Ce poisson a été repéré à plus de 8000 mètres de profondeur

Le poisson-limace des Mariannes mesure environ 5 cm et a été découvert en 2014 dans la fosse des Mariannes, à 7860 mètres de profondeur. Son appellation scientifique est pseudoliparis swirei, un hommage à Herbert Swire, l’explorateur qui a découvert Les Fosses de Mariannes en 1875. Des chercheurs japonais viennent également de localiser ce poisson-escargot à plus de 8000 mètres, dans une fosse située près de Guam.

Le pseudoliparis swirei reste un mystère

Un article publié dans la revue Zootaxa détaille les fruits des recherches menées. Mackenzie Gerringer, post-doctorant à l’Université de Washington souligne que cette espèce « ne semble pas être très robuste pour vivre dans un environnement aussi extrême« . Les chercheurs tentent toujours de comprendre comment ce poisson-limace peut résister à la pression écrasante de son habitat. À titre de comparaison, elle serait « similaire à celui exercé par un éléphant qui écrase notre pouce« .

Comme il est impossible de plonger à une telle profondeur, les scientifiques ont fabriqué des pièges équipés de caméras. Ils ont ainsi capturé des individus en bonne santé. Leur ADN et leur structure sont différents par rapport aux 400 espèces déjà répertoriées, les chercheurs ont conclu qu’il s’agit d’une nouvelle espèce. Les images montrent que les poissons-limaces des Mariannes chassent en bande et avalent les crevettes et les petits crustacés sans les mâcher.

>>> Lire aussi : La science, source de photos choc