Accueil » Actualité » NASA : la foudre s’abat sur la base de lancement d’Artemis

NASA : la foudre s’abat sur la base de lancement d’Artemis

La NASA s’apprête à faire décoller d’ici quelques heures son vaisseau spatial Orion dans le cadre de la mission Artemis I. La météo n’était cependant pas au rendez-vous ce week-end. Une vidéo montre la foudre qui s’abat sur la base de lancement en Floride.

Aujourd’hui est un jour important pour la NASA. C’est le lancement de la toute première mission du programme Artemis qui vise à refaire marcher l’Homme sur la Lune, en l’occurrence une femme et une personne de couleur. En attendant de fouler à nouveau le sol lunaire en 2025, la NASA lance aujourd’hui Artemis I. La météo n’est cependant pas particulièrement favorable.

La foudre s'abat sur la base de lancement d'Artemis I
La foudre s’abat sur la base de lancement d’Artemis I – Crédits : NASA/Keegan Barber)

Lors d’un violent orage ce week-end au Kennedy Space Center en Floride, la foudre s’est abattue sur la base de lancement d’Artemis I où la fusée attend patiemment son décollage. Ce phénomène a été capturé au ralenti dans une vidéo particulièrement impressionnante partagée sur Twitter.

À lire aussi > De retour sur la Lune, l’Homme alunira sur l’une de ces 13 zones choisies par la NASA

Trois coups de foudre ont frappé l’aire de lancement de la mission Artemis I

Le météorologue Nick Stewart a partagé cette vidéo de la foudre avec la description suivante : « vidéo en 240 FPS de la frappe aux tours du pad 39B d’Artemis. On dirait qu’elles ont fait leur travail. Elles ont pris au moins trois coups d’après mon point de vue ». En effet, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous, la foudre est tombée directement sur l’aire de lancement 39B d’où décollera le lanceur SLS plus tard aujourd’hui.

Par la suite, la NASA a confirmé qu’il y a effectivement eu 3 frappes sur les tours, mais qu’elles étaient « de faible ampleur ». Une équipe a évidemment été dépêchée sur place pour évaluer les éventuels dégâts, mais rien n’est à signaler. Cependant, le lancement d’Artemis est encore incertain à cause du mauvais temps à l’heure actuelle. Il y a seulement quelques minutes, le compte NASA’s Exploration and Ground Systems a tweeté que « toutes les préparations sont terminées pour le chargement cryogénique. Nous restons en attente pour le chargement en raison d’un risque accru d’éclairs ». Pour le moment, le décollage n’a pas été annulé, mais la NASA surveille de très près les conditions météorologiques.

La mission Artemis a pour objectif d’envoyer le vaisseau spatial Orion (inhabité) en orbite lunaire avec le lanceur SLS. La fusée embarque aussi des microsatellites qui seront responsables de cartographier les zones riches en eau afin de trouver le précieux liquide sur la Lune.

Enfin, le décollage d’Artemis I est prévu pour aujourd’hui à 14h33, heure de France métropolitaine. Il sera diffusé en direct par la NASA. S’il est annulé, l’agence spatiale américaine a prévu deux autres fenêtres de lancement les 2 et 5 septembre.

Source : Digital Trends