Accueil » Actualité » Le Seigneur des anneaux : Peter Jackson révèle la scène des films qui l’aura presque « brisé »

Le Seigneur des anneaux : Peter Jackson révèle la scène des films qui l’aura presque « brisé »

Le réalisateur des films Le Seigneur des anneaux, Peter Jackson, révèle quelle scène des Deux Tours a failli faire couler toute la trilogie primée aux Oscars.

La Bataille de Fort-le-Cor ou encore la bataille du Gouffre de Helm
La Bataille de Fort-le-Cor ou la bataille du Gouffre de Helm, cette scène difficile pour Peter Jackson © New Line Cinema, WingNut Films

Le réalisateur des films Le Seigneur des anneaux, Peter Jackson, avait indiqué à la presse spécialisée il ya peu sa volonté de se faire hypnotiser pour pouvoir vivre les films comme n’importe quel spectateur. Aujourd’hui et dans une interview, il a évoqué la scène (ou plutôt, la série de scènes) de la trilogie à succès qui l’aura presque brisé.

Une série de scènes des Deux Tours compliquée

Peter Jackson a révélé que la pression croissante de New Line Cinema entourant le budget de la production l’avait poussé au bord du gouffre, lors du tournage de la Bataille du Gouffre de Helm, lors d’une interview avec The Telegraph.

« Je suis sur le parapet avec l’acteur d’Aragorn, Viggo Mortensen, et je vois le producteur Barrie M. Osborne arriver » a-t-il déclaré. « Il lui a fallu environ 30 minutes pour se frayer un chemin jusqu’au sommet, alors j’ai continué à tourner » dit-il. « Barrie arrive et me dit qu’il doit me mettre en contact avec Michael Lynne, de New Line. Je demande pourquoi et il me répond qu’il va me menacer de me poursuivre en justice à cause d’un trop gros dépassement des frais engagés pour la production » raconte Peter Jackson.

À lire : Le Seigneur des Anneaux : Peter Jackson révèle sa surprenante scène favorite de la trilogie

« Barrie n’était que le messager, mais c’était l’un des seuls moments où j’ai vraiment craqué », a poursuivi Jackson. Le réalisateur aura répondu assez violemment à Barrie. « Dis juste à Michael Lynne que je vais continuer de tourner ce putain de film et que je fais du mieux que je peux ! Je ne vais pas interrompre ma journée comme ça » avait-il sèchement répondu.

À l’époque, New Line Cinema surveillait de près la production de Jackson, basée à Wellington. La Bataille du Gouffre de Helm, qui devait servir de point d’orgue au deuxième opus, était considérée comme impossible à réaliser et trop chère par le studio.

Heureusement, Peter Jackson aura continué de filmer et le studio aura finalement changé d’avis. La trilogie des films de Peter Jackson aura été un immense succès commercial, les trois films remportant au total près de 3 milliards de dollars au box-office mondial.

Source : The Telegraph