Accueil » Actualité » Le premier pétrolier 100 % électrique sera bientôt lancé

Le premier pétrolier 100 % électrique sera bientôt lancé

Après les vélos, les voitures, les camions, ce sont les bateaux qui verront leur motorisation électrifiée. Le premier pétrolier 100 % électrique vient d’être annoncé par la compagnie japonaise Asahi Tankers qui produira les 2 premiers modèles entre 2022 et 2023.

Image 1 : Le premier pétrolier 100 % électrique sera bientôt lancé
Crédits : Asahi Tankers

Le transport maritime est extrêmement polluant, ce qui est d’autant plus un problème que c’est le moyen utilisé pour l’acheminement de plus de 90 % des marchandises dans le monde. Pour lutter contre cette pollution et redorer l’image du transport maritime, la compagnie Asahi Tankers a décidé de prendre le problème à bras le corps.

Équivalent aux moteurs de 2 Tesla Model S Performance et à 35 fois sa batterie

Ce sont ainsi 2 tankers, encore appelés pétroliers ou navire-citernes, 100 % électriques qui seront fabriqués. Prévues pour le transport du pétrole lourd, ses cuves pourront stocker 1 300 m3 de la précieuse cargaison, ce qui lui donne un tonnage de 499 tonnes. Il fera 62 mètres de long, 10,30 m de large et 4,15 m sous la ligne de flottaison. De telles dimensions nécessitent une importante motorisation.

Elle sera confiée à 2 propulseurs de 300 kW que l’on appelle des pods. En plus, pour aider aux manœuvres, 2 propulseurs latéraux de 68 kW. Bien sûr, il faudra alimenter tout cela en électricité. Pour cela, ce ne sont rien de moins que 3500 kWh qui seront présents à bord, soit l’équivalent de 402 Twizy modifiées, Ce chiffre semble relativement faible, il ne correspond qu’à une seule armoire Tesla Megapack, quand il y en aura 244 pour la batterie géante d’Hawaï. Les 2 navires seront capables de naviguer à 11 nœuds, ou 20 kilomètres par heure.

Afin de mettre ces vaisseaux au point, la compagnie japonaise Asahi Tankers a signé un contrat avec la société e5 Lab. Ils seront terminés entre mars 2022 et mars 2023. En plus de son électrification, le navire-citerne est prévu pour ne relâcher ni CO2, ni NOx, ni SOx, ni fumée. L’IoT fera son apparition à bord pour aider la tâche de l’équipage. Nous vous avions présenté le premier bateau de croisière hybride, mais ce « e5 Tanker » repousse les limites plus loin.

Source : Asahi Tankers