Accueil » Actualité » Désactiver sa webcam lors des réunions à distance réduit l’impact l’environnemental de 96%

Désactiver sa webcam lors des réunions à distance réduit l’impact l’environnemental de 96%

Une nouvelle étude indique que le télétravail a un impact environnemental relativement significatif à cause des données échangées sur Internet. L’étude a prouvé que désactiver sa webcam lors des réunions à distance permet de réduire l’impact environnement de 96%.

Avec la pandémie de Covid-19 l’année dernière, l’activité mondiale a largement diminuée. Par conséquent, l’empreinte carbone a drastiquement chuté à travers le monde. La nature a donc pu s’offrir un nouveau souffle alors qu’une bonne partie de la population mondiale était confinée à domicile. D’ailleurs, les Français ont divisé par trois leur empreinte carbone liée à la consommation lors du premier confinement en mars 2020.

Une réunion à distance
Une réunion à distance – Crédit : Chris Montgomery / Unsplash

Selon une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’université Purdue, de l’université de Yale et du Massachusetts Institute of Technology, le télétravail a un impact environnemental relativement significatif. L’étude a été publiée dans la revue Resources, Conservation & Recycling.

Désactiver la webcam réduit de 96% les émissions de carbone

D’après les chercheurs, « une seule heure de visioconférence ou de streaming, par exemple, émet 150 – 1 000 grammes de dioxyde de carbone ». À titre de comparaison, un gallon d’essence consommé par une voiture émet environ 8 887 grammes de dioxyde de carbone. De plus, les chercheurs ont ajouté que cela « nécessite 2 à 12 litres d’eau et nécessite une superficie totale d’environ la taille d’un iPad Mini ».

En effet, les visioconférences et les réunions à distance font désormais partie du quotidien. D’ailleurs, les appels vidéo sont parfois une source d’angoisse pour les salariés qui n’ont pas encore l’habitude de cette nouvelle norme. Selon les chercheurs, il est possible de réduire son impact environnemental de 96% durant les réunions à distance. Pour cela, il suffit de désactiver la webcam.

Regarder en définition standard plutôt qu’en haute définition réduit de 86% les émissions carbone

Le télétravail n’est pas la seule source des émissions de carbone à domicile. Les divertissements sur Internet ont également pris de l’ampleur au cours des derniers mois. Ainsi, regarder du contenu sur une plateforme de SVoD comme Netflix ou Disney+ en définition standard plutôt qu’en haute définition permet de réduire l’impact environnemental de 86%.

Enfin, les chercheurs ont également expliqué que plusieurs pays ont enregistré une augmentation de 20% au minimum du trafic Internet depuis le mois de mars. Si ces chiffres ne diminuent pas en 2021, « cette utilisation accrue d’Internet nécessiterait à elle seule une forêt d’environ 185 443 kilomètres carrés pour détenir le carbone émis ». Si vous êtes également au télétravail, n’hésitez pas à consulter nos conseils sur les  logiciels, la connexion Internet et le matériel pour s’organiser au quotidien.

Source : ScienceDaily