Accueil » Actualité » Covid-19 : un gang de singes dérobe des échantillons de sang infectés

Covid-19 : un gang de singes dérobe des échantillons de sang infectés

Un groupe de singe s’est emparé d’échantillons de sangs contaminés par le SARS-CoV-2 sur le campus d’une université indienne. Le fait divers tout droit sorti d’un scénario de film de science-fiction inquiète néanmoins les populations locales.

La pandémie de Covid-19 a été l’occasion pour les conspirationnistes de propager des hypothèses plus ou moins farfelues. Malgré les mesures prises par les réseaux sociaux pour combattre les fake news, bon nombre d’entre elles ont rapidement acquis de nombreux supporters, notamment celles qui expliquent l’origine du virus, et comment il se propage. En Angleterre, des relais 5G accusés de favoriser la contamination ont été incendiés, et en France, un quart des Français estiment que le SARS-CoV-2 a été créé en laboratoire. Un fait divers indien pourrait donner du grain à moudre à ceux qui soutiennent ce genre de théories.

Image 1 : Covid-19 : un gang de singes dérobe des échantillons de sang infectés
Crédit : Vijayanarasimha

Reuters rapporte un fait divers qui fait inévitablement penser à un scénario de jeu vidéo ou de film de science-fiction. À Meerut, capitale de la province indienne d’Uttar Pradesh, un gang de singe s’est emparé d’échantillons sanguins de malades du Covid-19. Le vol a eu lieu cette semaine sur le campus de l’Université de Meerut alors qu’un technicien transportait quatre échantillons de sang de patients en cours de traitement, et toujours positifs au SARS-CoV-2.

Des singes se sont emparés et se sont enfuis avec les échantillons de sang de quatre patients COVID-19 qui suivent un traitement […] nous avons dû leur prélever à nouveau des échantillons de sang.

Dr S. K. Garg de l’université de Meerut.

Covid-19 : le vaccin prend du retard parce qu’il n’y a « plus assez de malades »

Un risque de contamination supplémentaire pour les riverains

L’Inde connaît actuellement une augmentation rapide des cas de malades du Covid-19, et certains spécialistes envisagent que le pays pourrait atteindre un total de plus d’un million de cas. Les échantillons sont restés intacts au moment du vol, mais les autorités ne savent pas si les singes les ont dispersés ensuite.

Une éventualité qui inquiète les habitants des zones résidentielles voisines. Le SARS-CoV-2 humain peut parfois se transmettre aux chats ou aux chiens, mais le docteur Garg de l’Université de Meerut assure qu’aucun cas de transmission entre l’Homme et les singes n’a jamais été détecté.

Covid-19 : positifs après guérison, les malades ne seraient plus contagieux

Source : Reuters