Accueil » Actualité » Apple, Amazon, Meta, Microsoft : avenir incertain pour les géants du numérique            

Apple, Amazon, Meta, Microsoft : avenir incertain pour les géants du numérique            

Si la santé financière des géants du numérique est peu souvent remise en cause, l’environnement dans lequel ces derniers évoluent semble montrer des premiers signes de fébrilité. Les conséquences sur le secteur, ses employés et même les utilisateurs pourraient être nombreuses.

En effet, si durant la pandémie, la plupart des entreprises du numérique ont vu leur nombre d’utilisateurs, et avec cela leur chiffre d’affaires largement augmenter, force est de constater qu’aujourd’hui, des experts financiers mettent en garde sur l’avenir incertain du milieu. L’inflation observée dans tous les pays du monde impacte aussi le secteur du numérique. Faisant face à une baisse globale de leur pouvoir d’achat, les utilisateurs apparaissent de moins en moins dépensier sur le marché du numérique. Du côté des entreprises, cette baisse de l’activité et, par conséquent, du chiffre d’affaires, pourrait avoir de nombreuses conséquences, à commencer par des licenciements massifs qui, selon certains experts, sont à prévoir.

Géants du numérique
Géants du numérique © Pixabay

Pour Meta par exemple, les doutes quant au futur de l’entreprise semblent contraster avec l’enthousiasme global de ces dernières années. Alors que la voie prise par Mark Zuckerberg et ses équipes, dans le domaine de la réalité virtuelle et du métavers s’est récemment soldée par une perte sèche de plus de 9,4 milliards de dollars, l’action en bourse de Meta s’est, elle aussi, dernièrement effondrée. En un an la valeur de celle-ci a en effet chuté de près de 70% fragilisant ainsi l’entreprise. L’activité de Microsoft déçoit également alors que la firme américaine a connu ce trimestre la plus faible croissance de son chiffre d’affaires depuis plus d’une demi-décennie.

Apple et Amazon s’en sortent mieux

Cependant, les entreprises ne semblent pas être à égalité face à la menace inflationniste. En effet, si l’on regarde l’activité commerciale d’Apple par exemple, malgré les ventes du nouvel IPhone légèrement décevante, le climat général de l’entreprise reste largement satisfaisant et les dirigeants de la marque à la Pomme sont globalement optimistes. Le même constat peut s’établir pour Amazon qui, depuis la pandémie notamment, s’est solidement ancré dans les habitudes de consommation de nombreux Français.

Source : Businessinsider.com