Accueil » Actualité » Disney : licenciements en vue et économies à réaliser pour le géant de l’audiovisuel américain

Disney : licenciements en vue et économies à réaliser pour le géant de l’audiovisuel américain

Disney n’y échappera pas. Des économies à réaliser et des licenciements à prévoir pour faire face au déficit colossal de la firme américaine.

Après Twitter la semaine dernière et Meta quelques jours plus tard, on apprend aujourd’hui que Disney devrait, à son tour, revoir sa politique salariale. Licenciements d’une partie de ses équipes et gel des embauches feraient partie du plan imaginé par Bob Chapek, PDG du géant de l’audiovisuel américain. Cependant, rien d’officiel pour le moment. En effet, cette information a été annoncée par le média américain CNBC ayant eu accès à une note de service de chez Disney. Cette direction qui aurait été prise en interne par l’entreprise américaine semble cependant relativement plausible.

Walt Disney Studios
Walt Disney Studios © Pixabay

En effet, depuis plusieurs mois, les licenciements chez les géants de l’audiovisuel se sont multipliés. Les équipes de Netflix, HBO ou Warner Bros ont par exemple déjà souffert de nombreuses vagues de licenciements. Le nombre d’abonnements en berne et la hausse généralisée des coûts de production en seraient des explications. Plus généralement, c’est tout le secteur du numérique qui semble impacté par ces changements opérationnels. Comme expliqué il y a quelques semaines, ces changements de politique seraient dûs au climat particulier que connaissent actuellement les géants du numérique.

Des coûts de production exorbitants et des abonnés pas assez nombreux

Christine McCarthy, directrice financière de Disney, aurait de plus souligné auprès des salariés de l’entreprise la nécessité de réaliser des économies : organisation des réunions en virtuel plutôt que des déplacements professionnels coûteux, réorganisation et restructuration des équipes, gel des embauches etc. Telles sont les pistes évoquées par les équipes de direction pour parvenir aux objectifs fixés. Selon les derniers chiffres, Disney aurait perdu, rien qu’au semestre dernier, plus d’1,5 milliards de dollars. Cette perte sèche serait due aux coûts exorbitants nécessaires à la création de nouveaux contenus, indispensables pour attirer de nouveaux abonnés.  Si l’on ne connaît pas pour le moment le nombre de personnes concernées par ces licenciements, les mois à venir et le nombre de nouveaux abonnés seront, sans aucun doute, déterminants pour connaître l’ampleur de la restructuration de la firme américaine.

Source : Theverge.com