Accueil » Actualité » Xbox One, ou quand un fauteuil roulant sert de manette à la console de Microsoft

Xbox One, ou quand un fauteuil roulant sert de manette à la console de Microsoft

Le Freedom Wing Adapter transforme un fauteuil roulant en contrôleur de jeu. Associé à un Microsoft Xbox Adaptive Controller, le petit boitier à seulement 7 dollars permet d’utiliser le joystick qui sert à le piloter pour jouer sur Xbox One et PC sous Windows.

L’association caritative AbleGamers et les spécialistes d’ATMakers se sont associés pour concevoir une solution bon marché et adaptée aux personnes en fauteuil roulant. De leur collaboration est né le Freedom Wing Adapter, un petit boitier qui se connecte au fauteuil roulant pour le transformer en manette pour Xbox One.

Image 1 : Xbox One, ou quand un fauteuil roulant sert de manette à la console de Microsoft

Le joystick qui sert habituellement à le piloter devient un contrôleur de jeu. En théorie, l’appareil est compatible avec n’importe quel type de fauteuil roulant, et permet aussi de jouer sur PC.

Combien coûte le Freedom Wing Adapter ?

ATMakers a trouvé un fabricant qui devrait le proposer autour de 7 dollars et AbleGamers en offre également sur son site. Il est également prévu de proposer une documentation complète pour permettre au plus grand nombre d’en fabriquer un. Malgré un coût limité, il faudra débourser 90 euros pour se procurer un Xbox Adaptive Controller et profiter du Freedom Wing Adapter. La solution reste néanmoins bien moins chère que celles des concurrents, notamment le Logitech G Adaptive Gaming Kit, plus modulable, mais affiché à 100 euros. 

Microsoft, seul constructeur de consoles à proposer une solution pour les handicapés

L’accessibilité au web et aux jeux vidéo pour les personnes souffrant d’un handicap physique progresse doucement. En 2018, Microsoft a ainsi sorti le Xbox Adaptive Controller, un périphérique qui permet de concevoir un contrôleur adapté à chaque besoin. Le boîtier est en effet entièrement programmable et offre la possibilité de déporter les croix directionnelles, les boutons et les gâchettes d’une manette classique.

Tel quel, l’usage de l’appareil est relativement limité, mais il a le mérite de permettre à n’importe qui de réaliser un contrôleur personnalisé pour jouer sur Xbox One, mais aussi sous Windows 7, 8.1 et 10.

La concurrence est en revanche absolument absente et n’emboîte pas le pas de Microsoft. Alors ce sont les joueurs qui s’organisent de leur côté. Que ce soit pour la PS4 ou la Switch, on trouve une multitude de tutoriels expliquant comment y faire fonctionner le Xbox Adaptative Controller. Un comble. D’autres préfèrent construire leur propre solution avec de l’impression 3D comme c’est le cas pour le site ps4adaptive.be.

Source : VG 24/7