Accueil » Actualité » iPhone 14 Pro : Apple a demandé à Samsung d’utiliser une méthode de production différente pour l’écran OLED

iPhone 14 Pro : Apple a demandé à Samsung d’utiliser une méthode de production différente pour l’écran OLED

L’écran OLED des iPhone 14 Pro et Pro Max a été plus compliqué à produire en raison de la découpe en forme de pilule. Apple a même demandé à Samsung Display d’utiliser une méthode de production plus avancée pour ces écrans.

L’iPhone 14 Pro que nous avons testé et l’iPhone 14 Pro Max ont une particularité unique par rapport aux iPhone 14 et 14 Plus. Leur écran OLED a une découpe en forme de pilule qui permet d’accueillir la Dynamic Island, cette nouvelle fonctionnalité qui brouille la frontière entre le matériel et le logiciel. Il s’agit d’une encoche dynamique qui permet à l’espace noir de la caméra frontale et du capteur Face ID de s’agrandir pour ainsi afficher des informations. C’est plutôt pratique, mais la fabrication de la dalle OLED avec la découpe en forme de pilule n’a pas été aussi facile.

L'iPhone 14 Pro
L’iPhone 14 Pro © James Yarema / Unsplash

La dalle OLED des iPhone 14 Pro et Pro Max a été fabriquée par Samsung Display, la filiale de Samsung spécialisée dans les écrans. Samsung a dû adapter ses méthodes de production pour créer cet écran avec une découpe. Dans un nouveau rapport, The Elec affirme qu’Apple a demandé à Samsung d’utiliser une méthode de production différente.

À lire aussi > iPhone 14 Pro et Pro Max : Apple corrige le gros défaut de l’écran « Always-On » avec iOS 16.2

Samsung a construit une sorte de barrage pour protéger les pixels autour de la découpe de l’écran de l’iPhone 14 Pro

Le défi principal de l’écran OLED de l’iPhone 14 Pro est de réussir à percer un trou dans la dalle sans endommager les pixels environnants. Il faut aussi faire attention à ne pas exposer les pixels à l’humidité et l’oxygène. Dans son rapport, The Elec explique que Samsung a construit une sorte de barrage qui sépare la découpe des pixels environnants.

« Pour faire un trou pour le capteur de la caméra frontale, etc., en haut de l’écran OLED, un trou doit être percé dans le post-processus (processus du module). Si l’encapsulation à couche mince est endommagée, l’OLED est exposée à l’humidité et l’oxygène, et la durée de vie du produit est considérablement raccourcie », explique The Elec.

Pour fabriquer cette dalle OLED, Samsung a utilisé un équipement à jet d’encre qui lui a permis de construire ce barrage qui sépare le trou du reste de l’écran. D’ailleurs, Samsung était capable de le faire en utilisant un laser, mais Apple aurait préféré la méthode de l’équipement à jet d’encre.

Source : MacRumors