Elden Ring : réduire la difficulté « casserait » le jeu, selon son créateur

Shadow of the Erdtree, l’extension d’Elden Ring, fait parler d’elle notamment pour la difficulté des nouveaux boss. De quoi nourrir le débat sur la difficulté des Souls, mais selon le créateur d’Elden Ring, c’est un élément fondamental de l’expérience du jeu.

Elden Ring difficulté Shadow of the erdtree
Crédit : FromSoftware

La sortie d’Elden Ring : Shadow of the Erdtree a relancé comme d’habitude l’éternel débat sur la difficulté des Souls. Pour les fans de FromSoftware, c’est justement ce qui fait tout le charme des titres du studio. D’ailleurs, la plupart ont remarqué qu’Elden Ring est moins hardcore que ses prédécesseurs dans ce domaine.

En effet, le format open-world du dernier Souls permet de s’enfuir en cas de blocage. Dans les Dark Souls au contraire, le joueur n’a à sa disposition que quelques voies. Parfois, il n’a pas le choix et doit avancer dans le même couloir ad nauseam, pour réessayer le même combat et éventuellement avancer dans le jeu. Dans Elden Ring, il est toujours possible face à un boss trop coriace d’aller terminer un autre donjon, de monter de niveau et de retenter plus tard.

Toutefois, Elden Ring respecte la tradition des Souls en n’offrant qu’un seul niveau de difficulté. Contrairement à certains RPG qui proposeront de baisser la difficulté lorsque le joueur recommence trop de fois, FromSoftware n’a aucune pitié pour les joueurs qui souhaiterait une petite balade de santé dans son joli monde.

À lire > Elden Ring Shadow of the Erdtree pas cher : où acheter le DLC à bon prix ?*

La difficulté fait partie de l’ADN d’Elden Ring

Et cela fait partie de l’ADN d’Elden Ring. Dans une interview avec The Guardian, Hidetaka Miyazaki déclare qu’une diminution de la difficulté pourrait ouvrir le jeu à plus de joueurs, mais compromettrait également l’expérience. “Si nous voulions vraiment que le monde entier joue au jeu, nous pourrions simplement réduire la difficulté, suggère le créateur du jeu. Mais ce n’est pas la bonne approche.

Pour jouer au DLC Shadow of the Erdtree, il faut se préparer. Car la difficulté restera dans le jeu de FromSoftware. Hidetaka Miyazaki juge en effet que “le sentiment d’accomplissement que les joueurs éprouvent en surmontant les obstacles est un élément fondamental de l’expérience. Diminuer la difficulté reviendrait à priver de ce plaisir, ce qui, à mes yeux, briserait le jeu lui-même.”

Cela dit, les développeurs ont légèrement assoupli l’expérience. Le studio voulait s’assurer que les joueurs d’Elden Ring ne se sentent pas “claustrophobes ou trop limités dans ce qu’ils peuvent faire“. C’est d’ailleurs pour ça que ce n’est pas un Dark Souls : “Nous voulions avoir ces moments de beauté où l’on respire et c’est là qu’un peu de high fantasy entre en jeu, conceptuellement” déclare Hidetaka Miyazaki.

  • La sortie de Elden Ring : Shadow of the Erdtree relance les débats sur la difficulté des Souls.
  • Selon le créateur du jeu, baisser la difficulté pour ramener plus de joueurs casserait l’ADN du jeu.
  • Pour lui, la satisfaction de battre des boss et des ennemis très difficile est un élément fondamental d’Elden Ring.

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !