Accueil » Actualité » Mourir peut attendre ne donne pas le nouveau numéro de James Bond

Mourir peut attendre ne donne pas le nouveau numéro de James Bond

James Bond, agent secret 007, perd son numéro dans le dernier opus de la série. Un nouveau matricule lui est donné. Pourtant, nous avons beau chercher, ce numéro n’est jamais divulgué. Pourquoi ?

Attention ! Cet article révèle des éléments du film.

James Bond, une fois de plus, s’est mis à la retraite. Au bord d’une plage isolée de Cuba, nous le retrouvons seul, dans la nature avec sa petite villa et sa bouteille. Ce n’est pas la première fois que notre James décide de tout arrêter. Mais cette fois-ci plusieurs années se sont écoulées et il n’a pas franchement envie de remettre le couvert. Néanmoins il va bien falloir trouver un moyen de convaincre ce Bond vieillissant, sinon pas de film.

Image extraite du film mourir peut attendre - Crédit: ©MGM/Courtesy Everett Collection
Image extraite du film mourir peut attendre – Crédit: ©MGM/Courtesy Everett Collection

Après de multiples galipettes et l’intervention simultanée d’un agent de la CIA et d’une agente de du MI6, notre Bond repart pour sauver le monde. À l’ancienne. Sauf que, cette fois-ci, quelque chose a changé. Notre irremplaçable 007 a été remplacé. Et par une femme. Et oui, c’est qu’il s’en est passé du temps depuis la dernière aventure. 5 ans pour être précis.

Dès le début du Film, James rencontre Nomi (Lashana Lynch), le nouveau 007. Et même si Bond jure qu’être 007 n’est « qu’un nombre », la présence de sa remplaçante provoque un sentiment de rivalité. Fait amusant, car on saisit que les scénaristes traitent avec nous en filigrane la question du remplacement de Daniel Craig. Et lui-même dit qu’il se moque de savoir qui prendra sa relève.

James Bond reprend son matricule sans jamais lever le petit doigt

Mourir peut attendre ne révèle jamais le nouveau numéro de Bond. Même si quelqu’un d’autre porte ce célèbre numéro, 007 ne peut qu’être James bond. Pourtant durant le film, la pauvre Nomi insiste et se voit refuser une réponse. Notamment dans la scène dans le bureau de M.  Nomi découvre juste que James Bond est de retour en tant qu’agent 00. Tout le monde garde la bouche fermée alors que Nomi continue de revenir sur le sujet. Tous sont bien conscients que Bond vole essentiellement « 007 » à Nomi sans jamais lever le petit doigt ni dire un mot.

L’interaction entre James Bond et Nomi est l’un des aspects les plus intéressants et les plus discrets de Mourir peut attendre. Ils se livrent à un jeu de surenchère tout au long du film, mais ils acquièrent également un respect mutuel. Au final elle demande à M une autorisation spéciale pour réintégrer Bond en tant que 007. À ce stade, Nomi a abandonné sa compétitivité et a révélé qu’elle admirait Bond. Tout comme nous.

À lire aussi > Mourir peut attendre : que vaut le nouveau James Bond ? Premières critiques

Source : Screenrant