Accueil » Actualité » Audi veut construire une voiture électrique petite et abordable

Audi veut construire une voiture électrique petite et abordable

Bien décidé à occuper le segment des compactes urbaines électriques, Audi travaille sur une version commerciale abordable de son AI:ME en utilisant la plateforme du groupe Volkswagen MEB Entry présentée en 2018.

Image 1 : Audi veut construire une voiture électrique petite et abordable

Audi prévoit de venir chasser sur les terres de la BMW i3 ou de la Mini Electric en mettant sur le marché une petite citadine 100 % électrique. Il faudra toutefois attendre plusieurs années avant de la voir arriver en concessions.

Audi veut s’attaquer au segment de la citadine électrique abordable

C’est sur la nouvelle plateforme MEB Entry que sera conçue la future citadine électrique d’Audi. Elle pourrait reprendre les bases du concept-car AI:ME présenté par la marque au salon de l’automobile de Shanghai en 2019. Elle montrait alors un véhicule à propulsion capable de développer 170 chevaux, ou 127 kilowatts et qui disposait d’une batterie de 65 kWh. Elle sera donc en compétition avec la BMW i3, la Honda E ou encore la Mini Electric lancée récemment. Aucune date n’a été annoncée, le projet étant toujours en phase préparatoire.

MEB, la plateforme électrique de tout le groupe Volkswagen

Le groupe Volkswagen dont Audi fait partie a mis au point une plateforme modulaire pour ses véhicules électriques nommée MEB. Sur sa base seront conçus l’Audi Q4 e-tron, la Seat el-Born, la Skoda Enyaq ainsi que les véhicules de la série ID de Volkswagen dont la ID.3 qui se voit comme la Golf électrique, ou comme on vous l’annonçait récemment, le SUV ID 4 et la petite Mustang Mach-E en partenariat avec Ford. En 2018, une variante de cette plateforme était annoncée, la MEB Entry, à destination des véhicules de 4 mètres ou moins, de la taille d’une Audi A1 ou d’une VW Polo par exemple.

Volkswagen prépare une plateforme d’entrée de gamme pour ses voitures électriques pas chères

Prévue pour des véhicules moins chers, à partir de 20 000 euros pour une autonomie commençant à 200 km, cette nouvelle plateforme dont l’arrivée sur le marché devrait se faire à l’horizon 2023 permet au groupe Volkswagen d’espérer la fabrication rapide de 200 000 véhicules. Afin de réduire les coûts, MEB Entry est conçue pour l’assemblage d’un véhicule entier en seulement 10 heures, au détriment toutefois de la versatilité. Les VW up !, Skoda Citigo et SEAT Mii pourraient donc avoir beaucoup en commun. L’objectif est évidemment de faire de l’ombre à Tesla, particulièrement la Model 3 et la future Model Y qui sortira des usines américaines dès le mois prochain et début 2021 en Europe.

Source : AutoExpress