Accueil » Actualité » Covid-19 : ce test détecte le coronavirus plus tôt et avec plus de précision que le test PCR

Covid-19 : ce test détecte le coronavirus plus tôt et avec plus de précision que le test PCR

Des chercheurs ont trouvé un moyen plutôt inédit pour détecter la Covid-19 plusieurs jours avant que le test PCR n’en soit capable. Selon les premiers rapports, ce test est plus rapide que le test PCR, mais il est aussi bien plus précis.

Depuis le début de la pandémie il y a quelques mois, les chercheurs s’efforcent de trouver de nouvelles manières plus efficaces et plus rapides pour dépister les populations. Outre les tests antigéniques, sérologiques ou salivaires, les chercheurs ont par exemple développé des kits de test instantanés à faire à domicile, des kits de test connectés aux smartphones ou même des kits de test fluorescents.

Un chien renifle plusieurs prélèvements en vue de dépister la Covid-19 à l'aéroport d'Helsinki
Un chien renifle plusieurs prélèvements en vue de dépister la Covid-19 à l’aéroport d’Helsinki – Crédit : Finavia

Néanmoins, la technique la plus fréquemment utilisée à travers le monde pour dépister des millions de personnes est le test PCR, ou test virologique de réaction en chaîne par polymérase. Celui-ci consiste à prélever un échantillon naso-pharyngé (nez, gorge et nasopharynx). Le résultat du test PCR peut être faux négatif, ce qui signifie qu’il ne détecte pas le virus alors qu’il est bel et bien présent dans l’organisme du patient. Le plus souvent, cela est dû au fait que le test PCR est effectué trop tôt lors de la phase asymptomatique.

Les chiens renifleurs détectent la Covid-19 avec une excellente précision

Les chercheurs ont découvert un moyen très efficace pour détecter le coronavirus avant le test PCR. Il s’agit de chiens renifleurs spécialement entraînés pour détecter la Covid-19. Au mois de septembre, une équipe canine a été déployée à l’aéroport d’Helsinki, en Finlande. Comme l’a rapporté le journal The Times, les chercheurs pensaient au début que l’expérience était un échec. En effet, les chiens avaient identifié de nombreux passagers à l’aéroport comme étant positifs à la Covid-19. Cependant, le test PCR effectué après le test canin était négatif. Il semblait alors que les chiens donnaient des résultats faux positifs.

Cependant, les personnes dépistées par les chiens ont commencé à présenter des symptômes quelques jours plus tard. Elles ont été confirmées positives à la Covid-19 après un nouveau test PCR. D’après Dr. Anna Hielm-Björkman, les chiens sont capables de détecter la Covid-19 au moment même où le test PCR afficherait un résultat négatif alors qu’il serait positif une semaine plus tard. De plus, d’autres équipes canines de dépistage de la Covid-19 déployées à travers le monde connaissent le même succès.

Dr. Anna Hielm-Björkman a expliqué qu’il y a « environ 70 % de résultats faux négatifs avec les tests PCR alors que les chiens ne descendent jamais en dessous de 100 % ». Il est aussi important de préciser que les chiens renifleurs ne rentrent jamais en contact avec les personnes testées. C’est évidemment pour des raisons de sécurité. Les canidés peuvent effectivement être infectés par le SARS-CoV-2. Plus récemment, des chercheurs ont mis au point un test de 30 secondes pour lequel les patients doivent simplement tousser. Une intelligence artificielle est aussi capable de diagnostiquer les personnes malades par le son de leur toux.

Source : BGR