Accueil » Actualité » Les MacBook Pro récents souffrent d’un gros problème de conception

Les MacBook Pro récents souffrent d’un gros problème de conception

Image 1 : Les MacBook Pro récents souffrent d'un gros problème de conception

Les ennuis ne sont peut-être pas finis pour les possesseurs d’un MacBook Pro récent. Alors que l’été dernier, la compagnie avait réussi à régler le problème de surchauffe dont étaient victimes ses nouveaux ordinateurs portables à travers une mise à jour logicielle pour macOS High Sierra, iFixit dévoile un défaut de conception dans l’écran des MacBook Pro qui ne pourra pas être réglé par voie logicielle.

Selon le site Internet, les MacBook Pro vendus depuis 2016 sont tous affectés par un potentiel problème d’affichage qu’iFixit a déjà nommé « Flexgate ». Apple aurait utilisé un câble en nappe bien trop fin et fragile (d’où le « flex ») lors du montage de l’écran du MacBook Pro. De ce fait, le simple fait d’ouvrir et de refermer votre appareil, qui entraîne une usure mécanique, condamne le câble à s’abîmer et à se rompre. Le problème, visible dans une vidéo postée sur YouTube, apparaît sous forme d’ombres au bas de l’écran, qui créent un effet de « spot lumineux ».

À en croire iFixit, il n’existe pas d’autre solution que de remplacer totalement tout l’assemblage de l’écran, car les câbles ne sont pas remplaçables en l’état. Toujours selon eux, la rupture de ce câble n’est qu’une question de temps. En d’autres termes, Apple devra tôt ou tard devoir organiser une énorme campagne de rappel des MacBook Pro pour corriger ce défaut de conception. Apple n’a pas encore communiqué à ce sujet, mais on se doute que la compagnie n’avait vraiment pas besoin de ce genre de péripéties en ce moment.