Accueil » Actualité » MacBook : Apple n’abandonne pas les processeurs Intel tout de suite

MacBook : Apple n’abandonne pas les processeurs Intel tout de suite

Apple n’a pas encore entièrement abandonné les processeurs Intel malgré l’énorme succès des puces M1 Pro et M1 Max. Au moins un modèle de MacBook Pro avec un processeur Intel est prévu avant de terminer la transition vers Apple Silicon.

L’arrivée des processeurs Apple Silicon basés sur l’architecture ARM rencontre un énorme succès. Les derniers MacBook Pro 14 et 16 pouces sortis en octobre avec les nouvelles puces M1 Pro et M1 Max offrent effectivement d’excellentes performances.

MacBook Pro
MacBook Pro – Crédit : Anthony Choren / Unsplash

Les résultats du premier benchmark du MacBook Pro ont même montré que la puce M1 Max est deux fois plus rapide que la puce M1 de 2020. Plusieurs rapports indiquent qu’Apple n’a pas encore abandonné les processeurs Intel pour ses MacBook Pro. En effet, la firme de Cupertino aurait prévu au moins un modèle basé sur Intel. Elle pourrait ensuite terminer la transition vers Apple Silicon.

À lire aussi > Apple : une année 2022 riche en sorties se profile

Le prochain MacBook Pro d’Apple serait équipé d’un processeur Intel Xeon Scalable

Selon les rapports, Apple travaille actuellement sur deux nouveaux MacBook Pro. Le premier serait équipé d’un processeur Apple Silicon avec une refonte complète de son design. Il aurait 32 cœurs hautes performances et 128 cœurs graphiques pour proposer des performances améliorées.

Le deuxième MacBook Pro aurait le même design que les ordinateurs portables actuels. Il serait cependant alimenté par un processeur Intel. Il s’agirait plus précisément de l’Intel Xeon Scalable. Comme Intel l’a annoncé, « les stations de travail fixes et mobiles équipées de processeurs Intel Xeon offrent une plateforme puissante, fiable, gérable et prête pour l’avenir. Conçues pour des utilisations intenses, les stations de travail équipées de processeurs Intel® Xeon® sont optimisées pour les applications professionnelles pour un large éventail de charges de travail ».

Mais alors, pourquoi Apple sortirait-il un autre MacBook Pro Intel alors que les performances de la puce M1 Max sont excellentes ? Il ne faut pas oublier que le MacBook Pro a toujours été un ordinateur destiné aux professionnels. Ces derniers recherchent des performances, mais la compatibilité de leurs applications est aussi primordiale pour eux. Les applications x86 fonctionnent sur Apple Silicon grâce à l’émulateur Rosetta 2. Néanmoins, Apple pourrait attendre que cette technologie soit parfaitement optimisée avant de demander à ses clients exigeants de faire la transition vers Apple Silicon. Un nouveau MacBook Pro avec Intel faciliterait cette transition.

Source : Digital Trends