Accueil » Actualité » « La Covid-19 est une infection saisonnière liée aux basses températures et à l’humidité », révèle une nouvelle étude

« La Covid-19 est une infection saisonnière liée aux basses températures et à l’humidité », révèle une nouvelle étude

La Covid-19 pourrait bien être une maladie saisonnière comme la grippe, selon une nouvelle étude menée par des chercheurs à Barcelone. La contagiosité du virus SARS-CoV-2 varie en fonction de la température et de l’humidité.

Dès le début de la pandémie l’année dernière, les chercheurs se demandaient si la propagation de la Covid-19 pouvait être freinée ou accélérée en fonction de la saison et par conséquent de la température et de l’humidité. Certains chercheurs pensaient que les températures plus clémentes pouvaient réduire la contagiosité de la Covid-19. D’autres avaient des avis plus mitigés.

Pandémie de Covid-19
Pandémie de Covid-19 – Crédit : Matteo Jorjoson / Unsplash

Selon une nouvelle étude menée par l’institut de recherche ISGlobal à Barcelone et publiée dans la revue Nature Computational Science, la Covid-19 ne serait pas totalement différente de la grippe en ce qui concerne la contamination. En effet, les résultats de l’étude ont apporté « des preuves solides que la Covid-19 est une infection saisonnière liée aux basses températures et à l’humidité ».

La contagiosité de la Covid-19 diminue à l’approche des saisons plus froides

Les chercheurs ont étudié la première vague de Covid-19 dans 162 pays. Ils ont pris en compte la température locale et les niveaux d’humidité. Ils ont récolté les données avant la mise en place de nouvelles politiques de santé par les gouvernements. De plus, les gestes barrières comme le port du masque et la distanciation sociale n’étaient pas encore généralement respectés.

Ensuite, les chercheurs ont examiné le rapport entre le climat (au niveau local et mondial) et l’évolution du virus SARS-CoV-2. Ils ont ainsi découvert que le taux de transmission de la Covid-19 était plus élevé lorsque les niveaux de température et d’humidité étaient faibles. Les premières vagues ont effectivement ralenti quand les niveaux de température et d’humidité augmentaient. Les vagues suivantes ont repris de l’ampleur quand le climat s’est refroidi.

La Covid-19 est « une véritable infection saisonnière à basse température »

Cependant, les chercheurs ont aussi découvert que l’été était la seule exception avec des contaminations en hausse. Cela était probablement dû à d’autres facteurs comme le tourisme et les rassemblements. Les gestes barrières n’étaient pas non plus forcément respectés en toutes circonstances. Les chercheurs ont expliqué que : « nos résultats soutiennent le point de vue selon lequel la Covid-19 est une véritable infection saisonnière à basse température, similaire à la grippe et aux coronavirus en circulation plus bénins ».

La contagiosité de la Covid-19 serait donc plus forte quand les températures diminuent. Cela correspond à une théorie émise par d’autres chercheurs selon laquelle le SARS-CoV-2 deviendrait un virus endémique. Enfin, cette étude pourrait permettre la prise en compte des paramètres météorologiques dans la mise en place de mesures pour contrôler la pandémie.

Source : Slash Gear