Accueil » Actualité » Ne croyez pas que Facebook et Snapchat ne suivent plus votre iPhone

Ne croyez pas que Facebook et Snapchat ne suivent plus votre iPhone

Facebook et Snapchat ont trouvé un moyen de contourner l’App Tracking Transparency d’Apple pour suivre les activités des utilisateurs d’iOS. Même si les utilisateurs refusent les publicités ciblées, les réseaux arrivent toujours à en proposer.

Il y a quelques mois, Apple a déployé iOS 14.5 avec une nouvelle politique de confidentialité. Il s’agit de l’App Tracking Transparency (ATT). Son objectif est de forcer les applications à être plus transparentes en ce qui concerne les données des utilisateurs qu’elles collectent. Avec l’ATT, les utilisateurs d’iOS peuvent simplement refuser d’être suivis et, par conséquent, ils ne reçoivent pas de publicités ciblées.

Logo Facebook
Logo Facebook – Crédit : Brett Jordan / Unsplash

L’ATT renforce donc la confidentialité des utilisateurs, mais elle ne protège pas entièrement toutes les données. En effet, Snapchat et Facebook qui s’était opposé à l’ATT en faisant croire que sa plateforme pouvait devenir payante si les utilisateurs refusaient d’être suivis ont découvert un moyen de contourner la politique.

Facebook et Snapchat collectent des données anonymes de groupes d’utilisateurs pour contourner l’ATT

En fait, Facebook et Snapchat profitent d’une faille dans les règles d’Apple. Celles-ci expliquent que les développeurs d’applications « ne peuvent pas dériver les données d’un appareil dans le but de l’identifier de manière unique ». Cela signifie que les applications ne peuvent pas collecter les données personnelles des utilisateurs individuels.

Néanmoins, rien ne les empêche de collecter les données anonymes d’un groupe d’utilisateurs. C’est exactement ce que font Facebook et Snapchat pour suivre les utilisateurs en dépit de l’App Tracking Transparency. Les données anonymes collectées par Facebook et Snapchat sont vendues aux annonceurs. Ces derniers envoient ensuite des publicités ciblées aux groupes d’utilisateurs en question.

D’ailleurs, Snapchat a confirmé à ses investisseurs qu’il vend les données de 306 millions d’utilisateurs aux annonceurs. De son côté, Facebook n’a pas donné de chiffre précis. Pour le moment, les applications peuvent donc continuer à collecter des données anonymes, même si les utilisateurs d’iOS refusent les publicités ciblées. Nous ne savons pas encore si Apple a prévu de modifier les règles de l’App Tracking Transparency pour y mettre fin. Cette nouvelle politique de confidentialité qui déplaît tant aux réseaux sociaux leur a déjà coûté près de 10 milliards de dollars.

Source : Ubergizmo