Accueil » Actualité » Espace : le mystérieux signal radio répétitif pourrait être d’origine artificielle

Espace : le mystérieux signal radio répétitif pourrait être d’origine artificielle

La semaine dernière, les scientifiques mettaient en évidence le caractère cyclique d’émissions radio qui avaient été identifiées l’année dernière par le radiotélescope canadien CHIME. Un professeur d’Harvard pense que ce signal radio répétitif pourrait être d’origine extraterrestre et il explique pourquoi.

Image 1 : Espace : le mystérieux signal radio répétitif pourrait être d’origine artificielle
Crédits : CSIRO/Swinburne Astronomy Productions

Les FRB (fast radio burst) sont des signaux radio rapides provenant des profondeurs de l’espace. Ces signaux restent un mystère pour les scientifiques qui ne connaissent pas exactement leur provenance. Le radiotélescope canadien CHIME avait relevé l’année dernière le FRB 180916. Les scientifiques ont affirmé la semaine dernière que ce signal radio suit un cycle de 16 jours. Le physicien théoricien professeur à Harvard, Abraham Loeb, pense que les puissants sursauts radio rapides sont probablement « de brillants analogues de pulsars (cadavres d’étoiles), qui font tourner les étoiles à neutrons avec de forts champs magnétiques ». Sauf que les pulsars sont principalement détectés dans notre galaxie tandis que les FRB enregistrés proviennent de l’autre côté de l’Univers.

La NASA confirme que SpaceX va envoyer deux hommes dans l’espace

Est-ce une lointaine civilisation plus intelligente ?

Puisque nous ne connaissons pas la nature des FRB, Abraham Loeb affirme que « toutes les possibilités devraient être considérées, y compris une origine artificielle. Une civilisation pourrait générer un puissant faisceau de lumière pour propulser des engins spatiaux à voile solaire et nous pourrions observer la fuite de ce rayonnement en dehors des limites de cette voile ». Pour rappel, la voile solaire est un dispositif de propulsion utilisant la pression de radiation émise par les étoiles pour se déplacer dans l’espace. C’est le même principe qu’un navire à voiles qui est propulsé par la force du vent. Si c’est le cas, alors ce doit être une civilisation bien plus avancée que la nôtre au niveau technologique.

La Nasa envoie du fromage et des bonbons dans l’Espace pour satisfaire l’équipage de l’ISS

Ou serait-ce E.T. qui cherche à communiquer ?

Selon Abraham Loeb, « nous observons la périodicité dans de nombreux systèmes astrophysiques tels que les paires d’étoiles. Par conséquent, en soi – la périodicité n’est pas assez inhabituelle pour nécessiter une origine artificielle. Si nous avions détecté un message codé en Morse, les données auraient nécessité une interprétation plus créative ». Ce ne sont donc pas les extraterrestres qui essaient de nous faire passer un message, surtout que celui-ci aurait mis des millions d’années à venir et que, si nous répondons (si c’était possible), il leur faudrait aussi attendre des millions d’années pour recevoir la réponse. Pas très efficace comme communication.

Enfin, nous ne sommes pas encore sûrs si ce signal radio est d’origine naturelle ou artificielle. Quoiqu’il en soit, trouver un FRB répétitif à proximité ou dans des longueurs d’ondes différentes permettrait de résoudre l’un des plus grands mystères de l’Univers.

Source : Cnet