatteur de savoir que Yahoo va mourir sans moi ».
La mort : « Pas vraiment. Je serais bien venue plus tôt, mais j’ai été retenue ces dernières années… RIM refuses toujours de s’en aller. »

Image 13 : Web : les meilleures blagues de geeks

The Oatmeal

The Oatmeal est un site relativement récent, puisqu’il est né en 2009 (la plupart des autres webcomics répertoriés ici sont bien plus anciens). Et pourtant, le site a gagné ses lettres de noblesse en très peu de temps, s’offrant même le luxe de collecter plus d’un million de dollars pour le musée de Tesla. Les strips de The Oatmeal sont à contre-courant ce qui se fait généralement : ils s’étendent sur plusieurs pages et mélangent photos et dessins, tout en proposant de très longs textes à décortiquer. Il faut bien s’accrocher, mais le résultat est vaut la chandelle. Gros délires garantis.

Langue : anglaise
Auteur : Matthew Inman
Adresse : theoatmeal.com

Traduction :

case 1
Il est le héros que Batham mérite, mais pas celui dont elle a besoin en ce moment. Il est un gardien silencieux, un protecteur vigilant. Il est…

case 2
…Manbat !

Image 14 : Web : les meilleures blagues de geeks

Saturday Morning Breakfast Cereal

Ce webcomic est un joyeux melting-pot de personnages et de situations. On y trouve de tout : des super-héros, des espions, des dieux, des geeks, etc. Le site est une véritable institution et l’auteur se paie même le luxe de proposer des petits strips animés sur YouTube. Inauguré en 2002 et proposant très régulièrement des nouveautés, ce sont désormais près de 3000 strips qui sont accessibles sur SMBC. Si les personnages et les décors ne paient pas de mine, l’humour y est toujours de mise. De quoi alimenter vos soirées les plus longues ou simplement de jeter régulièrement un œil au site le temps d’une pause.

Langue : anglaise
Auteur : Zach Weinersmith
Adresse : www.smbc-comics.com

Traduction :

Superman : « C’est stupide. C’est tellement stupide. »
Sous-titre : « Il semble que la mère de Superman soit de retour en ville. »

Image 15 : Web : les meilleures blagues de geeks

Dork Tower

La bande de copains présentée dans Dork Tower est fan de jeux de rôle (le Dork étant un passionné de jeux de rôle, justement). C’est l’occasion rêvée pour l’auteur John Kovalic de mettre en forme les situations les plus cocasses et proposer les meilleurs réparties de geeks. Dork Tower est le plus ancien des webcomics de notre top, puisque sa création remonte à 1997. Les aventures de Matt McLimore (le héros) et de sa clique ont été publiées sous forme d’album papier, et ont même été traduites en français. Ce qui n’empêche pas la série de continuer à être diffusée gratuitement sur le web. A lire impérativement, que vous soyez fan de jeux de rôle, ou pas.

Langue : anglaise
Auteur : John Kovalic
Adresse : www.dorktower.com

Traduction :

case 1
Personnage en rouge : « Les retrogamers disent qu’on a besoin de revenir aux premiers jeux de rôle pour faire l’expérience du jeu tel qu’il était. Nous devons retrouver les premiers Donjons et Dragons. »

case 2
Personnage à lunettes : « Oui, mais les premiers D&D
se sont inspirés du jeu de figurines Chainmail. Nous devons donc essayer celui-là. »

case 3
Personnage en bleu : « Aha ! Mais Chainmail et toutes les règles de jeu de figurines trouvent leur origine dans Little Wars de H.G. Wells. C’est l’essence même du jeu que nous devons rechercher. »

case 4
Personnage en rouge : « Ouvrez les yeux ! Il n’y a qu’un seul vrai moyen ! Nous n’aurons atteint la vraie pureté du jeu qu’une fois revenus aux racines du jeu. »

case 5
Personnage au gourdin : « Étonnamment insatisfaisant. »

Image 16 : Web : les meilleures blagues de geeks

Real Life Comics

Voilà une série de petits strips dont les premières planches remontent à 1999 et qui n’ont rien perdu, au fil du temps, de leur fraîcheur. Le héros, Greg, est un geek de la première heure, qui ne jure que par la science-fiction et les jeux vidéo. Il vit avec sa femme Liz et ont même eu un bébé en 2011. Ce qui n’empêche Greg de continuer à se comporter comme un enfant. Les dessins de ce strip sont parfaitement maîtrisés et l’humour fuse à chaque fois.Encore un site à consulter très régulièrement.

Langue : anglaise
Auteur : Greg Dean
Adresse : www.reallifecomics.com

Traduction :

case 1
La femme (Liz) : « Et il ne se réveillera pas ? »
Personnage à lunettes  : « Non, j’ai essayé. Il hiberne. »

case 2
Personnage à lunettes : « Il a dit qu’il partait en hibernation profonde jusqu’au prochain film Star Trek, et il est tombé. »

case 3
La femme (Liz) : « Bon, l’astuce pour le faire sortir du mode hibernation, c’est juste de presser le bouton d’allumage aussi fort que possible et le maintenir pendant au moins 5 secondes. »
Personnage en bleu (Greg) : « Aieeeee! »

case 4
Personnage en bleu (Greg) : « Erreur de boot. Appuyez sur F1 pour continuer. »
La femme (Liz) : « Si tu penses que tu vas pouvoir dormir pendant les prochaines années, le seul boot* que tu vas avoir sera dans ton derrière. »

*ndr : boot peut avoir une double signification. Il s’agit à la fois du « démarrage », mais également de la « botte ».