Accueil » Actualité » Le nouveau piano intelligent d’Amazon qui pourrait composer des chansons lui-même

Le nouveau piano intelligent d’Amazon qui pourrait composer des chansons lui-même

Lors de l’évènement Invent 2019, Amazon a révélé le lancement du premier clavier-piano intelligent, capable de composer des morceaux de musique, notamment à l’aide de l’intelligence artificielle.

Image 1 : Le nouveau piano intelligent d’Amazon qui pourrait composer des chansons lui-même
© Unsplash

Après les puces dotées d’intelligence artificielle, Amazon lance le DeepComposer, un piano doté d’IA composé d’un clavier de 32 touches et deux octaves, relié à un ordinateur. L’idée est de jouer un début de mélodie sur le clavier, que les algorithmes analysent pour ensuite prolonger.

Son créateur explique qu’un morceau se construit trois étapes : Il faut d’abord jouer les premières notes d’une mélodie sur le clavier. Le DeepComposer la complètera ensuite avec des accompagnements instrumentaux de différents genres musicaux (jazz, rap, pop, rock…). L’intelligence artificielle génèrera ensuite le morceau de 2 à 3 minutes en fonction des millions de morceaux que l’IA a intégrés.

Une chanson des Beatles créée par une intelligence artificielle

Un clavier qui peut corriger les fautes notes

Ce nouveau piano intelligent se sert d’une technique innovante : l’IA dégénérative, qui est composée d’un « générateur » et d’un « discriminateur ». Avec les premières notes, le « générateur » poursuit le morceau avec des notes qui lui sont propres. Le « discriminateur ». pourra lui identifier les lacunes du morceau, comme les fausses notes ou les sons peu harmonieux.

Pour l’instant, les compositions proposées par le DeepComposer ne sont pas des oeuvres musicales dignes d’un professionnel, mais cela laisse entrevoir à quoi l’industrie de la musique pourrait ressembler dans les siècles à venir.

Les robots de Google composent leur premier morceau de musique

L’objet est actuellement disponible uniquement aux États-Unis pour 99 dollars. Pour utiliser l’IA d’Amazon, il faudra ensuite payer un tarif horaire, en fonction du temps d’utilisation du clavier. 

Source : Techradar