Accueil » Actualité » Freebox Pop : Free dévoile enfin la Freebox v8 sous Android TV

Freebox Pop : Free dévoile enfin la Freebox v8 sous Android TV

C’est @mamieducantal qui doit être contente : après un retard de quelques mois, Free vient de présenter sa nouvelle Freebox v8, ou Freebox pop. Celle-ci vient remplacer la Freebox One au catalogue du constructeur.

Image 1 : Freebox Pop : Free dévoile enfin la Freebox v8 sous Android TV
Crédit : Edouard le Ricque/Tomsguide.fr

Comme ses concurrents, Free propose à ses clients plusieurs modèles de box Internet, de la Freebox Crystal en entrée de gamme aux Freebox One et Freebox Delta en haut de gamme. Entre ces deux extrémités, on trouve la Freebox Revolution et la Freebox mini 4K. Cette dernière, lancée en 2015, commence à accuser son âge même si ses caractéristiques restent encore honorables en 2020.

Free, SFR, Orange, Bouygues, qui a la meilleure box Internet ?

Image 2 : Freebox Pop : Free dévoile enfin la Freebox v8 sous Android TV
Crédit : Edouard le Ricque/Tomsguide.fr

Mais pour Free et @mamieducantal, il était temps de lui trouver une remplaçante, et quoi de plus logique qu’une box Android TV pour succéder à une autre box Android TV ? Avec quelques mois de retard sur le planning initial, pandémie de COVID-19 oblige, le fournisseur d’accès à Internet vient donc d’officialiser sa Freebox V8, ou Freebox « Pop », à l’occasion d’une keynote dont il a le secret.

Un design compact tout en rondeur

Free nous a habitué à des designs toujours originaux, et cette Freebox Pop ne déroge pas à la règle. Ainsi, que ce soit le Server, le Player ou même le répéteur WiFi (nous y reviendrons) de cette offre, tous les appareils reprennent le même design tout en rondeur.

Image 3 : Freebox Pop : Free dévoile enfin la Freebox v8 sous Android TV
Crédit : Edouard le Ricque/Tomsguide.fr

Compacts (le Player tient dans une poche) et légers, ils ont été pensés et conçus comme « éco-responsables », avec une durée de vie estimée à 10 ans et une consommation réduite de 40% par rapport aux Freebox Revolution et Mini 4K, malgré une puissance multipliée par 5. Les faibles dimensions de cette Freebox Pop permettent également d’optimiser la chaîne logistique et de réduire la taille des emballages en carton kraft.

Jusqu’à 5 Gbps, un répéteur WiFi offert, mais du WiFi 5 seulement

Si le design de cette nouvelle Freebox Pop était resté jusqu’à ce jour secret, Free n’a toutefois pas pu empêcher quelques infos techniques de nous parvenir en amont de cette présentation. En effet, un listing sur le site de Netflix affiché il y a quelques jours nous avait appris le nom de cette Freebox Pop, ainsi que le support par le Player du Dolby Atmos, du son surround 5.1 et de la 4K Ultra HD.

Ces caractéristiques sont aujourd’hui confirmées, mais on apprend également que cette Freebox Pop supporte la TNT DVB-T2, les Dolby Surround et Dolby Vision ou encore la HDR. Elle est compatible WiFi 5 et Bluetooth 5.0 LE, possède un port Ethernet Gigabit et embarque 2 Go de mémoire vive ainsi qu’un espace de stockage de 16 Go. Des ports microSD et des connecteurs HDMI 2.1, S/PDIF et USB 3 complètent l’ensemble.

Image 4 : Freebox Pop : Free dévoile enfin la Freebox v8 sous Android TV
Crédit : Edouard le Ricque/Tomsguide.fr
Image 5 : Freebox Pop : Free dévoile enfin la Freebox v8 sous Android TV
Crédit : Edouard le Ricque/Tomsguide.fr

Du côté du Server, nous avons droit à une compatibilité ADSL2+, VDSL2 et bien entendu Fibre. Free indique d’ailleurs que la Freebox Pop propose des débits pouvant atteindre 5 Gbps en téléchargement et 700 Mbps en upload. L’opérateur a toutefois choisi de ne pas implémenter de WiFi 6, se limitant au WiFi AC 2100 (WiFi 5 / 802.11ac) bi-band (2,4 GHz et 5 GHz) avec support du WPA3. Pêle-mêle, on trouve également 3 ports Ethernet (deux Gigabit et un en 2,5 Gbps), les indispensables connecteurs Fibre SFP et RJ11 (pour la partie DSL), un port d’alimentation standard USB-C, un connecteur RJ11 pour la téléphonie ainsi qu’un port USB 3 permettant d’ajouter un disque dur externe.

Image 6 : Freebox Pop : Free dévoile enfin la Freebox v8 sous Android TV
Crédit : Edouard le Ricque/Tomsguide.fr
Image 7 : Freebox Pop : Free dévoile enfin la Freebox v8 sous Android TV
Crédit : Edouard le Ricque/Tomsguide.fr

Conscient que les performances en WiFi sont souvent aléatoires, Free offre avec sa Freebox Pop un répéteur WiFi permettant d’étendre à volonté son réseau. Celui-ci reprend bien entendu le design des Server et Player. Il est compatible WiFi 5 (2,4 GHz et 5 GHz), possède un port Ethernet 1 Gbps (WAN/LAN) et tout comme les deux autres appareils, possède un port d’alimentation standard USB Type-C. L’opérateur ajoute que ce répéteur, conçu en interne, est équivalent à ceux sur le marché affichés à un tarif d’environ 150 euros. Il est disponible en option à 29,99 €. Un répéteur sera intégré à l’offre Freebox Delta. Ceux qui possèdent déjà cette box p

Il est bien entendu possible d’acquérir des répéteurs supplémentaires afin d’étendre encore plus son réseau WiFi grâce à la technologie Mesh. L’installation serait très simple puisque le répéteur, équipé d’une LED permettant d’optimiser son positionnement, détecte automatiquement la Freebox et étend alors de lui-même le réseau WiFi, en gardant le même SSID. Pour harmoniser son réseau WiFi, Free lance également Freebox Connect, une appli mobile pour tout gérer depuis son smartphone.

Image 8 : Freebox Pop : Free dévoile enfin la Freebox v8 sous Android TV
Crédit : Edouard le Ricque/Tomsguide.fr

Les composants à l’intérieur de cette Freebox Pop avaient eux aussi fuité, il y a quelques mois. On apprenait alors que la future Freebox embarquerait un processeur Amlogic S905X2 (un SoC regroupant un CPU quad-core Cortex-A53 et un GPU Mali-G31 MP2), que l’on trouve déjà dans d’autres box tournant sous Android TV. Sans surprise et tout comme la Freebox Mini 4K, la Freebox Pop fonctionne donc sous Android TV, lui permettant d’accéder à toutes les applications compatibles sur le Play Store.

Elle intègre également un chromecast afin de diffuser simplement du contenu à partir de son ordinateur ou de son smartphone. Bien entendu, une télécommande ergonomique est livrée avec le Player, celle-ci permettant d’accéder directement à ses applications et contenus préférés.

Image 9 : Freebox Pop : Free dévoile enfin la Freebox v8 sous Android TV
Crédit : Edouard le Ricque/Tomsguide.fr

Du contenu à foison, pour tous les goûts

Que serait une box Internet sans du contenu disponible ? Free l’a bien compris et permet d’accéder à près de 500 chaînes, dont 200 incluse par défaut dans le forfait. Le contrôle en direct est bien entendu de la partie, tout comme la possibilité de revenir en arrière. Mais Free a ajouté le start-over : il devient possible de revoir un programme depuis le début, même si l’on a oublié de l’enregistrer. Des milliers de titres son disponibles en VOD grâce au partenariat historique avec Canal+, et les contenus disponibles sur Disney+, Netflix ou encore Amazon Prime Video sont accessibles, mais pas inclus d’office. Ceci reste l’apanage de la Delta.

L’interface, baptisée « oqee » a enfin été repensée pour être plus ergonomique et plus efficace. Elle a été développée par une équipe nouvellement créée au sein de Free. Plus lisible, elle est censée simplifier l’usage de la TV et plus précisément optimiser la consommation de contenus. Partant du fait que de moins en moins de personnes regardent la TV en direct, oqee prend la suite de Molotov en proposant des programmes en direct, mais aussi du replay et de la VOD. Le tout est mélangé et rassemblé dans des catégories à la Netflix. De quoi coller avec les usages modernes. D’ailleurs, Prime Vidéo, Disney+ et Canal+ devraient rejoindre ce catalogue de contenus. Ce serait plus compliqué pour Netflix a priori. Au final, on pourrait donc avoir une interface qui regrouperait tous les contenus gratuits et auxquels on est abonné.

En outre, les contenus proposés ne le sont pas par hasard. L’algorithme d’oqee va analyser le comportement de chaque utilisateur (possibilité de créer des profils) afin de proposer une sélection au plus juste de leurs goûts.

Image 10 : Freebox Pop : Free dévoile enfin la Freebox v8 sous Android TV
Crédit : Edouard le Ricque/Tomsguide.fr

Cerise sur le gâteau, l’accès à la Ligue 1 de football est directement intégré à l’offre Freebox Pop. Il sera possible de visionner la totalité des buts, les meilleurs moments de la saison, des résumés exclusifs ou encore les meilleures actions des matchs. Mais pas les matchs dans leur intégralité… Les actions seront visibles en (presque) direct en picture in picture.

« One more thing » : une offre mobile 4G+ illimitée à 9,99 €/mois !

Image 11 : Freebox Pop : Free dévoile enfin la Freebox v8 sous Android TV
Crédit : Edouard le Ricque/Tomsguide.fr

L’opérateur nous offre enfin une petite surprise : un forfait mobile 4G+ illimité, à seulement 9,99 euros par mois, sans engagement. Il s’agit en réalité du forfait classique de Free Mobile habituellement affiché à 19,99 € pour 100 Go et 15,99 € en illimité pour les abonnés Freebox.

Il chute donc à 9,99 €/mois, mais exclusivement avec cette offre Freebox Pop. Ce forfait comprend également les appels, SMS et MMS illimités en France métropolitaine, ainsi que du roaming si vous êtes à l’étranger.

Placée entre la Freebox Delta et la Freebox Révolution au catalogue du fournisseur d’accès, la Freebox Pop devrait permettre à Free de continuer à gagner des abonnés, malgré un petit coup de mou en début d’année dernière. Avec un abonnement mensuel de 39,99 euros par mois (avec une promotion à 29,99 euros par mois pendant un an pour les nouveaux abonnés), sans engagement, une offre Free Mobile 4G+ illimitée associée et des caractéristiques globalement intéressantes (à quelques petits défauts près, comme l’absence de WiFi 6), la Freebox Pop est bien partie pour relever ce défi.

Image 12 : Freebox Pop : Free dévoile enfin la Freebox v8 sous Android TV
Crédit : Edouard le Ricque/Tomsguide.fr