Platines vinyles : quels sont les meilleurs modèles en 2024 ? 

Les platines vinyles reviennent en force depuis quelque temps. On les pensait sur le déclin et pourtant les ventes n’ont de cesse d’augmenter ces dernières années. Mais parfois, il est difficile de faire son choix, alors si vous ne savez pas quel modèle acheter, nous vous livrons ici toute une série de conseils pour ne pas vous tromper. Voici notre comparatif des meilleurs platines vinyles.

Sommaire

Notre top 3 des meilleurs platines vinyles

Alors que la musique dématérialisée explose, portée par les offres de streaming toujours plus accessibles, un nombre croissant d’utilisateurs semblent de nouveau en quête d’un support physique qu’ils puissent manipuler à leur guise. Et le vinyle continue sa montée en force. En 2022, il s’est vendu en France 5,4 millions de vinyles, soit une hausse de 13% par rapport à 2021, d’après le Syndicat national de l’édition phonographique. Il représente à lui seul, 45% des revenus du physique. Il se vend désormais mieux que les CD.

D’abord un peu déboussolés par ce comportement pour le moins étrange, les ayants droit n’ont pas tardé à reprendre leurs esprits. Quant aux industriels, toujours à la recherche du prochain relai sde croissance, ils ont réagi avec la même gourmandise. Et il existe maintenant des dizaines de modèles sur le marché, avec des prix allant de quelques dizaines d’euros à quelques milliers d’euros. Voici notre sélection des meilleurs platines vinyles.

A lire aussi : notre comparatif des meilleurs écouteurs sans fil

Audio Technica AT LP-60X USB, le meilleur premier prix

Audio Technica AT LP-120X USB

Audio Technica AT LP-60X USB

Le meilleur premier prix

  • Audio-Technica LP60XUSBGM Platine…
    149€
  • 149€
    Voir l’offre
  • 144€
    Voir l’offre
  • 149€
    Voir l’offre
  • 149€
    Voir l’offre
  • 149€
    Voir l’offre
  • 154.04€
    Voir l’offre
  • 154.04€
    Voir l’offre
  • 166€
    Voir l’offre
  • 179.99€
    Voir l’offre
Plus d’offres
On aime
  • Très bon rapport qualité/prix
  • Préamplificateur incorporé
  • Parfaitement adapté pour un DJ
  • Lecture 33 et 45 tours
On n’aime pas
  • Qualité de son perfectible
  • Numérisation de qualité moyenne
  • Moteur un peu bruyant

Avec cette platine vinyle fortement inspiré des platines de DJ, Audio Technica nous propose un excellent modèle de milieu de gamme. Pour commencer, il a la particularité de posséder un port USB qui permet de numériser ses disques sur ordinateurs pour écouter ses morceaux préférés sur son smartphone. Ce modèle est doté d’un moteur sous la broche qui fait tourner le plateau. Cela supprime le problème des courroies qui peuvent assez vite s’user. Et avec un préamplificateur incorporé, cette platine est toute de suite prête à l’emploi.

En effet, il suffit de brancher à une paire de haut-parleurs pour écouter de la musique. Et il est compatible avec les disques 33 et 45 tours. C’est véritablement le meilleur modèle de platine vinyle sous la barre des 200 euros.

Pro-Ject Primary E Phono, la platine facile d’utilisation

Pro-Ject Primary E Phono

Pro-Ject Primary E Phono

La platine facile d’utilisation

  • Pro-Ject Primary E Phono Black Om
    249€
  • 249€
    Voir l’offre
  • 244€
    Voir l’offre
  • 244€
    Voir l’offre
  • 244€
    Voir l’offre
  • 244€
    Voir l’offre
  • 259€
    Voir l’offre
Plus d’offres
On aime
  • Facilité d’utilisation
  • Prix abordable
  • Bonne qualité son
On n’aime pas
  • Changement manuel des vitesses
  • Retour du bras de lecture manuel

Comme on peuple voir avec son design très épuré, le Primary E Phono n’embarque que le strict nécessaire. Il n’y a aucun bouton ni connecteur particuliers, il suffit de le brancher pour profiter de la musique. Bien évidemment, elle est équipée d’un système de préamplificateur. Ensuite, elle peut lire des disques de 33 et 45 tours. C’est un modèle à entraînement par courroie avec un moteur synchrone. On notera aussi la présence de pieds isolants, qui permettent d’absorber les mouvements pour délivrer le meilleur son possible.

Enfin sa coque en aluminium est capable de maximiser les performances sonores de la platine. Pour finir, avec son tarif accessible et sa simplicité d’utilisation, c’est une platine vinyle qui conviendra aux débutants comme aux connaisseurs.

Pioneer DJ PLX-500W, la platine abordable de Pioneer

Pioneer DJ PLX-500-W

Pioneer DJ PLX-500W

La platine abordable de Pioneer

  • Pioneer DJ PLX-500 Platine vinyle à…
    353.58€
  • 353.58€
    Voir l’offre
  • 270€
    Voir l’offre
  • 359€
    Voir l’offre
  • 359€
    Voir l’offre
  • 369.99€
    Voir l’offre
  • 379€
    Voir l’offre
  • 412.72€
    Voir l’offre
  • 446€
    Voir l’offre
Plus d’offres
On aime
  • Robuste et design
  • Préamplificateur intégré
  • Qualité sonore
  • Protection antipoussière
  • Tarif abordable
On n’aime pas
  • Qualité des câbles RCA
  • Peu d’absorption des vibrations

Avec le DJ PLX-500-W de la célèbre marque japonaise Pioneer, on monte en gamme tout en restant des prix abordables. C’est un modèle particulièrement robuste, parfait pour une utilisation fixe. Il est simple de prise en main et conviendra très bien aux débutants. Et on peut compter sur une vitesse de rotation de 33, 45 et 78 tours par minute. Cette platine est équipée d’un bras de lecture en S et d’une tête amovible. L’ensemble offre une grande facilité d’utilisation.

On note aussi la présence d’un système d’éclairage qui permet de voir la vitesse du disque dans la pénombre. Il est aussi possible de régler la hauteur et le poids de la platine, ce qui peut être utile pour ceux qui en ont un usage comme DJ.

Sony PS-LX310BT, le meilleur rapport qualité/prix

Sony PS-LX310BT

Sony PS-LX310BT

Le meilleur rapport qualité/prix

  • Sony PS-LX310BT Tourne-disque Platine…
    247.25€
  • 247.25€
    Voir l’offre
  • 247.26€
    Voir l’offre
  • 249€
    Voir l’offre
  • 249€
    Voir l’offre
  • 249€
    Voir l’offre
  • 249€
    Voir l’offre
  • 257.65€
    Voir l’offre
  • 279€
    Voir l’offre
Plus d’offres
On aime
  • Bluetooth
  • Facile d’utilisation
  • Design classique, mais superbe
  • Rapport qualité/prix
On n’aime pas
  • Câble RCA soudé

Au premier coup d’oeil, on remarque le design très classique de cette platine vinyle Sony. Même les boutons sont très discrets et bien intégrés dans le châssis. Mais, bien entendu, il n’y a pas que cela qui explique sa présence dans ce guide ! Comme beaucoup de modèles aujourd’hui, la PS-LX310BT possède un bouton rotatif qui sert de sélecteur entre les 33 et les 45 tours par minute. Sinon, ce produit est aussi équipé d’un préamplificateur. Il vous permet de facilement la brancher sur des haut-parleurs.

Mais il a également la particularité de posséder une fonctionnalité Bluetooth qui vous permet de directement écouter de la musique sur une enceinte portable. Quoiqu’il arrive, nous avons apprécié sa qualité audio. La marque nipponne est principalement connue pour ses appareils haut de gamme. Cependant, elle livre ici une très bonne copie pour du milieu de gamme. Enfin, avec un prix de départ de 249 €, il va être difficile de trouver une platine avec un meilleur rapport qualité/prix. 

Rekkord Audio F400, le meilleur rapport qualité/prix

Rekkord Audio F400

Rekkord Audio F400

La platine haut de gamme

  • Platines vinyle hi-fi Rekkord Audio…
    799€
  • 799€
    Voir l’offre
  • 799€
    Voir l’offre
On aime
  • Entièrement automatique
  • Qualité de tous les matériaux
  • Qualité sonore
  • Rapport qualité/prix
On n’aime pas
  • Prix variable selon les finitions

Avec cette platine vinyle de la marque Rekkord, on monte en gamme avec un appareil entièrement automatique. Ce modèle est compatible avec les disques 33, 45 et 78 tours. Ici, la cellule se pose automatiquement sur le disque et le bras va s’ôter de lui-même en fin de course. Pour optimiser la qualité du son, on peut compter sur des pieds amortissants. Le plateau (en aluminium) est équipé d’un système amortissant. Cela réduit les résonances. Enfin, le tout est posé sur un châssis en bois. Au final, le rendu sonore est vraiment excellent.

C’est le modèle le plus haut de gamme de la marque, et les amateurs de vinyles ne pourront qu’apprécier la qualité de cette platine très polyvalente. Ce modèle est disponible dans 4 finitions différentes : noir, noir laqué, cerisier et macassar.

Technics SL-1500C, le meilleur de la platine vinyle

Technics SL-1500C

Technics SL-1500C

Le meilleur de la platine vinyle

  • Technics SL1500C Silver Platine Vinyle
    1,213.79€
  • 1,213.79€
    Voir l’offre
  • 990€
    Voir l’offre
  • 990€
    Voir l’offre
  • 990€
    Voir l’offre
  • 990€
    Voir l’offre
  • 990€
    Voir l’offre
  • 990€
    Voir l’offre
Plus d’offres
On aime
  • Qualité sonore
  • Superbe finition
  • Régularité de vitesse
  • Silence de fonctionnement
On n’aime pas
  • Prix élevé
  • Pas facile d’utilisation pour un amateur

Pour finir ce guide d’achat, nous vous proposons la Technics SL-1500C, véritable platine vinyle haut gamme. Il faut dire aussi que la marque est l’une des spécialistes en la matière, et bien entendu le prix se montre élevé. C’est un modèle, entièrement suspendu, purement étudié pour la lecture de vinyles. On peut compter sur des pieds réglables, pour ajuster l’appareil comme il se doit. Vous pourrez évidemment lire vos 33, 45 et 78 tours avec cette platine.

Il dispose de deux sorties, une avec préamplificateur et une autre sans, pour s’adapter aux choix de chacun. On lui reprochera quand même que le bras doive être posé manuellement. Mais pour le reste, comme pour la qualité sonore, tout est absolument parfait. Ce n’est pas le modèle le plus simple d’utilisation, mais pour ceux qui recherchent une platine vinyle haut de gamme, il n’y a pas à hésiter.

💶 Quel prix pour une platine vinyle ?

En bref, après avoir quasiment disparu à la fin des années 80, supplanté par le CD, le vinyle effectue un étonnant retour. Il est trop tôt pour dire s’il s’agit d’une mode passagère ou d’une tendance de fond, mais ce qui est sûr, c’est que les fabricants n’ont pas tardé à s’intéresser au phénomène. C’est simple, on trouve aujourd’hui au moins autant de platines vinyles qu’aux très riches heures du disque noir. Quant aux prix, ils font le grand écart : les modèles bas de gamme coûtent quelques dizaines d’euros, tandis que certaines platines dites « audiophiles » dépassent allègrement les 2000 euros.

Pour l’utilisateur novice, difficile de s’y retrouver, d’autant que les appareils emploient des technologies diverses : certains modèles sont manuels, d’autres automatiques ; l’entraînement du plateau s’effectue directement, ou via une courroie ; et la cellule, qui comprend la pointe de lecture (en général un diamant ou un saphir), peut être fixe ou interchangeable… Et il en existe des dizaines de modèles. Tout dépendra donc de vos besoins mais aussi de votre budget.

🎛 Pourquoi acheter une platine vinyle aujourd’hui ?

Avant d’acheter sa platine vinyle, il nous semble important de préciser certains points. D’abord, n’allez pas croire que vous obtiendrez un meilleur son avec une platine vinyle qu’avec une platine CD ou un fichier numérique FLAC. En revanche, vous le trouverez peut-être davantage à votre goût. Gardez ensuite à l’esprit qu’un 33 tours, c’est contraignant. Déjà, chaque face ne contient que 4 ou 5 pistes, ce qui vous oblige à vous déplacer régulièrement pour retourner le disque. En outre, choisir un morceau particulier sur la face demande un minimum de précision.

Pourquoi acheter une platine vinyle
© Aymeric Geoffre-Rouland

Malgré tout, on est encore loin du confort qu’offre la musique dématérialisée, qui permet de créer des playlists de plusieurs heures ou d’écouter en boucle une même piste. Enfin, un disque vinyle s’use avec le temps, ce qui entraîne une dégradation de la qualité sonore. Mais il y a des contreparties. Un disque vinyle, sa pochette (certaines sont de vraies œuvres d’art) et les explications qui y sont incluses. C’est quand même sacrément plus séduisant qu’un fichier numérique, voire qu’un CD. 

Et puis, avouons-le, il y a un petit côté nostalgique à manipuler cet objet un brin désuet à l’heure du tout dématérialisé. En résumé, si vous appréciez d’écouter un disque comme on regarde un film ou qu’on lit un livre, alors le vinyle va vous séduire. En revanche, si vous aimez diffuser la musique en fond sonore, au cours d’une soirée entre amis ou lorsque vous travaillez, mieux vaut privilégier le numérique.

🤔 Platine manuelle, semi-automatique ou automatique : quelles différences ?

Plus c’est cher, moins c’est sophistiqué. Voilà ce qu’on pourrait croire en découvrant le fonctionnement des platines vinyles. En effet, les modèles haut de gamme fonctionnent presque exclusivement en manuel. Ici, pas une once d’automatisme. À vous de déplacer le bras, de le positionner au-dessus du disque, et de pousser le levier pour faire descendre délicatement le diamant sur les microsillons. Pas de moteur, donc pas de risque de panne.

À l’opposé, les modèles automatiques effectuent seuls ces actions. Une pression sur la touche Start, et vous pouvez aller vous asseoir. En fin de lecture, le bras revient se repositionner sur son support et le plateau s’arrête. Solution intermédiaire, le mode semi-automatique : ici, le bras revient automatiquement en fin du disque, mais c’est vous qui le positionnez pour la lecture. D’après nos tests, le mode de fonctionnement n’influe en rien sur la qualité audio : pas de bruits parasites, par exemple.

⚙️ L’entraînement par courroie ou l’entraînement direct ?

La plupart des platines, y compris très haut de gamme, fonctionnent grâce à une courroie (le plus souvent en caoutchouc). Elle est reliée d’un côté au plateau, et de l’autre à un système d’entraînement qui peut même être situé à l’extérieur, comme sur certains modèles de Pro-Ject. Là encore, on privilégie la simplicité et la fiabilité.

Dans les platines à entraînement direct, au contraire, la rotation est assurée par un moteur placé sous le centre du plateau. Plus complexe, ce système est très utilisé pour les platines de DJ. D’abord parce que le plateau redémarre instantanément si l’utilisateur le bloque puis le lâche. Ensuite parce qu’il permet de faire varier le sens de lecture d’avant en arrière (scratch) sans dommage… du moins pour la platine. Le système est néanmoins réputé offrir une longévité moindre que l’entraînement par courroie.

🔊 Un préamplificateur (préampli) phono interne ou externe ?

Votre chaîne Hi-fi ou votre ampli home-cinema a moins de 15 ans ? Eh bien il est fort probable que vous n’y trouviez pas d’entrée phono. Ce connecteur étant principalement dédié au branchement d’une platine vinyle, il a disparu en même temps qu’elles. Pour pallier cette absence, deux solutions. La première consiste à acheter une platine dotée d’un préampli phono. C’est le cas de tous les modèles d’entrée de gamme, mais aussi d’un nombre croissant de platines de moyenne gamme.

préamplificateur phono interne ou externe ?

Parmi les modèles que nous avons testés, seule la Pro-Ject, n’en dispose pas. Dans ce cas, vous devrez acheter un préampli externe que vous connecterez grâce à un câble RCA, à l’entrée Aux de votre ampli. Comptez une centaine d’euros pour un modèle offrant un bon rapport qualité/prix. Enfin, notez que le préampli intégré à certaines platines peut être désactivé et remplacé par un préampli externe.

🔌 Un connecteur USB est-il vraiment nécessaire ?

Vous souhaitez écouter vos vinyles en voiture ou durant un footing ? Pas de problème, il vous suffit de les numériser. Attention quand même, en faisant cela, vous perdez le son  « analogique » propre au vinyle. Cela dit, il restera toujours les craquements, sauf si vous vous attachez à les supprimer. Les platines (USB) sont livrées avec un CD. Ce dernier contient le logiciel Audacity. Comme il est gratuit et libre de droit, vous pouvez bien sûr le télécharger si votre ordinateur ne dispose pas de lecteur optique.

Les deux modèles que nous avons testés (Audio-Technica) ont été immédiatement reconnus (Windows 7). Il faut admettre que la qualité de numérisation s’est révélée remarquable. Mais ce n’est pas toujours le cas. On trouve sur le marché de nombreux tourne-disques conçus spécifiquement pour la numérisation, vendus en général moins de 100 euros. Nous en avons testé un, le Clip Sonic TES130. Proposé à 70 euros, il se présente sous la forme d’une valise en tweed de 40X30 cm qui renferme un pick-up fonctionnant sur batterie rechargeable et dotée de deux mini-enceintes intégrées. Mais que vaut cet engin nomade au sympathique design vintage, comparé aux platines de salon USB de notre sélection ? Eh bien pas grand-chose.

Les enceintes crachent un son rétro (mais attention : rétro façon gramophone de voyage !) et les fichiers numérisés se révèlent fortement dégradés. En fait, cet appareil aurait pu être vraiment intéressant s’il était capable de numériser les 78 tours afin d’en sauvegarder le contenu, certains enregistrements étant désormais introuvables.

👉 Nos autres comparatifs autour de l’audio

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !